Biographie de Henry de Galles

Voir son actualité

fermer

Muséologie : L'art de l'archivage
L'Aquilon
C'est à Prince-de-Galles qu'on retrouve, entre autres, les 15 000 archives photographiques de René Fumoleau, dont 10 000 diapositives couleur et 4000 négatifs, ainsi que le fonds photographique Henry Buss. Cet Allemand d'origine est arrivé à ...




ViaggiNews.com

Top 30. Ecco i luoghi abbandonati più suggestivi del mondo FOTO
ViaggiNews.com
Hafodunos Hall è una costruzione di campagna in stile gotico nei pressi del villaggio di Llangernyw in Galles, progettata da Sir George Gilbert Scott e costruita tra il 1861 e il 1866 per Henry Robertson Sandbach. Distilleria Abbandonata (Barbados) In ...




Panorama

I wanna marry Harry: tutte pazze per il principe
Panorama
O quasi, perché ben 12 spasimanti si sfideranno senza colpo ferire per conquistare il cuore di Matthew Hicks, sosia del ben più noto Harry, identico al principe del Galles in tutto tranne che per il fatto di non avere neppure una goccia di sangue blu ...

et plus encore »



Shell Canada lance la carte Shell Fleet Navigator(MC)
LeLézard.com
... des cartes d'achat de carburant et à la flexibilité offerte par la carte Shell Fleet Navigator(MC), nous pouvons aider les gestionnaires de parcs à créer le meilleur programme de carte pour parcs de véhicules pour leur entreprise, explique Henry ...


Le prince Henry de Galles, plus couramment appelé Harry (Henry Charles Albert David[1]), né le 15 septembre 1984 au St Mary's Hospital de Paddington à Londres, est un membre de la famille royale britannique.

Il est le second fils du prince Charles de Galles et de la princesse de Galles Diana Spencer. Il occupe la troisième place dans l'ordre de succession au trône britannique.

Il est Prince du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord avec le titre de Son Altesse Royale. Il a perdu sa mère le 31 août 1997 dans un accident de voiture à Paris.

Actuellement, il suit une formation d'officier à l'Académie royale militaire de Sandhurst, et il est maintenant officier des Blues and Royals, en attendant d'aller participer à la guerre en Irak en 2007.

C’est à l’âge de trois ans qu’Harry a commencé son cursus scolaire en rejoignant la maternelle de Jane Mynor quelques jours par semaine. Âgé d'à peine de cinq ans, Harry a rejoint William de Galles à la prestigieuse école de Wetherby à Londres, avant d’aller à l’école de Ludgrove dans le Berkshire.

Le prince a entretenu durant cinq ans une relation avec Chelsy Davy[2], qui a pris fin en 2009[3].



Étant, comme toute la famille royale britannique, très suivi par la presse, il a notamment dû s'excuser en janvier 2005 après qu'un tabloïd britannique, The Sun, ait fait la une en titrant « Harry the nazi » avec une photographie de Harry déguisé en nazi en train de fumer et de boire lors d'un bal masqué.

En août 2006, il fait à nouveau la première page de la presse populaire britannique avec une photo le montrant tenant fermement la poitrine de la présentatrice de télévision Natalie Pinkham dans un club à la mode de Londres et l'accusant donc d'infidélité vis-à-vis de sa petite amie. Harry et son frère William de Galles, apparaissent passablement éméchés en charmante compagnie sur une série de photos. Le quotidien britannique The Sun à l'origine de la publication de ses clichés présente ses excuses le lendemain, les photos datant en réalité de 2003.

Le 25 mars 2007, aux alentours de 3h du matin, le Prince Harry s'échappe par la porte arrière de son club favori, le "Boujis". Attendu par des paparazzis, il se précipite alors sur l'un d'entre eux en proférant des insultes et tout en essayant de dérober son appareil photo. Son garde du corps parvient ensuite à le reprendre en main et tente de le conduire jusqu'à la Range Rover qui l'attend. Mais Harry, un peu éméché, s'emmêle les pinceaux et trébuche avant de pouvoir se saisir de la poignée de sa portière. Avec l'aide de son garde du corps, Harry parvient tant bien que mal à se remettre d'aplomb et pénètre dans la voiture, se cachant la tête entre les mains. Mais dès le lendemain, les photos de cette soirée firent le tour du net.



En formation à Sandhurst, le prince a demandé à combattre avec les troupes britanniques positionnées à Helmand en Afghanistan qui combattent les Talibans. Il aurait même menacé de quitter l'armée en cas de refus. Il déclarait en 2005 "il n'est pas question que je passe par Sandhurst puis que je rentre chez moi tout en laissant mes gars aller combattre pour leur pays".

Il devait rejoindre les troupes britanniques en Irak en mai 2007.[4] Son engagement a cependant été remis en question, les autorités britanniques craignant que des insurgés ne capturent le prince Harry durant son service. Le chef de l'armée britannique, le général Dannatt a finalement décidé d'envoyer Harry servir en Afghanistan, estimant toutefois qu'il peut changer d'avis si les circonstances évoluent.[5]

En février 2008, un site américain révèle que le prince Harry est déployé en Afghanistan. Le ministère britannique de la défense décide de le retirer immédiatement et explique dans un communiqué: Suite à une évaluation précise des risques par la chaîne de commandement, il a été décidé… de retirer immédiatement le prince Harry d’Afghanistan. Cette décision a été prise principalement parce que la couverture médiatique mondiale de la présence du prince Harry en Afghanistan pourrait avoir un impact sur la sécurité de tous ceux qui sont déployés dans ce pays, et présenter des risques pour lui-même en tant que soldat. (...) Jusqu’au retour au Royaume-Uni du prince Harry, nous demandons aux médias d’éviter de spéculer sur l’endroit où il se trouve, sur le calendrier de son retour et sur l’itinéraire emprunté. [6] Certains médias étaient déjà au courant de la présence du prince en Afghanistan mais n'étaient pas censés révéler ces faits avant le retour du prince. Le Daily Mirror précise: Il a participé à des patrouilles dans la province dangereuse de Helmand et il a essuyé le feu ennemi comme n’importe quel soldat.[7]

Le 1er mars, le prince Harry rentre en Grande-Bretagne. Le ministère de la Défense annonce le même jour que le prince William devrait aussi servir au cours de l'année 2008 à bord d’un cuirassé de la Royal Navy qui pourrait être déployé dans l'Atlantique Sud, dans le Golfe et dans le Pacifique.[8]

D'autre part, le prince Harry poursuit l'œuvre humanitaire de sa mère la princesse Diana en s'occupant des orphelins du sida au Lesotho.



  1. Portant un titre royal, Henry n'a pas de nom de famille, cependant, quand il est utilisé, c'est Mountbatten-Windsor, bien que, selon les lettres patentes de février 1960, son nom de famille officiel soit Windsor
  2. http://en.wikipedia.org/wiki/Chelsy_Davy
  3. Prince Harry and girlfriend split, BBC news (2009-01-24). Consulté le 2009-01-24.
  4. Le prince Harry part avec son régiment dans le Sud-Est irakien - Lalibre.be
  5. (en) Prince Harry to be sent to Iraq, BBC News, 30 avril 2007
  6. http://www.lesoir.be/actualite/monde/le-prince-harry-va-etre-2008-02-29-581082.shtml Le Soir en ligne 29/02/2008
  7. Le prince Harry de retour en Angleterre - lesoir.be
  8. http://www.lesoir.be/actualite/monde/le-prince-harry-va-etre-2008-02-29-581082.shtml Le Soir en ligne 02/03/2008: Le prince Harry de retour en Angleterre

Informations générales