Biographie de Amy Winehouse

Voir son actualité

Amy Jade Winehouse (née le 14 septembre 1983[1]) est une chanteuse anglaise, auteur, compositrice et interprète, connue pour son mélange éclectique de divers genres musicaux, y compris soul, jazz et R'n'B[2].

En 2003, Amy Winehouse publie son premier album, Frank. Il rencontre un bon accueil à la fois commercial et critique dans son pays natal, la Grande-Bretagne. Il reçoit une nomination pour le prix Mercury. En 2006, son second album intitulé Back to Black, reçoit six nominations au Grammy Award et remporte cinq prix. Elle remporte ainsi trois des quatre prix les plus importants dont : Meilleure nouvelle artiste, Album de l'année et Chanson de l'année. Le 14 février 2007, elle remporte le Brit Award de la meilleure artiste féminine britannique et reçoit une nomination pour le meilleur album britannique. Elle remporte le Prix Ivor Novello à trois reprises : en 2004, pour la meilleure chanson contemporaine (musique et textes) pour Stronger Than Me, en 2007, pour la meilleure chanson contemporaine pour Rehab et en 2008 pour la meilleure chanson et la musique des textes de Love Is A Losing Game.

Amy Winehouse a également attiré l'attention des médias pour son look, notamment sa coiffure, et a inspiré plusieurs designers de mode. La chanteuse connait des problèmes de toxicomanie et d'alcoolisme, largement retranscrits par les tabloïds depuis 2007. Elle et son mari auraient été impliqués dans des affaires judiciaires qui auraient conduit à l'annulation de concerts.



Amy Winehouse naît à Southgate, quartier de Enfield à Londres dans une famille juive qui partage son amour du jazz[3]. Elle grandit dans une famille de quatre personnes : son père Mitchell (un chauffeur de taxi), sa mère Janis (une pharmacienne), et son frère aîné Alex[4]. Elle a étudié à Southgate school puis à Ashmole School.

Son père chante souvent du Frank Sinatra à la maison et la jeune Amy prend l'habitude de chanter au point que ses enseignants se plaignent de ses difficultés à garder son calme en classe[5]. Amy Winehouse prend ses premiers cours de chant au Susi Earnshaw Theatre School dès l'âge de huit ans.

À dix ans, elle fonde un groupe éphémère de rap appelé Sweet 'N' Sour avec son amie d'enfance Juliette Ashby[6]. Elle étudie pendant quatre ans à l'Earnshaw school, avant de demander une formation à temps plein au Sylvia Young Theatre School. Il semble qu'elle en soit expulsée à l'âge de quatorze ans, pour être peu soignée et s'être percé le nez[7]. En compagnie d'autres élèves du Sylvia Young Theatre School, elle apparaît en 1997 dans un épisode de The Fast Show . Plus tard, elle étudie à BRIT School dans le quartier de Selhurst à Croydon[8].





Elle trouve peu de temps après un emploi comme chroniqueuse «showbiz» pour la World Entertainment News Network et comme chanteuse dans un orchestre de jazz. Son petit ami de l'époque, James Tyler, chanteur de soul, envoie sa cassette démo à un studio. Grâce à cette maquette, elle signe avec le label Island / Universal avec Simon Fuller de l'entreprise 19 Management[9] et avec la maison d'édition IME. Amy Winehouse emprunte à la chanteuse new-yorkaise Sharon Jones son groupe DapKings, pour l'accompagner en studio et en tournée, offrant ainsi au groupe sa première opportunité de se faire connaître[10].



Le premier album d'Amy Winehouse, Frank, sort le 20 octobre 2003. Produit essentiellement par Salaam Remi, il comporte de nombreuses chansons d'influences jazz et toutes les chansons originales sont co-écrites par elle[11]. Des compliments sur le regard critique et posé qu'elle porte sur les relations amoureuses, le monde, la musique et elle-même[12]. La voix de Amy Winehouse est parfois comparée à celles de Sarah Vaughan[13] et Macy Gray.

En 2004, l'album est sélectionné pour concourir aux Brit Awards dans les catégories de « British Female Solo Artist » et « British Urban Act ». Il est certifié disque d'or en Angleterre en février 2004[14]. Amy Winehouse remporte le « Ivor Novello songwriting price » pour la meilleure chanson contemporaine, aux côtés de Salaam Remi, avec sa contribution sur le premier single, Stronger Than Me[15]. L'album est également en lice pour le Mercury Music Prize 2004. Dans la même année, Amy Winehouse participe au festival de Glastonbury, sur le Jazzworld stage, et au V Festival.

Après la sortie de l'album, Amy Winehouse fait remarquer qu'elle n'est qu'« à 80% derrière [l']album », en raison de l'inclusion par son label de certaines chansons et mixes qu'elle n'aimait pas. À la sortie de son deuxième album, elle déclare : « Je ne peux même plus écouter Frank - en fait, je n'en ai jamais été capable. J'aime interpréter les morceaux en concert parce que c'est différent, mais les écouter, c'est une autre histoire[16] ». Plus tard, elle précise ce point : « Je l'écoute différemment maintenant. J'en suis toujours très fière, je pense encore que c'est un grand album. Mais, avec le recul, il y a certaines choses que j'aurais fait différemment... Mais ce n'est pas parce que je voudrais faire les choses un peu différemment aujourd'hui que cela signifie que je n'aime pas ce qui se trouve sur cet album[17] ».



Contrairement à son premier album aux influences jazz rétro, la production du second album s'oriente plus sur le style des girl groups des années 50 et 60. Dans une interview, Amy Winehouse explique : « Après Franck, je n'ai plus écrit pendant 18 mois, mais lorsque j'ai rencontré Mark, j'ai écrit l'album en à peu près six mois - il était une telle source d'inspiration ». Au début 2006, les deux singles promotionnels Wake Up Alone et Rehab sont diffusés sur l'émission de radio animée par Mark Ronson sur Est Village Radio. Ces deux chansons, ainsi que d'autres inédits, commencent à être diffusés plus largement après l'exploitation du dernier single de Frank, Pumps, et sont annoncés comme figurant sur son deuxième album. L'album contenant 11 titres a été entièrement produit par Salaam Remi et Mark Ronson. La promotion de Back to Black commence rapidement après la finalisation de l'album et début octobre 2006, le site officiel de Amy Winehouse est relancé avec une nouvelle mise en page et des clips de chansons inédites.

Back to Black sort au Royaume-Uni le 30 octobre 2006. À plusieurs reprises lors de son exploitation, il se place à la première position des charts anglais. Pour sa sortie aux États-Unis, le 17 mars 2007, il entre à la 7e position du Billboard 200. Le 14 décembre 2007, l'album est certifié 6 fois disque de platine au Royaume-Uni et finit l'année comme la meilleure vente d'albums.

De nombreux singles ont été extraits de Back to Black. Le premier single sorti le 23 octobre 2006 est Rehab. La chanson atteint la septième place au Royaume-Uni[18] et reçoit le Ivor Novello Award de la meilleure chanson contemporaine[19]. Aux États-Unis, Rehab atteint la neuvième place au Billboard Hot 100 la semaine du 21 juin 2007, peu de temps après la diffusion des MTV Movie Awards où Amy Winehouse interprète ce titre. Le Times choisit Rehab comme chanson de l'année lors de sa sélection des 10 meilleurs titres de 2007. Le critique Josh Tyrangiel du Times parle de Amy Winehouse en ces termes : « Ce qu'elle est mignonne, drôle, fascinante, et très probablement folle » et « Il est impossible de ne pas être séduit par son originalité. Combinez ça avec la production de Mark Ronson qui référence quatre décennies de musique soul, et vous avez la meilleure chanson de 2007 »[20].

Le deuxième single extrait de Back to Black, You Know I'm No Good sort le 8 janvier 2007, avec une version remixée sur laquelle participe le rappeur Ghostface Killah. Il atteint la 18e place des charts anglais. Le titre Back to Black sort au Royaume-Uni le 30 avril 2007 et atteint la 25ème place. Une édition de luxe de Back to Black est également sortie le 5 novembre 2007 au Royaume-Uni. Cette édition contient un nouveau CD avec plusieurs faces B des précédents singles, ainsi que des extraits live et le morceau bonus Valerie. Le premier DVD d'Amy Winehouse I Told You I Was Trouble: Live in London sort le même jour que l'édition de luxe au Royaume-Uni et le 13 novembre aux États-Unis. Il comprend un live enregistré à Londres aux Shepherds Bush Empire et 50 minutes de documentaires retraçant la carrière de la chanteuse au cours des quatre années précédentes[21]. Le 10 décembre 2007, le dernier single de Back to Black Love Is A Losing Game sort aux États-Unis.

Frank sort aux États-Unis le 20 novembre 2007 et reçoit de nombreux commentaires positifs[22],[23]. L'album a débuté à la 61ème place sur le tableau de la Billboard 200[24].

En plus de son propre album, Amy Winehouse collabore avec d'autres artistes en single. Elle chante sur la chanson Valerie de l'album solo de Ronson. Cette chanson se classe numéro deux au Royaume-Uni au moment de sa sortie le 1er octobre. La chanson reçoit une nomination pour les Brit Awards 2008, dans la catégorie « Best British Single »[25],[26],[27]. Sa collaboration avec les ex-Sugababe Mutya Buena, B Baby Boy, sort le 17 décembre 2007. Il sert comme quatrième single de l'album Real Girl[28].

Depuis la fin de l'année 2007, Amy Winehouse reçoit de nombreux prix et distinctions. La chanteuse remporte les Grammy Awards 2008 dans les catégories « Enregistrement de l'année », « Chanson de l'année » et « Meilleure performance vocale pop féminine » pour le single Rehab, et son album Back to Black reçoit une nomination pour « Album de l'année » et remporte le Grammy de l'« Enregistrement de l'année »[29],[30]. Le producteur Mark Ronson qui travaille avec elle remporte le prix du producteur de l'année dans la catégorie non-classique[31]. La chanteuse obtient un Grammy dans la catégorie « Meilleure Nouvelle Artiste ». Elle chante You Know I'm No Good et Rehab à la cérémonie de remise des prix du 10 février 2008, par liaison satellite, car son visa lui est remis trop tard pour se déplacer aux États-Unis. Elle a déclaré : « Ceci est pour Londres, car Camden Town est en train de brûler », en référence à l'incendie du Camden Market[32].

Le 13 janvier 2008, Back to Black obtient la première place au Billboard pour la troisième semaine consécutive[33]. À la fin de janvier 2008, le porte-parole de Universal Music signale que les ventes totales ont atteint 3,4 millions d'exemplaires et qu'il pense qu'il existe une corrélation entre ce chiffre et la vaste couverture médiatique que la chanteuse reçoit[34].

Le 20 février 2008, aux BRIT Awards 2008, Amy Winehouse chante Valerie avec Mark Ronson, suivi par Love Is a Losing Game et exalte la foule en lui demandant de « faire du bruit pour son Blake »[35].

Le 2 mars 2008, l'édition spéciale de luxe de Back to Black grimpe en tête des ventes d'albums au Royaume-Uni. L'édition originale de l'album reste à la 30ème place, après 68 semaines de présence dans le top, tandis que Frank se place à la 35ème position[36]. Le 12 mars, l'album se vend à un total de 2 467 575 exemplaires, dont 318 350 dans les 10 semaines précédentes. Cet album fait partie des 10 albums les plus vendus au 21e siècle au Royaume Uni[37]. Le 7 avril, Back to Black atteint la première position du classement Billboard des ventes européennes pour la sixième semaine consécutive et la treizième place au total[38].

Back to Black est la meilleure vente d'albums dans le monde au cours du premier semestre 2008, à 3,67 millions d'exemplaires pour un total des ventes de près de 11 millions d'euros (comprenant le téléchargement)[39].

Aux Ivor Novello Awards 2008, Amy Winehouse devient la première artiste à voir deux de ses chansons en compétition pour le prix principal, celui de la meilleure chanson (musique et texte). Elle gagne le prix pour Love Is a Losing Game et reçoit une nomination pour You Know I'm No Good[40]. Rehab gagne le Novello pour la meilleure chanson contemporaine en 2006 et reçoit également en 2008 une nomination pour la chanson britannique ayant eu les meilleures ventes[41].

The Girl Done Good: A Documentary Review un DVD de 78 minutes est sorti le 14 avril 2008. Le documentaire comprend des interviews de personnes ayant connu Amy Winehouse durant sa jeunesse, de ceux qui l'ont soutenu durant son début de carrière et d'experts musicaux (Jazz, Pop, ...)[42],[43].

Une sculpture de cire la représentant est exposée à Londres dans la galerie Madame Tussauds dans le cadre d'une nouvelle zone du musée dédiée à la musique. Le musée note qu'Amy Winehouse est « une véritable icône dans la musique moderne » et se voit très demandée par les clients[44].



Plusieurs projets et offres de collaborations sont annoncés au cours de l'année 2008.

Après un duo avec Prince à la fin d'un concert à Londres, celui-ci l'invite à collaborer avec lui sur de nouveaux textes[45]. George Michael a également écrit une chanson qu'il souhaite partager en duo avec Amy Winehouse, faisant ainsi part de son intérêt pour elle : « Amy est la meilleure chanteuse féminine que j'ai jamais entendu dans ma carrière, ainsi que l'une des meilleures auteurs. »[46]. Pete Doherty a déclaré que Babyshambles a débuté une collaboration avec la chanteuse sur une chanson intitulée You Hurt the Ones You Love[47].

Amy Winehouse fait part de son intérêt à travailler avec Damian Marley, fils de la légende du reggae Bob Marley, en Jamaïque[48]. Elle a également commencé à travailler sur une chanson pour un album à venir, en collaboration avec Mark Ronson, avec une date de sortie prévue mi-2009[49].

En mai 2008, Pete Doherty a annoncé que le duo avec Amy Winehouse était en bonne voie pour le prochain album des Babyshambles. La chanteuse serait occupée à l'écriture d'une chanson avec le guitariste des Babyshambles, Mick Whitnall[50]. En outre, Doherty a déclaré qu'Amy Winehouse « enregistrait un paquet de nouveau trucs » et qu'il prend un « siège arrière » dans le processus de collaboration[51].

Amy Winehouse annonce le même mois qu'elle a écrit Loads of Songs pour le prochain film James Bond, et que « c'est à eux de voir s'ils le veulent ou non »[52]. Lui sont préférés, Alicia Keys et Jack White.






Amy Winehouse effectue une tournée de concerts en septembre et novembre 2006, dont l'un de charité au bénéfice de l'Union Chapel à Islington. Le 31 décembre 2006, elle apparaît dans Hootenanny, un show télévisé anglais de fin d'année présenté par Jools Holland, en reprenant, avec Paul Weller et le «Rhythm and Blues Orchestra» de Jools Holland, la chanson de Marvin Gaye I Heard It Through the Grapevine. Elle reprend également la chanson Monkey Man des Toots and the Maytals. En février 2007, elle débute une autre série de quatorze concerts. Au cours de l'été 2007, Amy Winehouse participe à différents festivals, notamment au Royaume-Uni, au Glastonbury Festival[53], au Chicago's Lollapalooza festival, au Rock Werchter et au Baltimore's Virgin Festival. Toutefois, elle annule son apparition à Provinssirock à Seinäjoki en Finlande le 17 juin 2007, en invoquant un mal de gorge[54]. Au milieu de la controverse entourant son état de santé, l'usage de drogues et son mari, en octobre 2007, elle annule les dates de sa tournée pour le reste de l'année.

Le 30 mai 2008, Amy Winehouse donne une représentation à la Rock in Rio Lisboa au festival Lisboa au Portugal. En plus de ses propres chansons, elle interprète ce soir-là deux reprises[55].

Elle participe au concert donné à l'occasion du 90e anniversaire de Nelson Mandela à Hyde Park à Londres le 27 juin[56], et le lendemain au festival de Glastonbury[57]. Le 4 juillet, elle se produit au Rock in Rio festival de Madrid où sa prestation est décrite comme une « forte performance vocale », mais où elle semble éprouver des difficultés à conserver son équilibre[58]. le 12 juillet, à l'Oxegen Festival, elle donne un show en chœur de 50 minutes[59], qui a été suivie le lendemain par un deuxième concert lors du T in the Park[60]. D'autres représentations prévues comprenant Rock en Seine (qu'elle annulera à la dernière minute), V Festival,[61] et Bestival[62],[63]. Elle donne également une représentation en duo avec Pete Doherty au Albert Hall au cours de l'été 2008[64].

Le père d'Amy Winehouse annonce le 12 juillet qu'elle se produira lors des cinq spectacles pour lesquels elle s'est engagée. Après le dernier concert, prévu le 5 septembre 2008, et pour une période non définie, elle ne fera plus de représentations publiques pour des raisons de santé[65]. Le 29 août 2008, elle annule au dernier moment, et pour la deuxième année consécutive, son concert au festival Rock en Seine [66]. Les organisateurs comptent poursuivre la chanteuse qui avait demandé un cachet de près de 300 000 €.



Le 18 mai 2007, Amy Winehouse épouse Blake Fielder-Civil à Miami en Floride[67]. Elle admet qu'elle devient parfois violente avec son époux lorsqu'elle est en état d'ébriété. Dans une interview en juin 2007 avec World Entertainment News Network, elle déclare : « Je battrai Blake si je suis ivre. Je ne pense pas l'avoir jamais contusionné, mais j'ai ma manière de faire. S'il dit quelque chose qui me déplaît, je le lui ferai comprendre[68]. » Après une éniéme infidélité d'Amy, son mari Blake demande le divorce en janvier 2009.



Amy Winehouse et ses relations avec les produits stupéfiants ont fait l'objet d'une grande attention des médias. Dans diverses interviews, elle admet avoir des problèmes avec la drogue, ainsi que des problèmes de dépression et de trouble alimentaire[69]. En août 2007, Amy Winehouse annule un certain nombre de spectacles au Royaume-Uni et en Europe, en évoquant son épuisement et sa mauvaise santé. Elle est hospitalisée au cours de cette période pour ce qui est rapporté comme une overdose d'héroïne, d'ecstasy, de cocaïne, de kétamine et d'alcool[70].

Peu de temps après, Amy Winehouse et son mari sont photographiés, ensanglantés et meurtris, dans les rues de Londres après une possible lutte. La chanteuse soutient s'être fait elle-même ses blessures[71]. Ses parents et beaux-parents rendent publiquement compte des nombreuses préoccupations que soulèvent pour eux le comportement de leur fille, en invoquant leurs craintes que les deux époux se suicident. En compagnie du père de Fielder-Civil, ils encouragent les fans à boycotter la musique de leur fille[72]. Le père de Amy Winehouse explique à ce propos qu'il utilise les médias pour faire des déclarations publiques, car cela lui apparaît comme la seule façon d'obtenir quelque chose d'elle[73].

Le 2 décembre 2007, les images de la chanteuse en dehors de son domicile, à des heures matinales, pieds nus et portant seulement un soutien-gorge et un jean, apparaissent sur Internet et dans les tabloïds. Dans une déclaration, son porte-parole reproche aux paparazzi de surenchérir sur l'incident[74]. Il indique également que la chanteuse est suivie par un médecin pour canaliser ses difficultés d'écriture[75].

Le tabloïd britannique The Sun rend publique la vidéo d'une femme, soupçonnée d'être Amy Winehouse, qui semble inhaler du crack et déclarant avoir pris de l'ecstasy et du valium. En janvier 2008, le père de la chanteuse emménage alors avec elle[76], et Island Records, son label, annonce l'abandon de plans américains pour une campagne de promotion sur son nom. Fin janvier 2008, Amy Winehouse entre dans un établissement de désintoxication pour une période de deux semaines de traitement[77].

Le 23 janvier 2008, la vidéo est transmise aux enquêteurs de Scotland Yard[78], qui interrogent la chanteuse le 5 février[79]. À ce jour, aucune procédure n'est engagée à son encontre.

Le 26 mars 2008, Le porte-parole d'Amy Winehouse annonce qu'elle se porte « fort bien » et il dément les propos d'un article publié dans un tabloïd britannique qui annonce qu'un retour en cure de désintoxication est envisagé pour la chanteuse[80]. Néanmoins, sa maison de disques estimerait que son rétablissement reste fragile[81].

À la fin du mois d'avril 2008, le comportement de la chanteuse et une accusation de voies de fait, provoquent des doutes sur le succès de ses efforts en cure de désintoxication[82] et poussent le père de la chanteuse et son manager à demander sa mise sous tutelle[83].



Le 24 juin 2008, le porte-parole d'Amy Winehouse confirme que les médecins lui ont découvert les premiers signes de ce qui pourrait conduire à un emphysème[84]. Mitch Winehouse signale que les poumons de sa fille fonctionnent à 70 % de leur capacité normale. En outre, il dit qu'elle a un rythme cardiaque irrégulier. M. Winehouse a déclaré que ces problèmes ont été causés par son usage de la cigarette et du crack. Le père de la chanteuse a également indiqué que les médecins ont averti Amy que la poursuite de consommation de crack se traduirait par le port obligatoire d'un masque à oxygène et lui serait fatale[85]. Dans une interview à la radio Mitch Winehouse dit que la chanteuse répond « fabuleusement » bien à un traitement utilisant des timbres de nicotine[86]. Le porte-parole de la British Lung Foundation, Keith Prowse, indique que ce type de problème peut être résolu avec ce traitement. Prowse a également déclaré que son état n'est pas normal pour une personne de son âge, mais « le fait de fumer et d'inhaler des substances comme la drogue peut vieillir prématurément les poumons »[87]. Le Dr. H. Norman Edelman, médecin-chef de la American Lung Association a expliqué que si elle arrêtait de fumer, ses fonctions pulmonaires devraient revenir au niveau normal mais que dans le cas contraire cela conduirait à une baisse plus rapide de la fonction pulmonaire[88]. Les photos de la chanteuse avec une cigarette dans la bouche, prises le 23 juin 2008, ont été largement publiés[89]. Amy Winehouse est sortie de la London Clinic pendant 24 heures pour un congé temporaire afin de se produire lors du 90e anniversaire de Nelson Mandela au festival de Glastonbury et est actuellement considérée comme externe[90]. Au mois d'octobre 2008, elle est de nouveau à cet hôpital pour d'autres tests.



Les problèmes judiciaires de Amy Winehouse sont un élément important de la couverture médiatique que reçoit la chanteuse et sont largement commentés dans la presse people, sur Internet et à la télévision.

Le 8 septembre 2007, Amy Winehouse reçoit une plainte pour violation du droit d'auteur pour la chanson He Can Only Hold Her, à son encontre par son auteur et producteur P * Nut. Son avocat a déclaré que l'auteur recevra une part des redevances de la chanson et le paiement des droits. Auparavant, il avait reçu un simple remerciement pour sa contribution à l'album, sans être cité comme auteur[91].

En octobre 2007, Winehouse et son mari sont arrêtés en Norvège pour possession de cannabis. Le couple est remis en liberté avec une amende de 3850 couronnes (environ 480 €)[92]. Amy Winehouse affirme qu'elle s'était « trompée » lors de ses aveux, mais la police a nié l'allégation, en faisant remarquer que les policiers présents lors de sa confession parlaient couramment anglais[93]. Sa comparution a été reportée au 29 février 2008 en raison d'un conflit juridique où Fielder-Civil était tenu d'assister[94].

Le 9 novembre 2007, l'époux de la chanteuse et quatre autres hommes sont arrêtés suite à une accusation d'entrave à la justice liée à l'agression d'un propriétaire de bar en juin 2007[95]. Le 6 juin 2008, les accusés plaident coupable pour la charge d'entrave à la justice, et pour coups et blessures avec intention[96]. Au cours de la procédure judiciaire, Amy Winehouse est réprimandée à plusieurs reprises pour son comportement par le tribunal. Le ministère public révèle que le propriétaire de bar, qui a subi un manque à gagner du fait de l'agression, a accepté 200 000 £ (environ 250 000 €) dans le cadre d'un accord pour entraver la procédure judiciaire et de ne pas se présenter au tribunal[97]. Il affirme que l'argent utilisé pour dédommager le propriétaire appartenait à Amy Winehouse et que l'affaire a commencé à être révélée quand un intermédiaire impliqué dans la transaction, reconnaissant Fielder-Civil, a essayé de vendre au the Daily Mirror les images de l'agression prises par les caméras de sécurité.

Le tribunal apprend qu'Amy Winehouse avait prévu en octobre 2007 une réunion avec les personnes impliquées dans l'affaire. Celle-ci n'a jamais eu lieu car Amy Winehouse a dû assister à une remise de prix[98]. Le propriétaire du bar raconte dans une interview qu'il a depuis cette agression des plaques de métal et des vis dans le crâne et que Fielder-Civil lui a écrit une lettre d'excuse depuis sa prison[99].

Le 17 février 2008, son époux Fielder-Civil aurait été hospitalisé après une overdose d'héroïne en prison[100].

Le 26 avril 2008, Amy Winehouse est libérée après un rappel à l'ordre pour avoir giflé quelqu'un, une « voie de fait ». L'incident, pour lequel elle a présenté ses excuses, restera sur son dossier et pourrait être utilisé à son encontre si elle est accusée d'une infraction semblable à une date ultérieure. Quand elle est arrivée, un médecin a jugé qu'elle était « inapte à un interrogatoire »[101],[102]. Elle s'est volontairement confessée et a été placée en garde à vue pour une nuit.

Amy Winehouse est arrêtée le 7 mai 2008, soupçonnée de possession de drogues, après qu'une bande vidéo remise en janvier à Scotland Yard semble la représenter en train de fumer du crack[103], mais elle est libérée sous caution quelques heures plus tard[104],[105]. Le Crown Prosecution Service envisage un temps de la poursuivre pour usage de produit stupéfiant, mais abandonne en raison de son incapacité à pouvoir prouver que la substance inhalée montrée par la vidéo est effectivement une substance illicite[106].

En réaction à cette décision, l'ancien commandant de Scotland Yard, John O'Connor a déclaré qu'il est un « scandale absolu que rien ne puisse être fait »[107]. Certains membres du Parlement ont également réagi négativement[108]. Deux habitants de Londres sont poursuivis pour avoir approvisionné Amy Winehouse en cocaïne et ecstasy[109]. Le 1er juillet, les accusés comparaissent devant un tribunal et sont libérés sous caution, avant une prochaine comparution prévue en octobre[110].



  • Discographie de Amy Winehouse




  • 2003 : Stronger Than Me
  • 2004 : Take the Box
  • 2004 : In My Bed / You Sent Me Flying
  • 2004 : Pumps / Help Yourself
  • 2006 : Rehab
  • 2007 : You Know I'm no Good
  • 2007 : Back to Black
  • 2007 : Tears Dry on Their Own
  • 2007 : Valerie
  • 2007 : Love Is a Losing Game
  • 2007 : B Boy Baby (Mutya Buena et Amy Winehouse)
  • 2008 : Just Friends


  • 2007 : I Told You I was Trouble - Live in London


  • Reprise de Cupid de Sam Cooke (chanson de 1969) sur la compilation Radio 1 Established 1967 (2007)


  1. (en)Biographie de Amy Winehouse sur People.com
  2. (en) Songwriter/Composer: WINEHOUSE AMY JADE, BMI. Consulté le 18/12/2007
  3. (en) Mulholland, Garry. « Charmeuse et dangereuses »L'Observateur. 1er février 2004.
  4. (en) Eliscu, Jenny. (14 juin 2007), La diva et ses démons.Rolling Stone.
  5. (en) Sanderson, Elizabeth. La mère de Amy Winehouse explique pourquoi elle se sent impuissante face aux difficultés de sa fille, la descente aux enfers de l'addiction.
  6. (en)Singel de la semaine - Amy Winehouse, AskMen.fr
  7. (en) Q -- Interview : Amy Winehouse, 18 janvier 2004, The independent
  8. (en) Braddock, Kevin. Fame Academy: Le Brit School. The Independent 28 Janvier 2007
  9. (en) Rothstein, Simon. Un Entretien avec Frank Amy.The Sun. 5 avril 2004.
  10. (en) Sisario, Ben. She's Not Anybody's Backup loi.New York Times .29 septembre 2007.
  11. L'album contient également deux reprises : Moody's mood for love et (There is) No greater love
  12. (en) Bush, John. Amy Winehouse Frank examen. allmusic.com.
  13. (en) Boraman, Greg. Urban Review: Amy Winehouse, Frank. BBC. Co.uk. 27 novembre 2003.
  14. (en) Amy Winehouse (site officiel)
  15. (en) ASCAP membres honorés au Ivors Le. ASCAP.com.
  16. (en) Swift, Jacqui. De l'alcool, des femmes et du son.the Sun 27 octobre 2006
  17. (en) Cooke, Chris. Back for Good - Amy Winehouse Beats CMU. Décembre 2006.
  18. (en) Amy Winehouse - Rehab - Music Charts. acharts.us. 18/12/2007
  19. (en) Amy Winehouse gagne le prix de la meilleure chanson contemporaine. Ninemsn.com.au. 27/05/2007
  20. (en) Tyrangiel, Josh. _1686244_1690616,00.html Top 10 Songs - 50 top 10 list of 2007. Time.com.
  21. (en) République universelle Etoiles, Amy Winehouse et Mika, sortie DVD Special Live in US 13 Novembre. République Universal Records Communiqué de presse. 02/12/2007
  22. (en) Friskics-Warren, Amy Winehouse: Frank - évaluation.Washington Post20 novembre 2007.
  23. (en) Toombs, Mikel. Listen Up: Amy Winehouse - Frank.Seattle Post-Intelligencer. 21 novembre 2007.
  24. (en) Harris, Chris. 'American Idol' Champ Jordin Sparks Fails To Ignite The Charts, Barely Cracking Billboard Top 10. MTV.com. 28 novembre 2007.
  25. (en) Mark Ronson avec Amy Winehouse -- Valerie. Ilikemusic.com.
  26. (en) Colothan, Scott. Leona Lewis joue la carte du doublé encore. - Salut HopElements.com. 26 novembre 2007.
  27. (en) Amy Winehouse - I Told You I Was Trouble - Documentaire & Live Concert DVD. ilikemusic.com.
  28. (en) Brit Awards candidatures aller pop. egigs.co.uk. 14 janvier 2008.
  29. (en) Grammy tableau de bord.Los Angeles Times.
  30. (en) Pop, Danse traditionnelle Pop et Rock.Los Angeles Times.
  31. (en) La fabrication, du non-classique ; Surround Sound ; production, classique ; classique ; Music Video.Los Angeles Times.
  32. (en) Gamboa, Glenn. Amy Winehouse récupère de chez elle 5 Grammy Awards. Newsday. 11 février 2008.
  33. (en) Macdonald bosses de Radiohead Royaume-Uni Album Chart. Billboard.com. 14 Janvier 2008.
  34. (en) Colothan, Scott. Amy Winehouse remercie son Label ses ventes. Gigwise.com. 31 Janvier 2008.
  35. (en) Winehouse, McCartney play on Brit Awards. Associated Press. 20 Février 2008. Aussi disponible sur WebCite.org.
  36. (en) Amy Winehouse retour en haut des ventes d'album du Royaume-Uni. NME.com. 2 Mars 2008.
  37. (en) Royaume-Uni dix albums les plus vendus du 21ème siècle. NME.com. 12 mars 2008.
  38. (en) REM Royaume-Uni n ° 1 Album Billboard.com 7 avril, 2008
  39. (en) Coldplay, Leona Lewis, Amy Winehouse - La plus grande vente artistes dans le monde, Gigwise 10 juillet, 2008.
  40. (en) CEE Amy Winehouse encore nominée pour le Ivor Novello Award. The Times. 23 mai 2008.
  41. (en) Novello première pour Winehouse. The Guardian. 22 avril 2008.
  42. (en) Amy Winehouse - The Girl Done Good: A Documentary Review .
  43. (en) Amy Winehouse - The Girl Done Good: A Documentary Review . Amazon.co.uk.
  44. (en) Fan filmé Amy Winehouse incident. BBC News'. 30 juin, 2008.
  45. (en) Williams, Owen. Prince demande à Amy Winehouse un duo avec lui. Showbiz Spy.
  46. (en) George Michael veut chanter avec Amy Winehouse.
  47. (en) Pete Doherty noms Amy Winehouse collaboration. New Musical Express.
  48. (en) Amy Winehouse veut aller en Jamaïque pour trouver l'inspiration selon Bob Marley. Jamaica Gleaner. 22 janvier 2008.
  49. (en) Herndon, Jessica. Amy Winehouse Gets Back to Work. Populaire. 15 avril, 2008
  50. (en) Pete et Amy Pour Duet MTV UK 12 mai, 2008
  51. (en) Doherty fait de musique pour le football. bbc.co.uk. 19 Mai 2008.
  52. (en) Daily Star 25 Mai, 2008
  53. (en) Wilkes, Neil. Amy Winehouse campe dans le modèle de Glastonbury. DigitalSpy 24/06/2007
  54. (en)Bruitzman, Dennis. Malade Amy Winehouse annule Provinssirock .
  55. (en) Amy Winehouse enconcert à Lisbonne. bbc.co.uk. 31 Mai 2008
  56. (en) Winehouse donne au concert Pour Mandela United Press International 28 Juin 2008
  57. (en) Glastonbury : Amy Winehouse semble échauffourée avec ventilateur Telegraph Le 29 juin, 2008
  58. (en) Winehouse chante en Espagne, le verre de vin dans la main
  59. (en) performance irréprochable en difficulté irlandais Times 12 juillet, 2008
  60. (en) Amy Winehouse Blake se dévoue à T In The Park NME 13 juillet, 2008
  61. (en) .bbc.co.uk/2/hi/entertainment/7276423.stm Winehouse joue au Festival V. Bbc.co.uk. 4 Mars 2008.
  62. (en) Bestival.net site.
  63. (en) Isle of Wight accueille la musique. Reuters.com.
  64. Pete Doherty et Amy Winehouse ensemble au Albert Hall. EcosseDaily Record.
  65. (en) Winehouse mis en garde sur les maladies pulmonaires 12 juillet, 2008
  66. Amy Winehouse, l'absence de trop LeMonde.fr
  67. (en) La chanteuse Amy Winehouse mariée à Miami Beach. Yahoo News.
  68. (en) Amy Winehouse - Je bats Blake. PR-inside.com. 12 juin 2007.
  69. (en) Profil : Amy Winehouse. BBC.com. 29 août 2007
  70. Amy Winehouse droguée vidéo The Telegraph 8 mai, 2008
  71. (en) Winehouse Bloody, Bruised in UK Photos Associated Press 24 August, 2007
  72. (en) Les fans incités à boycotter Amy Winehouse. BBC. 23 août 2007.
  73. (en) Qu'est-ce qu'être la mère d'une pop star ? BBC News. 17 mars 2008
  74. (en) Sherwin, Adam. Amy Winehouse à la recherche d'aide pour ses problèmes de drogue après de nouvelles images. Timesen ligne. 6 décembre 2007
  75. (en) Rubin, Courtney. Amy Winehouse 'résolue' à assister aux Grammys.populaire. 10 décembre 2007.
  76. (en) Amy Winehouse vivant avec son père.The Daily Telegraph. 24 janvier 2008.
  77. (en) Amy prend la route de la "réhabilitation". Times Inde 29 janvier, 2008
  78. (en) Winehouse pourrait être inculpée pour usage de drogues suite à une vidéo.The Times. 24 janvier 2008.
  79. (en) Winehouse interrogée au sujet de la drogue.New York Times. 7 février 2008.
  80. (en) Amy Winehouse ne reviendra pas en rééducation US Magazine mars 26, 2008
  81. (en) Sherwin, Adam. Amy Winehouse en nomination pour trois prix Ivor Novello. Timesonline.co.uk.21 mars 2008.
  82. (en) Amy Winehouse mise en garde pour voies de fait. The Telegraph. 26 avril 2008.
  83. (en) Le Père Winehouse Amy en prend la garde. Boston HeraldWire Services. 28 avril 2008.
  84. (en) Porte-parole: Amy Winehouse peut être atteinte de l'emphysème 23 juin 2008
  85. (en) Amy Winehouse associée à l'emphysème presse 22 juin 2008
  86. (en) Son père dit Amy Winehouse florissante BBC 23 juin 2008
  87. (en) Amy Winehouse diagnostiqué de l'emphysème The Times, 23 juin 2008
  88. (en) Le père de Amy Winehouse précise le diagnostic MTV 23 juin, 2008
  89. (en) UPI NewsTrack Entertainment News. UPI.com. 24 juin 2008.
  90. Winehouse sort de la clinique de Londres.United Press International. 1er juillet 2008.
  91. (en) Winehouse en revendication du droit d'auteur? Yahoo! Musique News. 9 septembre 2007.
  92. (en) Winehouse arrêté après de la drogue trouvée dans l'hôtel. The Independent. 19 octobre 2007
  93. (en) White, Nicholas. Amy Winehouse cité à comparaître devant les tribunaux en Norvège pour possession de drogue. Populaire magazine. 27 décembre 2007
  94. (en) La cour de Norvège reporte l'audience de Winehouse 27 février, 2008 Associated Press
  95. (en) Winehouse est arrêté par la police. bbc.co.uk. 18 décembre 2007.
  96. (en) Criminalité : le mari de Amy plaide coupable. The Guardian Unlimited. 10 juin 2008.
  97. (en) Le mari de Amy Winehouse a utilisé son argent pour rembourser la victime. Le Times 11 juin, 2008.
  98. (en) absence de réunion BBC News 11 juin, 2008
  99. (en) Pub Landloard Interview News of the World
  100. (en) Blake Fielder-Civil overdoses in jail. Boston Herald. 18 février 2008.
  101. (en) Winehouse s'excuse pour l'incident de la gifle. 26 avril 2008.
  102. (en) Winehouse plus de voies de fait mis en garde à vue. BBC Entertainment. 26 avril 2008.
  103. (en) Amy Winehouse écope d'une amende pour consommation de drogues. NEWS.com.au'.
  104. (en) Amy Winehouse écope d'une amende pour possession de drogues.'The Telegraph. 8 mai 2008.
  105. (en) Amy Winehouse libérée après son arrestation pour consommation de drogue.The Times. 8 mai 2008.
  106. "Crown Prosecution Service Press Release." 14 May 2008.
  107. (en) Ex-chef de Scotland Yard : « Obtenir que Amy Winehouse ne consomme plus de drogues » Gigwise. 15 mai 2008.
  108. (en) « Amy Winehouse escapes charges over drug video » Asie News International. 15 mai 2008.
  109. (en) « 2 inculpés à Londres de donner de la drogue à Amy Winehouse »Associated Press. 12 juin 2008.
  110. (en) Winehouse drogues accusé à la cour. BBC News. 1er juillet 2008.


Informations générales