Biographie de Jacques Villeret

Voir son actualité

fermer

sur l'agenda
la Nouvelle République
La Valise aux histoires », de 10 h 30 à 11 h 30, au centre socioculturel Léo-Lagrange des Fontaines ; « Lectures tous azimuts », de 14 h à 17 h et spectacle de marionnettes, à 17 h, à l'espace Jacques-Villeret, 11, rue de Saussure ; bibliothèque de rue ...




la Nouvelle République

Les Petits Désordres montent Couté
la Nouvelle République
Sur le plateau, deux acteurs : Anne Luneau et Philippe Marchand. A voir ce soir, mardi et jeudi, à la salle Jacques-Villeret à Tours. Ce soir mardi 28 mai et jeudi 30 mai à 20 h 30 à l'espace Jacques-Villeret, quartier des Fontaines à Tours. Tarifs ...




La boisson
Mediapart
Un très beau film Américain, avec Ingrid Bergman, entre autre et ce très grand acteur américain, marié ou en concubinage avec Katherine Hepburn, une des plus belle femme du monde. Et bien à l'Old Navy, j'y ai vu Jacques Villeret, une vedette. C'est cela.




Filet mignon de porc mangue et gingembre - le vin qui va bien
Le Huffington Post
Mon ami le cinéaste Bernard Nauer (Nuits d'ivresse) et qui est notamment un très très fin connaisseur de vin, m'a envoyé le lien vers son court-métrage (9 minutes) Dialogue de sourds (1986) avec comme acteurs Jacques Villeret et Pierre Richard.




Blogues et Yahoo! Actualites (Blog)

Le dîner de cons
Blogues et Yahoo! Actualites (Blog)
Il y a une scène dans la succulente comédie française Le dîner de cons où le personnage de Thierry Lhermitte dit à celui interprété par Jacques Villeret (le con en question) : « mais il le fait exprès! Mais c'est un champion mondial! Un champion ...

et plus encore »



Terrafemina

Thierry de l'Amour est dans le pré est-il le Nabilla de M6 ?
Terrafemina
Une vedette était née, à mi-chemin entre Jacques Villeret dans « La Soupe aux choux » et Loana du Loft, pas encore muée à l'époque en Nabilla de Hollywood Girls. Car Thierry, c'est un concept. Thierry Olive offre en effet à la télévision tout ce qu ...

et plus encore »



Jo PRESTIA dans en PAYS CANNIBALE
Les Infos du Fight
En Pays Cannibale est une comédie électro-trash réalisée par Alexandre Villeret (fils de Jacques Villeret) et produite par Aymeric de Heurtaumont. Sélectionné lors du 20ème Festival du Film Grolandais, le film sort en salles le 26 Juin distribué par ...




Les sorties du vendredi
La Voix du Nord
La troupe Soufflé n'est pas jouée vous invite à découvrir sa nouvellescomédie, mises en scène par Rolland Delattre, Tranche de bluff, de Jean-Claude Martineau. À 20 h 30 à la salle Jacques-Villeret, au centre culturel Ogimont de Baisieux, face à la mairie.

et plus encore »



dans la ville
la Nouvelle République
Velpeau (place Velpeau) de 10 h à 12 heures. > « Raconte-moi une histoire ». Bibliothèque de rue, de 16 h 30 à 18 h 30, au jardin Boylesve, place de Strasbourg et spectacle « Livre géant », à 17 h et à 18 h, à l'espace Jacques-Villeret, 11, rue de ...




Jean-Philippe Doux : Mariage du sympathique animateur devant ...
Pure People
Et cela fonctionne ! Avant de rejoindre l'équipe de 100% Mag, Solène Chavanne a officié sur Infosport. Également actrice, elle a joué dans le film Effroyables Jardins (2003), aux côtés de Jacques Villeret et André Dussollier. Félicitations aux jeunes ...


Jacques Villeret, de son nom de naissance Jacky Boufroura, est un acteur français d'origine Kabyle (Algérie) né le 6 février 1951 à Loches (Indre-et-Loire) et mort le 28 janvier 2005 à Évreux (Eure) des suites d'une hémorragie interne hépatique.

Ses rôles les plus célèbres sont ceux de l'autiste Mo dans L'Été en pente douce, de l'extra-terrestre dans La Soupe aux choux, du maréchal Ludwig von Apfelstrudel « che n'ai pas chanché » dans Papy fait de la résistance et de François Pignon dans le Dîner de cons où son physique de petit rondouillard appelant au burlesque garde une dimension dramatique.



Jacky Boufroura est né à Loches (Indres-et-Loire) le 6 février 1951, d'une mère tourangelle, Annette Bonin, et d'un père kabyle algérien, Ahmed Boufroura. Le couple divorcera alors que Jacques avait neuf mois. Il vécut une partie de son enfance à Loches, pays de son beau-père Raymond Villeret.

Il épousera Irina Tarassov, comédienne et auteur, le 26 décembre 1979 après deux ans de vie commune et élèvera Alexandre, le fils de sa femme, comme son propre enfant. Alexandre est en 2006 musicien et réalisateur. Jacques Villeret et Irina se séparent en 1998. Il rencontre Seny, une veuve africaine, qui s'apprêtait à quitter Lille pour vivre avec lui à Paris, quand une hémorragie interne l'emporte le 28 janvier 2005 peu avant ses 54 ans à l'hôpital d'Évreux. Il sera enterré à Perrusson, auprès de sa grand-mère maternelle qui fut, pour lui, la personne de sa famille la plus proche.

Irina, son épouse, relate leur parcours, son accompagnement dans la carrière de son mari et leur combat face à la maladie qui emporta Jacques, dans un livre édité par Flammarion Un jour tout ira bien (Irina Tarassov-Villeret 2005).





  • 1973 : RAS d'Yves Boisset : Le soldat Girot
  • 1973 : Max l'indien "court métrage" de Tony Gatlif
  • 1974 : Un amour de pluie de Jean-Claude Brialy : Guillaume
  • 1974 : La Gueule ouverte (scènes supprimées) de Maurice Pialat
  • 1974 : Toute une vie de Claude Lelouch
  • 1974 : La Choisie "court métrage" de Gérard Mordillat : le beau-frère
  • 1975 : Sérieux comme le plaisir de Robert Benayoun : Le gendarme à la télévision
  • 1975 : Dupont Lajoie d'Yves Boisset : Gérald, l'assistant
  • 1976 : Le Bon et les méchants de Claude Lelouch : Simon, petit truand associé à Jacques
  • 1976 : Si c'était à refaire de Claude Lelouch : l'agent immobilier
  • 1976 : Les Naufragés de l'île de la Tortue de Jacques Rozier : Petit Nono, l'accompagnateur
  • 1976 : Nono Nénesse "court métrage tourné en vidéo, resté inédit" de Jacques Rozier et Pascal Thomas : Nono
  • 1977 : Un autre homme, une autre chance de Claude Lelouch : un client
  • 1978 : Robert et Robert de Claude Lelouch : le héros (Robert Villiers), garçon timide et gauche
  • 1978 : Mon premier amour d' Elie Chouraqui : Jacques Labrousse
  • 1978 : Molière ou La vie d'un honnête homme (scènes supprimées) d'Ariane Mnouchkine : un bateleur
  • 1978 : Passe montagne de Jean-François Stévenin : Georges, un architecte parisien
  • 1979 : Confidences pour confidences de Pascal Thomas : l'étudiant qui cherche du travail
  • 1979 : Un balcon en forêt de Michel Mitrani : Gourcuff
  • 1979 : Mais où est donc Ornicar ? de Bertrand Van Effenterre : Scénes coupées au montage
  • 1979 : À nous deux de Claude Lelouch : tonton Musique
  • 1979 : Bête mais discipliné de Claude Zidi : Jacques Cardot, un appelé dans la marine
  • 1979 : Rien ne va plus -Suite de sketches - de Jean-Michel Ribes : Henri Fisserman dans Prégénérique, Paul Flantier dans Urgence, Bouli dans Night in tube, docteur Delomien dans Thérapie, Jacques du Breuil dans Retour aux sources, Robert Valier dans Brave Dupin, Florence dans Tout s'arrange, commissaire Blandin dans Propreté, le patron de La Grenade dans Café la Grenade, M. Fremelin dans Qui...qui...qui


  • 1981 : Malevil de Christian de Chalonge : Momo
  • 1981 : Les Uns et les Autres de Claude Lelouch : Jacques
  • 1981 : La Soupe aux choux de Jean Girault: l'Oxien (La Denrée)
  • 1982 : Le Grand Frère de Francis Girod : L'inspecteur Coleau
  • 1983 : Danton d' Andrzej Wajda: le général Westermann
  • 1983 : Effraction de Daniel Duval : Valentin Tralande, dit "Val"
  • 1983 : Édith et Marcel de Claude Lelouch : Jacques Barbier
  • 1983 : Circulez y a rien à voir de Patrice Leconte : L'inspecteur Pelissier
  • 1983 : Prénom Carmen de Jean-Luc Godard : l'homme qui mange des yaourts dans les toilettes de la station-service
  • 1983 : Papy fait de la résistance de Jean-Marie Poiré : maréchal (Reichsminister) Ludwig von Apfelstrudel
  • 1983 : Garçon! de Claude Sautet : Gilbert, un garçon de café
  • 1984 : Les Morfalous de Henri Verneuil : Béral
  • 1985 : Drôle de samedi de bay Okan: Maurice, le boucher
  • 1985 : Hold-Up d' Alexandre Arcady : Jérémie Planchet (chauffeur de taxi)
  • 1985 : Dialogue de sourds - "court métrage" de Bernard Nauer : L'aveugle
  • 1986 : La Galette du roi de Jean-Michel Ribes : Utte de Danemark
  • 1986 : Les Folles Années du twist de Mahmoud Zemmouri: M'sieur John Wayne
  • 1986 : Black Mic-Mac de Thomas Gilou : Michel Le Gorgues, inspecteur des services d'hygiène
  • 1986 : Les Frères Pétard de Hervé Palud : Momo, le frère de Manu
  • 1987 : Dernier été à Tanger d' Alexandre Arcady : Marcus
  • 1987 : L'Été en pente douce de Gérard Krawczyk : Maurice Leheurt dit Mo
  • 1987 : Soigne ta droite de Jean-Luc Godard : l'individu
  • 1987 : Sale Temps "court métrage" d' Alain Pigeaux : Le chômeur de 40 ans, déprimé
  • 1988 : La Petite Amie de Luc Béraud : Guillaume Bertin, l'urbaniste
  • 1988 : La fête à Louisette "court métrage" d' Alain Pigeaux
  • 1988 : Mangeclous de Moshé Mizrahi : Salomon


  • 1990 : Trois années de Fabrice Cazeneuve : Alexandre Guillermen
  • 1991 : Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück d' Hervé Palud, Alessendro Capone, Mathias Ledoux, Stéphane Clavier, Thierry Lhermitte : Martineau
  • 1991 : La Montre, la croix et la bannière (The favour, the watch and the very big fish) de Ben Lewin: Charles, l'homme de la lingerie
  • 1991 : Le Fils du Mékong de François Leterrier : Durieux
  • 1992 : Le Bal des casse-pieds d' Yves Robert : Jérôme
  • 1992 : Le Batteur du boléro de Patrice Leconte : Drummer
  • 1992 : Piège de feu "court métrage" d' Olivier Chavarot
  • 1993 : Mayrig d' Henri Verneuil: Alexandre
  • 1993 : 588, rue Paradis d' Henri Verneuil: Alexandre
  • 1994 : Parano de Yann Piquet : Le pompiste dans le sketch : Nuit d'essence
  • 1996 : Golden Boy de Jean-Pierre Vergne : Antoine, le mari de Sandrine, ouvrier et délégué
  • 1998 : Le Dîner de cons de Francis Veber : François Pignon
  • 1998 : Mookie d'Hervé Palud : frère Benoît
  • 1999 : Les Enfants du marais de Jean Becker : Henri Pignol dit : Riton, le copain de garris


  • 2000 : Les Acteurs de Bertrand Blier : Jacques Villeret
  • 2001 : Un Crime au paradis de Jean Becker: Jojo Braconnier
  • 2001 : Un aller simple de Laurent Heynemman : Jean-Pierre, fonctionnaire au ministère
  • 2001 : Rencontre avec Jacques Rozier - Documentaire - de Christian Argentino : Témoignage
  • 2003 : Effroyables jardins de Jean Becker : Jacques Pouzay
  • 2003 : Le Furet de Jean-Pierre Mocky : Le furet - Egalement co-producteur.
  • 2004 : Malabar Princess de Gilles Legrand : Gaspard
  • 2004 : Vipère au poing de Philippe de Broca : Monsieur Rézeau
  • 2005 : Iznogoud de Patrick Braoudé : le calife Haround El Poussah
  • 2005 : L'Antidote de Vincent de Brus  : André Morin
  • 2005 : Les Âmes grises d'Yves Angelo : Le juge Mierck
  • 2005 : Les Parrains de Frédéric Forestier : Lucien
  • 2005 : De qui me moque-Je ? (court métrage) de matthieu Maunier-Rossi: le paysan asiatique


  • 1972 : Histoire de détective - "Au théâtre ce soir" - de Pierre Sabbagh : Le photographe
  • 1973 : Fantasio de Roger Kahane : Spark
  • 1975 : Humour international de Paul Planchin
  • 1978 : Le rabat-joie de Jean Larriage : Léon
  • 1979 : Profession comédien de Catherine Barma et Jean-Claude Longin : Lui même
  • 1979 : Un coup de rasoir de Pascal Thomas : Le domestique
  • 1981 : Gaston Lapouge de Franck Apprederis : Gaston Lapouge
  • 1982 : L'épreuve de Claude Santelli : Blaise
  • 1982 : Jacques Dutronc : La nuit d'un rêveur de Pierre Desfons : Le gardien de la S.F.P
  • 1982 : Merci Bernard -Séries - de Jean-Michel Ribes
  • 1984 : Sacré Lucien de Bernard Bouthier : Lucien Leroy
  • 1985 : La dernière chance de Gérard Jourd'hui
  • 1986 : Les millionnaires du Jeudi de Claude Grinberg
  • 1989 : C'est encore mieux l'après-midi de Georges Folgoas
  • 1996 : Georges Dandin de Molière de Jean-Claude Brialy : Georges Dandin
  • 1997 : Le dernier été de Claude Goretta : Georges Mandel
  • 1997 : Les beaux jours de ?
  • 1998 : Volpone de Christian de Chalonge
  • 2001 : Désobéissance de Fabrice Cazeneuve
  • 2003 : Louis de Funès, La comédie humaine - Documentaire - de Philippe Azoulay : Témoignage


  • 1970 : La Locandiera de Carlo Goldoni, mise en scène Jacques Ardouin, Théâtre Hébertot
  • 1970 : J'ai régné cette nuit de Pierre Sabatier, mise en scène Jacques Ardouin, Théâtre Hébertot
  • 1971 : Des frites, des frites, mise en scène Gérard Vergez au TNP
  • 1972 : Occupe-toi d'Amélie, théâtre des Célestins, Lyon
  • 1973 : Les fourberies de Scapin, théâtre de Reims-Robert Hossein et Jean-Baptiste Poquelin de Molière.
  • 1974 : Gomina, mise en scène François Wertheimer, théâtre de l'Européen.
  • 1975-1983 : One-man show
  • 1987 : C'est encore mieux l'après-midi de Ray Cooney, mise en scène de Pierre Mondy, au Théâtre des Variétés à Paris
  • 1989 : Un fil à la patte de Georges Feydeau, mise en scène de Pierre Mondy, au Théâtre du Palais-Royal à Paris
  • 1991 : La Contrebasse, de Patrick Süskind, mise en scène Philippe Ferran, Théâtre Hébertot
    • 1991 : Reprise à la Gaité Montparnasse.
  • 1993 et 1994 : Le Dîner de cons
  • 2000 : Jeffrey Bernard est souffrant de Keith Waterhouse, mise en scène Jean-Michel Ribes, Théâtre Fontaine


  • 1979 : César du meilleur acteur dans un second rôle pour Robert et Robert.
  • 1999 : César du meilleur acteur pour Le Dîner de cons.
  • 1999 : Prix Lumière du meilleur acteur pour Le Dîner de cons.
  • Minerve du meilleur acteur pour le film publicitaire Petits Cœurs de Belin.
  • 1988: Nommé comme meilleur acteur aux Molières pour C'est encore Mieux l'après-midi adapté par Jean Poiret. Théâtre des Variétés, direction Jean-Michel Rouzières.
  • 1991: Nommé comme meilleur acteur aux Molières pour La Contrebasse de Patrick Suskind adapté par Bernard Lortholary et Jean Poiret, Théâtre Hébertot,direction Félix Ascot.
  • 1994: Nommé comme meilleur acteur aux Molières Pour Le Dîner de cons de Francis Veber, théâtre des Variétés, direction Jean-Paul Belmondo.
  • Chevalier des Arts et Lettres.
  • Légion d'honneur.


Certaines personnes confondent parfois Jacques Villeret et Maurice Risch. Les deux comédiens présentaient en effet une certaine ressemblance physique dans les années 1970.

Dans le film Papy fait de la résistance (1983), il interprète lui-même la chanson « Je n'ai pas changé », reprise parodique (avec un fort accent allemand) de la chanson de Julio Iglesias.



  • Irina Tarassov-Villeret, Un jour, tout ira bien, Flammarion, Paris, 2005 (ISBN 208068891X). Prix de la Biographie de l'Académie des Belles-Lettres et des Beaux-Arts du Pays de Caux, décerné le 18 juin 2006 et prix 2006 de la Biographie de la ville d'Aumale, décerné le 7 octobre 2006.
  • Seny, Mon bébé blanc, Le Cherche-Midi, Paris, 2005 (ISBN 2-74910-459-9)
  • Jean-Jacques Jelot-Blanc, les Plus Belles Répliques de Jacques Villeret, Éditions du Rocher, coll. « Les plus belles répliques de », Monaco ; Paris, 2005, 21 cm, 155 p. (ISBN 2-268-05479-9)

Informations générales

Biographie relatives