Biographie de Jacqueline de Romilly

Voir son actualité

fermer

Pas d'amalgame(s), s'il te plaît
Politis
... d'essuie-glaces sans que personne n'y trouve à redire (à moi, Jacqueline de Romilly, c'est la sixième qu'on assassine), puis son offuscation devant l'évidence que des billiards de musulmanes avaient investi les crèches perdues de la République sans ...




Econews.gr (Ιστολόγιο)

ΕΚΚΕ: ποιες περιβαλλοντικές μελέτες και έρευνες φιλοξενούνται στην ...
Econews.gr (Ιστολόγιο)
... “Τα Προγράμματα Περιβαλλοντικής Εκπαίδευσης και η ενσωμάτωση των αρχών της ΕΑΑ στο Νέο Σχολείο. Υποστηρικτικοί θεσμοί” Πανελλήνια Ένωση Εκπαιδευτικών για την ΠΕ. 15-16 Απριλίου 2011, Αθήνα, Αίθουσα “Jacqueline de Romilly”, ΥΠΔΒΜΘ (νέο).


Jacqueline Worms de Romilly, née Jacqueline David le 26 mars 1913, est une philologue française. Membre de l'Académie française, première femme professeur au Collège de France, elle est connue sur le plan international pour ses travaux sur la civilisation et la langue de la Grèce antique, en particulier à propos de Thucydide.



Née à Chartres en 1913, Jacqueline David est la fille d'un professeur de philosophie mort pour la France. Elle suit ses études à Paris, d'abord au lycée Molière, où elle est lauréate du concours général de latin et deuxième prix en grec ancien en 1930 — la première année où les filles pouvaient concourir. Après sa khâgne au lycée Louis-le-Grand, elle est admise à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (promotion 1933). Élève de l'helléniste Paul Mazon, elle est reçue à l'agrégation de lettres classiques en 1936. Elle se marie en 1940 avec Michel Worms de Romilly, dont elle divorce ensuite. Enfin, elle obtient son doctorat ès lettres en 1947.

Après avoir enseigné un temps en lycée, Jacqueline de Romilly devient professeur à l'université de Lille puis à la Sorbonne (de 1957 à 1973). En 1973, elle obtient la chaire de la Grèce (formation de la pensée morale et politique) au Collège de France. En 1975, elle est élue à l'Académie des inscriptions et belles-lettres au fauteuil de Pierre Chantraine. C'est la première femme élue à cette académie, qu'elle préside en 1987. En 1988, elle est la deuxième femme, après Marguerite Yourcenar, à entrer à l'Académie française : elle est élue au 7e fauteuil, occupé précédemment par André Roussin, le même jour que le commandant Cousteau. Elle reçoit Hector Bianciotti en 1997, est déléguée à la Séance publique annuelle des Cinq Académies en 1994 et en 2008. En 1995, elle obtient la nationalité grecque et est nommée ambassadrice de l'hellénisme en 2000.

Elle a présidé l'association Guillaume Budé, dont elle reste présidente d'honneur.



  • Grand-croix de la Légion d'honneur (2007)
  • Grand-croix de l'Ordre national du mérite
  • Commandeur des Palmes académiques
  • Commandeur des Arts et Lettres
  • Commandeur des ordres grecs du Phénix et de l'Honneur
  • Élue à l'Académie française en 1988
  • Première femme professeur au Collège de France (chaire : La Grèce et la formation de la pensée morale et politique)
  • Première femme membre de l’académie des Inscriptions et Belles-Lettres (1975)
  • Président de l’académie des Inscriptions et Belles-Lettres en 1987
  • Membre de l'ordre autrichien Ehrenzeichen für Wissenschaft und Kunst
  • Nommée par la Grèce (dont elle reçoit la nationalité en 1995) ambassadeur de l'Hellénisme (2001)
  • Prix Ambatiélos de l’académie des Inscriptions et Belles-Lettres(1948)
  • Prix Croiset de l’Institut de France (1969)
  • Prix Langlois de l’Académie française (1974)
  • Grand prix de l’Académie française (1984)
  • Prix Onassis (Athènes, 1995)
  • Prix Daudet pour la défense de la langue française (2000)
Membre correspondant étranger de nombreuses académies : Académie du Danemark, British Academy, Académie de Vienne, Académie d’Athènes, Académie de Bavière, Académie des Pays-Bas, Académie de Naples, Académie de Turin, Académie de Gênes, American Academy of Arts and Sciences.

Docteur honoris causa de nombreuses universités : université d’Oxford, université d’Athènes, université de Dublin, université de Heidelberg, université de Montréal, université Yale.

Jacqueline de Romilly s'est convertie au catholicisme en 2008, à 95 ans.



Jacqueline de Romilly est l'auteur de nombreux ouvrages et traductions, dont :

  • Thucydide et l'impérialisme athénien, la pensée de l'historien et la genèse de l'œuvre, thèse de doctorat, 1947 ; Belles-Lettres, 1961
  • Traduction de L'Histoire de la guerre du Péloponnèse de Thucydide, 5 vol., Belles-Lettres, 1953-1972
  • Histoire et raison chez Thucydide, Belles-Lettres, 1956 ; 1967
  • La Crainte et l'angoisse dans le théâtre d'Eschyle, Belles-Lettres, 1958 ; 1971
  • L'évolution du pathétique, d'Eschyle à Euripide, PUF, 1961 ; 1980
  • Nous autres professeurs, Fayard, 1969
  • La Tragédie grecque, PUF, 1970 ; 1982
  • Le temps dans la tragédie grecque, Vrin, 1971
  • La Loi dans la pensée grecque, des origines à Aristote, Belles-Lettres, 1971
  • Problèmes de la démocratie grecque, Hermann, 1975, ISBN 2705657819 ; Plon, Agora, 1986, ISBN 2-266-04815-5
  • La douceur dans la pensée grecque, Les Belles Lettres, 1979 ;Pluriel, 1995
  • Précis de littérature grecque, PUF, 1980 ; Quadrige, 2002
  • L'Enseignement en détresse, Julliard, 1984 ; 1991
  • « Patience, mon cœur » : l'essor de la psychologie dans la littérature grecque classique, Belles-Lettres, 1984 ; Plon, Agora, 1994
  • Homère, Que sais-je?, 1985 ; 199* La Modernité d'Euripide, PUF, 1986
  • Sur les chemins de Sainte-Victoire, Julliard, 1987 ; Éditions de Fallois, 2002
  • Les Grands Sophistes dans l'Athènes de Périclès, de Fallois, 1988
  • La Grèce à la découverte de la liberté, de Fallois, 1989
  • La construction de la vérité chez Thucydide, Julliard, 1990
  • Ouverture à cœur, de Fallois, 1990
  • Écrits sur l'enseignement, de Fallois, 1991
  • Pourquoi la Grèce ?, de Fallois, 1992, ISBN 2877061558 ; poche, ISBN 2253135496
  • Les œufs de Pâques, de Fallois, 1993
  • Lettres aux parents sur les choix scolaires, de Fallois, 1994
  • Rencontre avec la Grèce Antique, de Fallois, 1995
  • Alcibiade ou les dangers de l'ambition, de Fallois, 1995
  • Jeux de lumière sur l'Hellade, Fata Morgana, 1996
  • Hector, de Fallois, 1997
  • Le trésor des savoirs oubliés, de Fallois, 1998
  • Laisse flotter les rubans, de Fallois, 1999
  • La Grèce antique contre la violence, de Fallois, 2000
  • Héros tragiques, héros lyriques, Fata Morgana, 2000
  • Roger Caillois hier encore, Fata Morgana, 2001
  • Sous des dehors si calmes, de Fallois, 2002
  • Une certaine idée de la Grèce, de Fallois, 2003
  • De la Flûte à la Lyre, Fata Morgana, 2004
  • L'invention de l'histoire politique chez Thucydide, ENS, 2005
  • L'élan démocratique dans l'Athènes ancienne, de Fallois, 2005
  • Les Roses de la solitude, 2006
  • Dans le jardin des mots, 2007
  • Le sourire innombrable, Éditions de Fallois, 2008
  • Petites leçons sur le grec ancien, Editions Stock, 2008








Informations générales

Biographie relatives

Catégories