Biographie de Hugues Panassié

Voir son actualité

Hugues Panassié (1912-1974) était un critique et producteur de jazz français. Il était un admirateur du style de jazz "hot" ou authentique tel que joué par Louis Armstrong dans les années 1930. Il considérait le bebop comme une forme de musique distincte du jazz.



Il découvre le jazz avant les années 1930, et passa le reste de sa vie à faire connaître cette musique en France en fondant en 1932 le Hot Club de France. Il réussit notamment à faire découvrir le jazz aux Américains.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a utilisé les disques de jazz comme un défi à l'autorité nazie en France. Son ami Mezz Mezzrow raconte une de ses performances dans son autobiographie "Really the Blues" (La rage de vivre) :

«  Il présenta un disque [à la censure nazie] étiqueté "La Tristesse de Saint-Louis", et Hugues leur expliqua patiemment que c'était une chanson triste traditionnelle française parlant du pauvre et malheureux Louis XIV. Ce que le cerbère de la culture ne savait pas, c'est que sous cette étiquette se cachait l'étiquette original Victor, avec Louis Armstrong comme artiste et le vrai nom du morceau St. Louis Blues.  »

Il a financé de nombreux enregistrements d'artistes comme Sidney Bechet et Tommy Ladnier.

Il a également fortement contribué à la réalisation du film L'aventure du jazz par son fils Louis Panassié sur la période 1969-1972.



- Hot Jazz est son œuvre la plus connue. Sous-titrée "le guide de la musique swing et du vrai jazz", elle a été publiée en 1936 et rééditée en 1942.