Biographie de James Earl Ray

Voir son actualité

fermer

Today in History, April 4
Waterbury Republican American
(James Earl Ray later pleaded guilty to assassinating King, then spent the rest of his life claiming he'd been the victim of a setup.) On this date: In 1818, Congress decided the flag of the United States would consist of 13 red and white stripes and ...




Toledo Blade

National Civil Rights Museum in Memphis reopens
Herald Times Reporter
But the Memphis museum stands out because it is located on the site where King was killed by James Earl Ray. Visitors standing under the balcony can see the slightly-open window where Ray fired his rifle shot from the boardinghouse across the street.
The Martin Luther King Jr Assassination: History TodayGuardian Liberty Voice
Civil rights museum in Memphis reopensThe Augusta Chronicle
Civil rights museum to reopenToledo Blade
Comcast SportsNet Washington -WBAY
202 autres articles »



Etats-Unis : il y a 46 ans, Martin Luther King s'écroulait sur le balcon ...
Camer Post
Mais qui est le véritable assassin du pasteur de 39 ans ? Le malfrat James Earl Ray, condamné à 99 ans de prison ? Ou quelqu'un d'autre ? Mystère. martin-luther-king-jr-i-have-a-dream- Dans sa chambre du Lorraine Motel de Memphis, Martin Luther ...

et plus encore »



On this date in history: Dr. King assassinated
Daily Press
The rifle, eyewitnesses and fingerprints on the gun all implicated James Earl Ray, an escaped convict. He was later arrested at a London airport, and entered a guilty plea to escape the electric chair. Ray was sentenced to 99 years in prison. He later ...




Good Morning!
KWTX
... where he had gone to support striking sanitation workers. The killing sparked a wave of riots in about 100 U.S. cities. James Earl Ray later pleaded guilty to the assassination, and then spent the rest of his life claiming that he was innocent. He ...
Standoff ends in Harrisburg with arrest: Good morning, central Pa.The Patriot-News
Today in historyLogan Daily News

7 autres articles »



MLK Quotes: The 46th Anniversary of Martin Luther King Jr ...
In The Capital
Friday, April 4, 2014, marks the 46th anniversary of the assassination of Dr. Martin Luther King Jr. King was shot by James Earl Ray with a single bullet on the balcony of the Lorraine Motel in Memphis, Tennessee on April 4, 1968. There will be a ...




Memphis Flyer

Remembering Martin Luther King, Jr.'s Legacy, Assassination
Memphis Flyer
Two months after the assassination, James Earl Ray, an escaped convict, was captured and charged with King's murder. He admitted to fatally shooting King but renounced the confession days later. He alleged that he confessed as a result of extreme ...




Real Estate Transactions for April 6, 2014
Charleston Post Courier
James R. Forsythe Jr. and Carole J. Forsythe sold 1696 Tower Battery Road, Fort Lamar to Edward Y. Roper Jr. and Karen K. Roper for $385,000. Johns Island. DR Horton Inc. sold 1129 St. Pauls Parrish Lane, ... Earl's Court LLC sold 414 Hibben St ...

et plus encore »



Sports film with Kevin Costner can't go wrong
Pacific Daily News
While Costner didn't star as an athlete, his character, Ray Kinsella, hears voices that tell him to build a baseball diamond on his farm. This is really more a film about family, but baseball ties it all together. Also stars James Earl Jones and Ray ...

et plus encore »



Police beat
Opelousas Daily World
Kenneth Ray Cart, 54, 256 Acadia St., Eunice, unauthorized entry of an inhabited dwelling and hold for outside agencies. • Stephen Paul Godeaux, 25, 112 Martin Drive, Washington, simple battery involving domestic violence. • James Earl Wilson, 32, 249 ...


James Earl Ray, né le 10 mars 1928, mort le 23 avril 1998 d'une hépatite C, a été condamné à 99 ans de prison pour avoir assassiné le 4 avril 1968, à Memphis dans le Tennessee, le pasteur Martin Luther King, lauréat du prix Nobel de la Paix en 1964.

Né de parents américains, c'était un franc-tireur et un militant ségrégationniste présumé.

Deux mois après la mort de King, il est capturé à l'aéroport de Londres Heathrow alors qu'il essayait de quitter le Royaume-Uni avec un faux passeport canadien au nom de Ramon George Sneyd. Il s'était évadé du Missouri State Penitentiary un an plus tôt. Ayant avoué l'assassinat le 10 mars 1969, il se rétracte trois jours après. Sur le conseil de son avocat Percy Foreman, Ray choisit de plaider coupable afin d'éviter la peine de mort. Il est condamné à 99 ans de prison.

Ray renvoie son avocat, clamant que les coupables du meurtre sont un certain « Raoul » et son frère Johnny qu'il a rencontré à Montréal au Canada. Il raconte de plus qu'« il n'avait pas tiré personnellement sur King » mais qu'il pouvait « être partiellement responsable sans le savoir », indiquant une piste de conspiration. Il passe alors le reste de sa vie à tenter vainement de retirer sa condamnation et à faire rouvrir le procès.

Le 10 juin 1977, peu après avoir témoigné, devant une commission du Congrès sur les assassinats, qu'il n'avait pas tué King, il s'évade avec six autres condamnés du pénitencier de Brushy Mountain au Tennessee. Il est recapturé le 13 juin et retourne en prison[1]. (Il fût parmi Les Dix Fugitifs les plus recherchés du FBI)

En 1999, un an après la mort de Ray, Coretta Scott King, la veuve de Martin Luther et le reste de la famille King gagnent un procès civil contre Loyd Jowers et « d'autres conspirateurs ». En décembre 1993, Jowers était apparu dans le Prime Time Live de ABC News et avait révélé des détails d'une conspiration impliquant la mafia et le gouvernement pour tuer King. Jowers raconte lors du procès avoir reçu 100 000 dollars pour organiser l'assassinat de Martin Luther King. Le jury de six noirs et six blancs juge Jowers coupable et mentionne que « des agences fédérales étaient associées » au complot de l'assassinat[2]. À l'issue du procès, la famille de Martin Luther King ne croit pas que Ray ait quelque chose à voir avec l'assassinat de celui-ci[3].

En 2000, le Département de la Justice des États-Unis termine une enquête sur les révélations de Jowers, mais ne trouve aucune preuve qui pourrait démontrer une conspiration. Le rapport d'enquête recommande qu'il n'y ait aucune nouvelles recherches tant que de nouveaux faits fiables ne seraient pas présentés[4].



  1. 1970s, 2006, History of Knoxville Office, FBI. Consulté le 17 septembre 2006
  2. Trial Transcript Volume XIV, 2006, verdict, The King Center. Consulté le 24 mars 2007
  3. (en) Déclaration de la famille King sur « l'enquête limité » de la justice sur l'assassinat, King Center.
  4. USDOJ Investigation of Recent Allegations Regarding the Assassination of Martin Luther King, Jr., juin 2000, Overview, United States Department of Justice. Consulté le 18 septembre 2006