Biographie de Edelestand du Méril

Voir son actualité

Edelestand Pontas du Méril, dit Edelestand du Méril, est un médiéviste, né vers 1801 et mort en 1870 à Valognes.



Au-delà de ses publications érudites, il est connu pour être cousin germain de Jules Barbey d'Aurevilly, qui eut une liaison avec sa belle-soeur Louise du Méril.

En octobre 1832, il fonde une revue républicaine avec Barbey, alors étudiant en droit à Caen, et Guillaume-Stanislas Trébutien, un libraire érudit. Ce premier numéro de la Revue de Caen reste sans suite.

Quelques années plus tard, les mêmes fondent un deuxième journal, la 'Revue critique de la philosophie, des sciences et de la littérature', qui disparaît après quelques mois.

Après sa mort en 1871, Edelestand du Méril lègue un fonds de 6000 volumes à la bibliothèque de Passy.



  • Dans 'Poésies populaires latines du Moyen Age' : « Improvisée par le premier venu et perfectionnée au hasard par cent improvisateurs secondaires, personne n’y appose le cachet de son talent et tout le monde y met son mot : le véritable auteur est le peuple qui la chante en introduisant les changements successifs qui la font répondre plus fidèlement à son esprit »


Œuvres d'Edelestand du Méril

  • Philosophie du budget, Merlin 1835
  • Essai philosophique sur le principe et les formes de versification, Brockhaus et Avenarius, Joubert 1841
  • Poésies populaires latines antérieures au douzième siècle, 1843
  • La mort de Garin le Loherain, 1846
  • Poésies populaires latines du Moyen Age, 1847
  • Dictionnaire du patois normand, Caen : B. Mancel 1849
  • Les origines latines du théâtre moderne, 1849
  • Mélanges archéologiques et littéraires, Franck 1850
  • Essai philosophique sur la formation de la langue française, Franck 1852
  • Poésies inédites du moyen âge, précédées d'une histoire de la fable ésopique, 1854
  • Floire et Blanceflor, poèmes du XIIIe siècle, publiés d'après les manuscrits avec une introduction, des notes et un glossaire, Jannet 1856
  • Des formes du mariage et des usages populaires qui s'y rattachent surtout en France pendant le Moyen-Age, Librairie A. Franck 1861
  • Études sur quelques points d'archéologie et d'histoire littéraire, 1862
  • Histoire de la comédie ancienne, Didier et Cie 1869