Biographie de Bernard-Marie Koltès

Voir son actualité

fermer

La Provence

Marseille : dans les coulisses de la Comédie-Française
La Provence
"Nous venons d'y faire entrer l'Anglais Edward Bond, l'Américaine Naomi Wallace et avant eux le Français Bernard-Marie Koltès ou l'Italien Dario Fo, explique Muriel Mayette, administratrice générale de la Comédie-Française. Il me semble important d ...

et plus encore »



Théâtre – L'urgence de dire
PIEUVRE.CA
La mise en scène de Brigitte Haentjens de La nuit juste avant les forêts de Bernard Marie Koltès avec Sébastien Ricard est de nouveau à l'affiche à Montréal: un cadeau pour ceux qui n'avaient pas eu la chance de la voir en 2010. Photo: fournie par l ...




Var-Matin

Le cinéaste corse Thierry de Peretti sélectionné au Festival de Cannes
Var-Matin
Lauréat de la Villa Médicis à Rome, il a notamment obtenu le prix de la révélation théâtrale du syndicat national de la critique pour Le retour du désert de Bernard-Marie Koltès en 2001. Il a mis en scène de nombreuses pièces, notamment Valparaisode ...

et plus encore »



Sébastien Ricard : performance sportive
LaPresse.ca
La nuit juste avant les forêts, de Bernard Marie Koltès, met en scène un homme seul qui, un soir où l'existence lui pèse plus que d'ordinaire, aborde un inconnu pour lui cracher sa vie au visage. Sa détresse est grande. Son désir d'exister enfin aux ...




Catherine Marnas, cap sur Bordeaux
Libération (Abonnement)
Férue de pédagogie, elle a enseigné au Conservatoire national d'art dramatique et, depuis 2001, à l'école régionale d'acteurs de Cannes. Elle a monté notamment des textes de Roland Dubillard (les Diablogues), ou Bernard-Marie Koltès (l'Héritage, ...
Bordeaux : une nouvelle directrice à la tête TNBAFrance 3
Bordeaux : une Marseillaise à la tête du TNBASud Ouest

7 autres articles »



« La nuit juste avant les forêts », de Bernard-Marie Koltès par la ...
Centre d'Informations Internet de Chine
... lui casser la gueule et de lui prendre son argent, de sa vision du monde, et surtout de son besoin incommensurable d'une chambre pour la nuit… BERNARD-MARIE KOLTES. Bernard-Marie Koltès est né à Metz en 1948, son père était militaire de carrière.




La Voix du Nord

Le rêve de Rachid Hedli, le métissage de deux univers de la danse
La Voix du Nord
... le travail métissé du chorégraphe Farid Berki, issu du hip-hop. Touché par le propos de la compagnie, cette évolution du hip hop, il devient son assistant chorégraphe sur La nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès. Et interprète en 2006 ...




Toulouseblog.fr (Blog)

"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre du Grand-Rond
Toulouseblog.fr (Blog)
Toulouse "La nuit juste avant les forêts" au Théâtre du Grand-Rond sur. \. Du 9 au 13 avril, le Théâtre du Grand-Rond propose chaque soir à 21 heures, l'interprétation de "La nuit juste avant les forêts" de Bernard-Marie Koltès par la compagnie de ...




De la vie des morts
La Règle du Jeu
... destinées qui dépassent de loin nos frontières nationales et européennes opèrent, de croire à la vérité universelle d'une œuvre comme celle-ci, comme y parviennent une pièce de Shakespeare, une tragédie d'Eschyle, où un texte de Bernard-Marie ...




La Voix Pop

La pièce La nuit juste avant les forêts présentée aux Ateliers Jean ...
La Voix Pop
Décédé en 1989, Bernard-Marie Koltès est considéré comme l'un des auteurs français les plus importants de la fin du vingtième siècle. C'est en 1977 qu'il a écrit La nuit juste avant les forêts, œuvre qui véhicule une «urgence du dire». «À l'instar d ...


Bernard-Marie Koltès est un auteur dramatique français, né à Metz le 9 avril 1948 et mort à Paris le 15 avril 1989.



Bernard-Marie Koltès est né dans une famille bourgeoise de Metz. Il mène alors une vie violente, solaire et ancrée dans la révolte comme celle de Jean Genet, tout en s'initiant à la musique de Jean-Sébastien Bach avec l'organiste Louis Thiry. Après avoir vu, à l'âge de vingt ans,Maria Casarès dans Médée, Hubert Gignoux alors directeur du TNS Théâtre national de Strasbourg,lui propose d'intégrer l'école du TNS, il y entre en section scénographie, puis y réalise une dizaine de mises en scène. Il commence alors à écrire pour le théâtre. En 1970, il monte sa propre troupe de théâtre, le « Théâtre du Quai » et écrit L'Héritage que Maria Casarès lit pour la radio. Entre un passage au Parti communiste français (1974-1978), de nombreux voyages en Amérique latine, en Afrique et à New York, Koltès crée de nombreuses pièces, comme le long monologue écrit pour Yves Ferry La Nuit juste avant les forêts, qui est montée en off au Festival d'Avignon en 1977 par l'auteur, puis à sa demande, par Moni Grégo au CDN de Lille. Son théâtre, en rupture avec la génération précédente du théâtre de l'absurde, est une recherche permanente sur la communication entre les hommes. Au début des années 1980, il rencontre Patrice Chéreau qui devient son metteur en scène.

Mais l'écrivain, malade, décède à quarante et un ans du SIDA. Bernard-Marie Koltès, dont les textes sont traduits dans une trentaine de langues, est un des dramaturges français les plus joués dans le monde. En février 2007, avec Retour au désert, il entre au répertoire de la Comédie Française, dans une mise en scène de Muriel Mayette, mais une controverse avec ses ayants-droits conduit à l'annulation des représentations.

Le théâtre de Koltès, basé sur des problèmes réels, exprime la tragédie de l’être solitaire et de la mort. Son écriture accentue la tension dramatique et le lyrisme de ses pièces. [référence nécessaire]Comme les auteurs absurdes, il se sent exilé. Cependant Koltès se fonde sur des racines classiques : Marivaux, Shakespeare dont il traduit Le Conte d'hiver, que l'on retrouve dans Roberto Zucco, Rimbaud et Claudel, dont il retient l'idée de communion avec le spectateur lors du théâtre. Théâtre de révolte, Koltès est homosexuel dans un monde hétérosexuel. En Afrique, il voit la culture africaine écrasée par les Européens. Ce sujet devient la pièce Combat de nègre et de chiens. Après une visite en Amérique, il écrit Quai Ouest, sur un frère et une sœur dans une culture étrangère.

Dans Prologue & autres textes, il écrit de manière explicite son sentiment d'étrangeté face au théâtre et à la culture de son temps : alors que le film de kung-fu Le Dernier Dragon n'a reçu pratiquement aucune critique et peu de spectateurs à Paris - "encore un film de kung-fu" - il se propose, en sortant des films habituellement au cinéma, de cracher à terre de dépit en disant "encore un film d'amour". Car la supériorité des films de kung-fu, termine-t-il, c'est qu'ils parlent le mieux d'amour tandis que les films d'amour parlent "connement de l'amour, mais en plus, ne parlent pas du tout de kung-fu". De même, dans Dans la solitude des champs de coton mais aussi la plupart de ses pièces, les relations humaines sont envisagées parfois sous une perspective éthnologique (les êtres humains se rencontrent comme des chiens et des chats, sur des problèmes de territoire), voire une perspective économique (le deal comme métaphore des relations entre individus et moteur d'une rencontre).



Théâtre
  • Les Amertumes (1970), Les éditions de Minuit, Paris, 1998, 64 p. (ISBN 2-7073-1651-2)
  • La Marche (1970), Les éditions de Minuit, Paris, 2003, 56 p. (ISBN 2-7073-1854-X)
  • Procès Ivre (1971), Les éditions de Minuit, Paris, 2001, 80 p. (ISBN 2-7073-1753-5)
  • L'héritage (1972), Les éditions de Minuit, Paris, 1998, 80 p. (ISBN 2-7073-1650-4)
  • Récits morts. Un rêve égaré (1973), Les éditions de Minuit, Paris, 2008, 96 p. (ISBN 9782707320384)
  • Des voix sourdes (1974), Les éditions de Minuit, Paris, 2008, 96 p. (ISBN 9782707320292)
  • Le Jour des meurtres dans l'histoire d'Hamlet (1974), Les éditions de Minuit, Paris, 2006. ISBN : Modèle:2707319678
  • Sallinger (1977), Les éditions de Minuit, Paris, 1998, 128 p. (ISBN 2-7073-1513-3)
  • La Nuit juste avant les forêts Tapuscrit de Théâtre Ouvert (1977), éditions Stock (1978), les éditions de Minuit, Paris, 1988, 64 p. (ISBN 2-7073-1163-4)
  • Combat de nègre et de chiens (1979), suivi des Carnets, Les éditions de Minuit, Paris, 1989, 128 p. (ISBN 2-7073-1298-3)
  • Quai Ouest (1985), Les éditions de Minuit, Paris, 1985, 110 p. (ISBN 2-7073-1030-1)
  • Dans la solitude des champs de coton (1985), Les éditions de Minuit, Paris, 1986, 64 p. (ISBN 2-7073-1103-0)
  • Tabataba (1986), précédé de Roberto Zucco, Les éditions de Minuit, Paris, 1990, 130 p. (ISBN 2-7073-1297-5)
  • Le Retour au désert (1988), Les éditions de Minuit, Paris, 1988, 88 p. (ISBN 2-7073-1184-7)
  • Roberto Zucco (1988), suivi de Tabataba, Les éditions de Minuit, Paris, 1990, 130 p. (ISBN 2-7073-1297-5)
  • Fragments : Coco
Traduction
  • Shakespeare, Le Conte d'hiver, Les éditions de Minuit, Paris, 1988, 128 p. (ISBN 2-7073-1161-8)
Récits
  • La Fuite à cheval très loin dans la ville: roman (1976), Les éditions de Minuit, Paris, 1984, 160 p. (ISBN 2-7073-0692-4)
  • Prologue (1986) et autres textes (1986-1991)
  • Une part de ma vie: Entretiens (1983-1989), Les éditions de Minuit, Paris, 1999, 162 p. (ISBN 2-7073-1668-7)


  • « La vie m'a sauté à la gueule »[1] lorsqu'il découvre à vingt ans les États Unis d'Amérique
  • « Je n'ai pas dit que la parole ce n'était rien, j'ai dit que le théatre ne se limitait pas à la parole», Koltés est contre le mimétisme au théatre et s'inspire beaucoup du théatre balinais.


  1. Dictionnaire des cultures gaies et lesbienne dirigée par D. Éribon 2003






Informations générales