Biographie de Jean-Nicolas Trouille

Voir son actualité

Jean-Nicolas Trouille, né en 1750 et mort en 1825, est un ingénieur et homme politique français.

Après un court passage dans la cavalerie, quittée pour une affaire de duel, puis dans l'artillerie de marine à Brest, il est repéré par Antoine Choquet de Lindu pour ses qualifications d'architecte et est pris à son service en 1777 en tant que dessinateur.

En 1791, il succède à Choquet de Lindu en tant que directeur des Travaux maritimes à Brest, poste qu'il garde une première fois jusqu'en 1796.

En 1795, il est élu député au Conseil des Cinq-Cents, spécialisé dans les questions relatives à la marine. On lui doit en 1798 la sauvegarde du château de Versailles, que certains ambitionnaient de démolir afin de récupérer ses pierres. À la place, Trouille propose d'y regrouper un certain nombre d'établissements artistiques ou administratifs.

Une fois la période révolutionnaire terminée, il revient à Brest, regagne en 1800 le service des Travaux maritimes, qu'il dirige une nouvelle fois de 1814 à 1821.

Parmi ses œuvres encore visible, citons :

  • De 1807 à 1809, le Bâtiment aux Lions au sein de l'Arsenal de Brest,
  • En 1808, l'aménagement de l'Île des Morts en poudrière.