Biographie de James Thomson

Voir son actualité

James Thomson, né à Ednam, près de Kelso, dans le Sud de l'Écosse, en 1700, mort en 1748, est un poète écossais.

Thomson était le fils d'un pasteur presbytérien et destiné à l'état ecclésiastique. Il y renonça, se rendit à Londres en 1725, gagna sa vie comme précepteur et se mit à écrire. En 1726, il publia son poème des Saisons, qui le fit sortir de l'anonymat. Dès lors, il voyagea en Italie, puis s'installa à Richmond, obtint en 1738 une pension de 100 livres sterling et fut nommé intendant des Îles sous le Vent.

Il écrivit :

  • trois poèmes didactiques : Les Saisons, 1726-1730; la Liberté, vers 1733; le Château de l'indolence, 1745.
  • trois tragédies : Sophonisbe, 1729; Agamemnon, 1738; Tancrède et Sigismond 1745.
  • des poésies diverses.
Mais son chef d'œuvre reste son poème des Saisons, publié d'abord par chants séparés : l'Hiver (1726); l' Été (1727); le Printemps (1728); puis tout entier en 1730. Les Saisons ont été traduites en prose et en vers, notamment par Joseph Philippe François Deleuze.

Il serait le rédacteur des paroles de rules britannia.