Biographie de Adolphe Sax

Voir son actualité

fermer

lavenir.net

La finale du 8e concours de Dinant
lavenir.net
Source: lavenir; Nicole DOKENS. Le concert donné par Simon Diricq (1er lauréat du 5e Concours International Adolphe Sax) accompagné par les trois ensembles lauréats de la catégorie excellence. Philippe DEHUIT. ADVERTISING - ne pas effacer ...




Festival del sax, i grandi del jazz Da Girotto a Di Battista
La Repubblica
Quando nel 1840 il belga Adolphe Sax brevettò il sassofono per affiancare il clarinetto con un nuovo strumento dalle caratteristiche simili, ma in più solido metallo, non aveva idea di costruire un pilastro della futura musica afroamericana. Il ...

et plus encore »



Het Belang van Limburg

OKRA St.-Katarina gaat naar Dinant en Maredsous
Het Belang van Limburg
Het is de geboortestad van Adolphe Sax, de uitvinder van de saxofoon. Ook de 'Couque de Dinant' is ver in de omtrek gekend. Omdat Dinant door de vele werken herschapen is tot een werf, zijn we na een bezoek aan de kapittelkerk met het grootste ...




Announcement: Pro Saxophone Made Simple is Now Available
PR Web (press release)
For a brief bit of history on the subject, the soothing saxophone has been entertaining people's ears for exactly 169 years. The man who invented it, Adolphe Sax, presented it for the first time to a pleased public audience in Paris during the summer ...

et plus encore »



The Portland Phoenix

Robert Stillman returns with the Archaic Future Players
The Portland Phoenix
Those horns feature Noyes on trombone, along with Kenny Warren on trumpet, Jeremy Udden on "C melody saxophone" (I put that in quotes to remind you to Google it and learn a bunch of stuff about saxophone inventor Adolphe Sax), and Benjamin Stapp ...




Jazz fest
New Europe
Brussels has been a jazz city for many decades and it is true that the sound of jazz would be completely different without Belgium, home of Adolphe Sax the inventor of the saxophone, perhaps the single instrument most associated with the music. Sax was ...




lavenir.net

Alain Hubert, l'explorateur, à l'ITCF
lavenir.net
... Dinant a accueilli l'environnementaliste belge Alain Hubert, célèbre explorateur polaire et président de l'International Polar Foundation. Les élèves de l'Athénée royal Adolphe Sax s'étaient également déplacés pour écouter cet exceptionnel ...




Point de vue Sainte-Agathe

"On s'est payé la traite" – Motel 72
Point de vue Sainte-Agathe
"Sax, trompette, cuivres… On s'est payé la traite!". Le groupe a bien hâte de rencontrer ses admirateurs partout au Québec. "L'important pour nous, c'est de sortir des Laurentides". La formation aura d'ailleurs une belle vitrine au Festival Woodstock ...

et plus encore »



lavenir.net

L'atelier-théâtre de l'athénée en spectacle
lavenir.net
DINANT - Les jeunes de l'atelier théâtre de l'Athénée Royal Adolphe Sax ont réalisé un spectacle dans le cadre du projet « les planches à l'école ». Un projet financé par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ils ont choisi d'interpréter deux pièces ...




Lodi students go on a tour from Bach to Beatles
NorthJersey.com
9, at an assembly on May 2. Pullen then shared the history of the saxophone and its inventor, Adolphe Sax. "It was invented in Belgium in 1846," Pullen told the children. He told the students that the saxophone was a much more recent invention than ...


Antoine-Joseph Sax mieux connu sous le nom d'Adolphe Sax (6 novembre 1814 à Dinant, Belgique - 4 février 1894 à Paris) est un facteur d'instrument de musique belge, surtout connu pour avoir inventé le saxophone.

Son père, Charles Joseph Sax, qui était déjà lui-même un facteur d'instrument, a apporté différents changements au cor de chasse.

Adolphe Sax a commencé à fabriquer ses propres instruments très jeune, en présentant deux flûtes et une clarinette à un concours à l'âge de 15 ans. Il étudia ensuite ces deux instruments à l'École Royale de chant de Bruxelles. Il devient un maître de la clarinette à tel point qu'il est interdit de concours dans son pays[1].

Après avoir quitté l'école, Sax commence à expérimenter de nouveaux types d'instruments, pendant que son père continue à produire des instruments conventionnels afin de subsister.

Les premières inventions importantes d'Adolphe Sax concernent la clarinette. Dès 1835, Sax propose une clarinette à 24 clés, puis dépose un brevet sur une amélioration de la clarinette basse en 1838[2]. Il dépose un autre brevet deux ans plus tard sur l'extension du registre grave[3].

En 1841, il déménage à Paris et commence à travailler sur un nouvel ensemble d'instruments qui y seront présentés en 1844. Il y a des bugles à touches et, bien qu'il n'ait pas inventé l'instrument lui-même, ses exemplaires sont tellement supérieurs à ceux de ses rivaux qui commencent à être connus sous le nom de cors de Sax ou saxhorn. Ils sont aujourd'hui couramment utilisés dans les fanfares et les orchestres d'harmonie.

Adolphe Sax s'occupe aussi de l'invention d'un instrument qui le rendra célèbre : le saxophone. Il spécifie ses intentions dans son brevet : « On sait que, en général, les instruments à vent sont ou trop durs ou trop mous dans leurs sonorités ». Il voulut créer « Un instrument qui par le caractère de sa voix pût se rapprocher des instruments à cordes, mais qui possédât plus de force et d'intensité que ses derniers » (Brevet français N° 3226 du 21 mars 1846).

Son grand ami Jules Demersseman, flûtiste de renom et compositeur fécond, composa de nombreuses pièces pour saxophone. Grâce à lui, ce nouvel instrument est mis en valeur et est peu à peu reconnu.

Le compositeur Hector Berlioz écrit favorablement sur ce nouvel instrument en 1842. Berlioz, en outre, compose la toute première œuvre avec saxophone, il s'agit de Chant Sacré pour sextuor à vent. L'instrument n'est breveté qu'en 1846, après que Sax a dessiné et exposé une série complète de saxophones — du Saxophone soprano au Saxophone baryton. Ces instruments font sa réputation et lui assurent un poste d'enseignant au conservatoire de Paris en 1857.

Le tuba wagnérien a été inventé en 1876, à la demande de Richard Wagner qui voulait un instrument ayant une sonorité entre le cor français et le saxhorn afin de jouer le thème de Walhalla dans l’opéra l’Anneau du Nibelung. Sax aurait lui même donné le nom de tuba wagnérien à son instrument, bien que cette appellation soit peu représentative de l'instrument qui provient plutôt d'une déformation du cor que du tuba.

Sax continue par la suite à fabriquer des instruments, en même temps qu'il dirige la nouvelle classe de saxophone au conservatoire de Paris.

Il meurt en 1894 à Paris et est enterré au cimetière de Montmartre.



  • Adolphe Sax, Malou Haine, Bruxelles, Editions de l'Université de Bruxelles, 1980
  • Sax, Mule & Co, Jean-Pierre Thiollet, Paris, 2004. ISBN 2 914 266 03 0




  1. Source : [1]
  2. Clarinette basse, nouveau système - Bruxelles - 1838 - Brevet n°1051
  3. Clarinette descendant jusqu'à mib - Bruxelles - 1840 - Brevet n°2244