Biographie de Ivan Iévgrafovitch Fiédorov

Voir son actualité

Ivan Iévgrafovitch Fiédorov est un pilote de chasse et As soviétique de la Seconde Guerre mondiale, titulaire de l'Ordre de Héros de l'Union soviétique.



Né en 1914 à Kharkov, il pratiqua très tôt le vol à voile à l'aéroclub de Lugansk avant de rejoindre, en 1932, les rangs de l'Armée rouge et de se faire breveter pilote au collège militaire de l'Air de Lugansk, l'année suivante.



  • Guerre d'Espagne : Il se porta volontaire , comme starshii leitenant (lieutenant) pour combattre dans les rangs de l'aviation républicaine lors de la Guerre civile espagnole et, de mai 1937 à janvier 1938, il prit part à 36 combats aériens au cours de 286 missions, obtenant, sur chasseur I-15 et I-16, 24 victoires homologuées, dont 11 individuelles et 13 en coopération. Il fut l'un des cinq officiers soviétiques (parmi les quels le futur maréchal Malinovski) à recevoir la plus haute décoration républicaine espagnol e: les « lauriers d'or ».
  • Pilote d'essai : En 1940, il se destina à une carrière de pilote d'essai et, dans cette perspective, suivit les cours de la meilleure école de formation au pilotage d'Union soviétique, le centre d'instruction de Lipetsk.


En juin 1941, l'invasion allemande de l'Union soviétique le vit reprendre du service au sein de la VVS (Forces Aériennes soviétiques). Il devait rapidement prendre le commandement du 157.IAP (régiment de chasse aérienne), puis devenir commandant-adjoint de la 269.IAD (division de chasse aérienne). Le total de ses succès au cours de ce conflit est sujet à débat ; la plupart des historiens avancent le score minimum de 17 victoires homologuées.



À l'issue de la guerre il demeura dans l'armée de l'air en tant que pilote d'essai, et prit sa retraite en 1954 avec le grade de polkovnik (colonel). Au total, au cours de sa longue carrière, il aurait volé sur 297 types d'appareils différents ; un authentique record en la matière.





  • Selon les historiens Tomas Polak et Christopher Shores, son palmarès serait incomplet et se limiterait à ses succès obtenus en Espagne, le chiffre de ses victoires de 1941-1945 ne pouvant être précisé.
  • Pour les historiens soviétiques contemporains il aurait obtenu 17 victoires homologuées au cours de 120 missions et 20 combats aériens, de 1942 à 1945.
  • L'encyclopédie Aircraft and Astronautics, Russie, édition de 1994, le crédite du total suivant, pour les deux guerres :
    • 96 victoires homologuées, dont 49 individuelles et 47 en coopération, succès aériens auxquels il faudrait ajouter 30 avions supplémentaires détruits au sol. Et ce sont ces chiffres qui sont, pour le moment, retenus.
  • Enfin, il est à noter, que l'intéressé lui-même, Ivan Fiédorov, a revendiqué le total suivant :
    • 135 victoires homologuées et plusieurs dizaines (40 à 50) avions ennemis détruits au sol.
  • Quoiqu'il en soit, il paraît possible qu'il soit le plus grand as soviétique en termes de victoires aériennes.


  • Héros de l'Union soviétique le 5 mars 1948 ;
  • Ordre de Lénine ;
  • 4 fois titulaire de l'Ordre du Drapeau Rouge ;
  • Ordre d'Alexandre Newski ;
  • 4 fois titulaire de l'Ordre de la Guerre Patriotique de 1e classe et 1 fois de celui de 2e classe ;
  • 2 fois titulaire de l'Ordre de l'Étoile Rouge.


  • Tomas Polak et C. Shores, Stalin's Falcons, Gubb Street, London