Biographie de Georges Pierre Seurat

Voir son actualité

Georges Pierre Seurat (Paris 2 décembre 1859 - Gravelines 29 mars 1891), peintre français, pionnier du pointillisme et du divisionnisme qu'on peut qualifier d'impressionnisme scientifique et qui étudie les divisions de la matière à celle de la lumière.



Georges Seurat naît le 2 Décembre 1859 à Paris, dans un milieu bourgeois. Son père, un fonctionnaire, est un homme solitaire, un caractère dont hérite son fils. En 1877, il s'inscrit aux Beaux-Arts.

Il est très influencé par Rembrandt, Francisco Goya et Pierre Puvis de Chavannes, ainsi que par Ingres, dont son professeur, Henri Lehmann avait été un disciple. Ses études sont interrompues par son service militaire qu'il effectue à Brest, où il réalise de nombreuses esquisses de bateaux, de plages et de la mer.

Rentré à Paris,Georges Seurat se consacre à la maîtrise du noir et blanc et commence à peindre réellement en 1882. Il achève, en 1884, Une baignade à Asnières, le premier des sept grands tableaux qu'il va peindre dans sa courte vie. Il participe à la formation de la Société des artistes indépendants, ouverte, sans jury ni récompenses, et prend la tête du néo-impressionnisme (ou pointillisme), qui réunit entre autres Paul Signac, Henri-Edmond Cross, Charles Angrand, Maximilien Luce et pendant un certain temps Camille Pissarro.

Après deux ans de travail concentré et systématisé, il termine son œuvre principale, Un dimanche après-midi à l'Île de la Grande Jatte. Dans cette composition, les contrastes de l'ombre et de la lumière sont admirablement répartis dans l'espace. Le tableau donne une atmosphère de dignité monumentale, à travers l'arrangement équilibré des éléments et des figures.

Georges Seurat n'est pas un homme sociable et, au cours de la dernière année de sa vie, il coupe pratiquement tous les liens avec ses amis.

En été, le peintre réside à Gravelines, où il fait une série de paysages et met en projet son tableau Le Cirque qu'il montre inachevé au huitième Salon des Indépendants.

Il meurt subitement, pendant l'exposition, à l'âge de 31 ans, probablement de diphtérie. Sa famille découvrira à cette occasion qu'il entretenait depuis plusieurs années une liaison avec Madeleine Knobloch, de qui il avait eu un fils, Pierre Georges, né en 1890, qui devait d'ailleurs décéder deux semaines après son père, de la même affection.

Dans sa courte vie, Georges Seurat a produit sept grands tableaux, soixante plus petits, des dessins, cinq cent schémas et de nombreuses esquisses, ce qui est beaucoup si on tient compte de sa mort précoce et de l'énorme labeur qu'entraînait son procédé.

Stephen Sondheim (pour la musique et les paroles) et James Lapine (pour le livret et la direction) ont créé la comédie musicale Sunday in the park with George, à partir du Dimanche après-midi sur l'île de la Grande Jatte. Mandy Patinkin y interprète Seurat et, dans le deuxième acte, un arrière-petit-fils fictif.



  • Le Cirque 1890-1891 - Musée d'Orsay, Paris
  • Une baignade à Asnières -1884- National Gallery, Londres
  • Les Bords de Seine.
  • Un dimanche après-midi à l'Île de la Grande Jatte -1885- Art Institute of Chicago
  • Les Poseuses -1887-1888- Fondation Barnes, Philadelphie
  • La Manche à Gravelines -1890- Moma, Indianapolis
  • La Seine à la Grande-Jatte -1888- Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles
  • Le Chahut -1890- Moma Allbright Knox, Buffalo
  • L'Île de la Grande Jatte a été vendu en mai 1999 pour la somme de 32,78 millions d'euros.


  • John Rewald, Georges Seurat, 1943 (1re édition)
  • Louis Hautecoeur, Georges Seurat, 1974


  • Liste de peintres français
  • Peinture française