Biographie de Jean-Pierre Cassel

Voir son actualité

fermer

Midi Libre

Où sortir à Montpellier : découvrez nos bons plans de jeudi et vendredi
Midi Libre
Fille de Jean-Pierre Cassel, petite sœur de Vincent et Mathias (alias Rockin'Squat, du groupe de rap Assassin), HollySiz s'est dès 2001 signalée comme actrice sous son vrai prénom Cécile, avec La Bande du drugstore. Mais depuis 2008, en parallèle donc ...




Midi Libre

Où sortir à Montpellier : découvrez nos bons plans de mercredi et ...
Midi Libre
Fille de Jean-Pierre Cassel, petite sœur de Vincent et Mathias (alias Rockin'Squat, du groupe de rap Assassin), HollySiz s'est dès 2001 signalée comme actrice sous son vrai prénom Cécile, avec La Bande du drugstore. Mais depuis 2008, en parallèle donc ...

et plus encore »



Puretrend.com

Cécile Cassel, blondeur insolente et baskets aux pieds... un look à ...
Puretrend.com
Cécile Cassel, c'est le genre de blonde platine qui envoûte. Actrice mais aussi chanteuse mystérieuse cachée sous le pseudonyme de Hollysiz, la fille de Jean-Pierre Cassel cultive un look, une attitude qui attire inévitablement le regard. Alors lorsqu ...

et plus encore »



TVMag

Cassel : « J'ai tout fait pour ne pas ressembler à mon père »
TVMag
Fils du comédien, danseur et chanteur Jean-Pierre Cassel, il aurait pu se contenter de bâtir une carrière à l'ombre de son père. «J'ai tout fait pour ne pas lui ressembler, déclare-t-il. Mon père et moi étions souvent en conflit. Je ne pouvais pas être ...

et plus encore »



Pure People

François Cluzet remplace Jean Dujardin dans ''Un moment d ...
Pure People
Il y a deux ans, on apprenait par Le Film français que le producteur Thomas Langmann, fils de feu Claude Berri, concrétisait son rêve de réunir Jean Dujardin et Vincent Cassel, puisqu'on apprenait la réalisation du projet de remake du film Un moment d ...




Corse Net Infos

Equinoxe : Trois soirées aux genres entremêlés
Corse Net Infos
HOLLY SIZ, jeune femme sexy en code couleur rouge et banc et crinière platine, n'est autre que la fille de Jean-Pierre Cassel et demi-sœur de Vincent Cassel, connue en tant qu'actrice et comédienne sous le nom de Cécile Cassel. Elle entame une ...

et plus encore »



La Voix du Nord

Dix ans déjà : que s'est-il passé en Flandre du 31 mars au 6 avril ...
La Voix du Nord
Victoire également de René Decodts dans le canton de Cassel, de Jean-Pierre Allossery à Hazebrouck Nord, de Michel Vandevoorde (maire de Nieppe) dans le canton de Bailleul nord-est. Le 2 avril, on s'intéresse au logement social en Flandre et le constat ...




Jeux Actu CINEMA

Un moment d'égarement : le remake
Jeux Actu CINEMA
Au casting, on trouvera Vincent Cassel (dans le rôle tenu par Victor Lanoux) et François Cluzet (qui jouera le personnage que tenait Jean-Pierre Marielle). Ce dernier remplace Jean Dujardin, un temps pressenti. On rappelle que ce film raconte les ...

et plus encore »



Cassel : grâce au musée de Flandre, Érasme Quellin sort de l'ombre ...
La Voix du Nord
Jusqu'à ce que Jean-Pierre De Bruyn, auteur d'une thèse sur l'artiste, frappe à la porte du musée de Cassel. C'était il y a trois ans. Venues des musées de Madrid, Cincinnati, Bruxelles, mais aussi prêtées par des collectionneurs privés, les quarante ...




Boursorama

Lambert Wilson, maître de cérémonie du Festival de Cannes 2014
Boursorama
Avant lui, seul deux hommes avaient porté ce costume, à savoir Vincent Cassel en 2006 et Edouard Baer en 2008 et 2009. À 15 jours de l'annonce de la sélection officielle, les pronostics sur les films en compétition et les stars présentes sur le tapis ...

et plus encore »

Jean-Pierre Cassel (de son vrai nom Jean-Pierre Crochon), né le 27 octobre 1932 à Paris et décédé le 19 avril 2007 à Paris, est un acteur et un danseur français, célèbre grâce à ses claquettes et à son statut de jeune premier « bondissant » dans les comédies cinématographiques des années 50-60 comme L'Amant à cinq jours, Le Farceur, Les Jeux de l'amour. Dans les années 1970, il est la vedette, entre autres, du Bateau sur l'herbe de Gérard Brach et du Charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel.



Fils d'un médecin et d'une chanteuse d'opéra, Jean-Pierre Cassel entre au cours Simon après avoir échoué au baccalauréat, et commence par quelques figurations[1].

Danseur, acteur et chanteur, Jean-Pierre Cassel a côtoyé de très grands réalisateurs au cours de ses cinquante années de carrière, de Gene Kelly — qui lui a fait faire ses premiers pas dans La Route joyeuse en 1954 — à Robert Altman en passant par Claude Chabrol, Sidney Lumet, Luis Bunuel, Jean-Pierre Melville, Joseph Losey, Abel Gance, René Clément ou Jean Renoir. Il était aussi très apprécié de la nouvelle génération de réalisateurs français : il a en effet tourné sous la direction de Roschdy Zem, Mathieu Kassovitz, Gilles Lellouche ou encore Mabrouk El Mechri. Il a également eu pour partenaires à l’écran de grands noms du cinéma français et international et quelques une des actrices les plus douées de sa génération, Catherine Deneuve, Stéphane Audran, Claude Jade, Jean Seberg, Marie Dubois, Jacqueline Bisset…

Ses multiples talents le mènent également sur les planches. Au théâtre, il débute dans L'Idiote de Marcel Achard, L'Avare sous la direction de Jean Vilar, Bleu, blanc, rouge ou les libertins de Roger Planchon, Roméo et Juliette par Michael Cacoyannis… Passionné par le music-hall, à 74 ans, il consacre de 2005 à 2006, à Serge Gainsbourg qu’il a connu débutant dans les années 1950, un spectacle intitulé Jean-Pierre Cassel chante et danse Gainsbourg Suite. Il reprend les chansons arrangées dans le style jazz pur et dur auquel l'auteur-compositeur-interprète s’essaya en 1963 avec son album Gainsbourg Confidentiel. Il interprète notamment trois titres inédits que Gainsbourg lui a écrit pour une émission télévisée intitulée Top à Cassel : Cliquediclac, Ouh ! Là là là là et Viva la pizza (une production de Maritie et Gilbert Carpentier diffusée le 14 mars 1964 sur la 1re chaîne RTF).

Il aura à son actif près d’une cinquantaine de pièces et spectacles, une centaine de rôles pour la télévision et pratiquement autant pour le grand écran…

Il est le père de Vincent Cassel, de Cécile Cassel et de Mathias Cassel (alias Rockin Squat, leader de Assassin) et le mari d'une journaliste, Anne Cassel. Il décéde dans la soirée du 19 avril 2007 des suites d'un cancer. Il est inhumé à Thoiry (Yvelines).





  • 1950 : Pigalle St-Germain-des-Près d'André Berthomieu - seulement figuration
  • 1952 : La Route du bonheur de Maurice Labro
  • 1953 : Un acte d'amour ou Quelque part dans le monde (Act of Love) d'Anatole Litvak - un danseur
  • 1956 : La Peau de l'ours de Claude Boissol - le fils Duquenne
  • 1957 : À pied, à cheval et en voiture de Maurice Delbez - Mariel
  • 1957 : Comme un cheveu sur la soupe de Maurice Régamey - un journaliste
  • 1957 : La Route joyeuse (The Happy Road) de Gene Kelly - seulement figuration
  • 1957 : Trois pin-up comme ça de Robert Bibal
  • 1957 : En cas de malheur de Claude Autant-Lara -le joueur de trompette
  • 1958 : Les Surmenés court-métrage de Jacques Doniol-Valcroze - Bernard Bardin
  • 1958 : Le Désordre et la Nuit de Gilles Grangier - un danseur
  • 1958 : Sacrée jeunesse d'André Berthomieu
  • 1958 : Cabriole ou la journée d'une danseuse - court métrage - de Robert Bibal - La voix du récitant
  • 1958 : Et ta sœur de Maurice Delbez - l'ami du fiancé
  • 1959 : La Marraine de Charley de Pierre Chevalier -Claude


  • 1960 : Les Jeux de l'amour de Philippe de Broca - Victor
  • 1960 : Le Farceur de Philippe de Broca - Edouard Berlon
  • 1960 : Candide ou l'optimisme du XXe siècle de Norbert Carbonnaux - Candide
  • 1961 : Napoléon II, l'aiglon de Claude Boissol - Gustav von Neipperg
  • 1961 : L'Amant de cinq jours de Philippe de Broca - Antoine
  • 1961 : Aimez-vous Brahms ? d'Anatole Litvak - un danseur
  • 1962 : La Gamberge de Norbert Carbonnaux - Albert
  • 1962 : Les Sept Péchés capitaux - sketch : L'avarice de Claude Chabrol - Raymond
  • 1962 : Le Caporal épinglé de Jean Renoir - le caporal
  • 1962 : Arsène Lupin contre Arsène Lupin d'Edouard Molinaro - Gérard
  • 1963 : Nunca pasa nada - Une femme est passée de Juan Antonio Bardem - Giovanni
  • 1963 : Cyrano et d'Artagnan d'Abel Gance - D'Artagnan
  • 1964 : Haute infidélité (sketch La sospirosa) de Luciano Salce - Tonino
  • 1964 : Les plus belles escroqueries du monde (sketch : L'homme qui vendit la Tour Eiffel) de Claude Chabrol - Alain des Arcys
  • 1964 : Un monsieur de compagnie de Philippe de Broca - Antoine
  • 1965 : Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines de Ken Annakin - Pierre Dubois
  • 1965 : Les fêtes galantes de René Clair - Jolicoeur
  • 1966 : Paris brûle-t-il ? de René Clément - le lieutenant Henri Karcher
  • 1967 : Révolution d'octobre de Frédéric Rossif - seulement narrateur
  • 1967 : Jeu de massacre d'Alain Jessua - Pierre Meyrand
  • 1968 : La Dolci Signore - Pas folles les mignonnes de Luigi Zampa - le mari de Luisa
  • 1969 : L'Armée des ombres de Jean-Pierre Melville - Jean-François Jardie
  • 1969 : Oh ! What a lovely war (Ah ! Dieu que la guerre est jolie)de Richard Attenborough - le colonel français


  • 1970 : L'ours et la poupée de Michel Deville - Gaspard
  • 1970 : La Rupture de Claude Chabrol - Paul Thomas
  • 1970 : Le Bateau sur l'herbe de Gérard Brach - David
  • 1971 : Malpertuis d'Harry Kümel - Lampernisse
  • 1972 : Le charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel - M. Sénéchal
  • 1973 : Il Magnate de Giovanni Grimaldi - Gianni
  • 1973 : Baxter! de Lionel Jeffries - Roger Tunnell
  • 1973 : Les Trois Mousquetaires (The Three Musketeers) de Richard Lester - Louis XIII
  • 1974 : Le Mouton enragé de Michel Deville - Claude Fabre
  • 1974 : Le Crime de l'Orient-Express de Sidney Lumet - Pierre Paul Michel
  • 1974 : On l'appelait Milady de Richard Lester - Louis XIII
  • 1974 : That Lucky touch de Christopher Miles - Leo
  • 1975 : Les Œufs brouillés de Joël Santoni
  • 1976 : Docteur Françoise Gailland de Jean-Louis Bertucelli - Daniel Letessier
  • 1976 : Folies bourgeoises de Claude Chabrol - Jacques Lavolet
  • 1977 : La Grande cuisine de Ted Kotcheff - Kohner
  • 1978 : Les Rendez-vous d'Anna de Chantal Akerman - Daniel
  • 1978 : De l'enfer à la victoire (De Dunkerque à la victoire) de Umberto Lenzi - Dick Sanders
  • 1978 : Je te tiens, tu me tiens par la barbichette de Jean Yanne - Jean-Marcel Grumet
  • 1978 : Grandison de Joachim Kurz - Oppenheimer
  • 1979 : La Ville des silences de Jean Marboeuf - le privé
  • 1979 : Le maestro - (La giacca verde) de Franco Giraldi


  • 1980 : Le Soleil en face de Pierre Kast - Marat
  • 1980 : 5 % de risques de Jean Pourtalé - Henri Tanin
  • 1980 : Superman II de Richard Lester - l'officier français à la Maison-Blanche
  • 1981 : Nu de femme de Nino Manfredi - Pireddu
  • 1981 : La vie continue de Moshé Mizrahi - Pierre
  • 1982 : Alicja (Alice) de Jacek Bromski et Jerzy Gruza - Rabbit
  • 1982 : Ehrengard d'Emidio Greco - Cazotte
  • 1982 : La Guérilléra de Pierre Kast - le colonel Larzac
  • 1982 : La Truite de Joseph Losey - Rambert
  • 1983 : Vive la sociale ! de Gérard Mordillat - le camelot
  • 1983 : Désir de Jean-Paul Scarpitta - Film resté inédit
  • 1984 : Tranches de vie de François Leterrier - le comte de Forcheville
  • 1986 : Se un giornio busserai alla mia porta de Luigi Perelli - Téléfilm sorti en salles
  • 1987 : Vado a riprendermi il gatto de Giuliano Bagetti
  • 1987 : Chouans ! de Philippe de Broca - le baron de Tiffauges
  • 1987 : La guerre la plus glorieuse - Migrations (Seobe) de Aleksander Petrovic
  • 1988 : Mangeclous de Moshé Mizrahi - De Survile
  • 1988 : Toscanini de Franco Zeffirelli - Maestro Minguez
  • 1989 : Le Retour des mousquetaires de Richard Lester - Cyrano de Bergerac


  • 1990 : Mister Frost de Philippe Setbon - l'inspecteur Corelli
  • 1990 : Vincent et Théo de Robert Altman - le docteur Paul Gachet
  • 1991 : The Maid (Un amour de banquier) d'Ian Toynton - C.P. Olivier
  • 1991 : La Montre, la croix et la manière ou Rue Saint-Sulpice de Ben Lewin - Zalman
  • 1991 : Aqui d'el rei! de Antonio Pedro Vasconcelos
  • 1991 : La Caverne de la Rose d'Or de Lamberto Bava
  • 1992 : L'œil écarlate de Dominique Roulet - Leprince
  • 1992 : Pétain de Jean Marboeuf - Hans Roberto
  • 1992 : Sur la terre comme au ciel de Marion Hänsel - le rédacteur en chef'
  • 1992 : Coup de jeune de Xavier Gélin - le ministre
  • 1993 : Casque bleu de Gérard Jugnot - Nicolas
  • 1993 : Cha Forte com Limão d'Antonio de Macedo - Tiago
  • 1993 : Amor et Dedinhos de Pé de Luis Filipe Rocha - Gonçalo Bothelo
  • 1993 : Métisse de Mathieu Kassovitz - le gynécologue
  • 1993 : L'Enfer de Claude Chabrol - M. Vernon
  • 1994 : Prêt-à-porter de Robert Altman - Olivier de la Fontaine
  • 1995 : La Cérémonie de Claude Chabrol - Georges Lelièvre
  • 1995 : Valse nocturne court-métrage de Christopher Barry - le comte
  • 1995 : Les Bidochon, de Serge Korber - le PDG de Canal B
  • 1995 : Amores que matan de Juan Manuel Chumilla - André
  • 1995 : La Lettre - court métrage - de Pierre Anaïs
  • 1997 : Con rabbia e con amore d'Alfredo Angeli
  • 1998 : La Patinoire de Jean-Philippe Toussaint - Ice Rink's Manager
  • 1998 : Le Plus beau pays du monde de Marcel Bluwal - Blondel
  • 1999 : Sade de Benoît Jacquot - le vicomte de Lancris
  • 1999 : Trafic d'influence de Dominique Farrugia - Pierre-Jean Guisard


  • 2000 : A propos de Buñuel de José Luis López-Linares et Javier Rioyo
  • 2000 : Les Rivières pourpres de Mathieu Kassovitz - le docteur Bernard Chernezé
  • 2001 : À l'abri des regards indiscrets court métrage – de Ruben Alves & Hugo Gélin - le balayeur claquettiste
  • 2001 : L'inconnu de Vincent Buffé
  • 2003 : Michel Vaillant de Louis-Pascal Couvelaire - Henri Vaillant
  • 2003 : La Caméra de bois (The Wooden camera) de Ntshaveni Wa Lurul - M. Shawn
  • 2004 : Narco de Tristan Aurouet et Gilles Lellouche - le père de Gilles
  • 2005 : Virgil de Mabrouk El Mechri - Ernest
  • 2005 : Dans tes rêves de Denys Thibaud - Mike
  • 2005 : Judas de Nicolas Bary (court-métrage) - Lui
  • 2005 : Call me Agostino de Christine Laurent - Adrien Beaudessin
  • 2005 : Bunker Paradise de Stefan Liberski - Henri Devaux
  • 2005 : J'aurais voulu être un danseur d’Alain Berliner - Guy adulte
  • 2006 : Acteur court-métrage de Jocelyn Quivrin
  • 2006 : Fair Play de Lionel Balliu - Edouard
  • 2006 : J'ai plein de projets court-métrage de Karim Adda - l'homme au restaurant
  • 2006 : Congorama de Philippe Falardeau - Hervé Roy
  • 2006 : Mauvaise foi de Roschdy Zem - Victor Breitmann
  • 2006 : Contre-enquête de Franck Mancuso - le docteur Delmas
  • 2006 : Le Scaphandre et le Papillon de Julian Schnabel - le père Lucien / vendeur Lourdes
  • 2006 : Où avez-je la tête ? de Nathalie Donnini
  • 2006 : Vous êtes de la police ? de Romuald Beugnon - Simon Sablonnet
  • 2007 : Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques de Thomas Langmann et Frédéric Forestier - Panoramix


  • 1994 : Meilleur acteur aux NBR Awards (avec les autres acteurs) pour Prêt-à-porter, de Robert Altman
  • 1996 : Nomination au César du Meilleur Second Rôle pour La Cérémonie, de Claude Chabrol


  • 1956 : La Famille Anodin
  • 1958 : Le Théâtre du Crime (Les Cinq Dernières Minutes, n° 6) de Claude Loursais
  • 1959 : La Nuit de Tom Brown
  • 1961 : Le Mariage de Figaro
  • 1966 : L'Avare
  • 1984 : Dernier Banco de Claude de Givray
  • 1986 : L'Été 36 d'Yves Robert
  • 1993 : La Treizième voiture de Alain Bonnot
  • 1995 : Le Fils de Paul de Didier Grousset
  • 1996 : Le Président et la garde barrière de Jean-Dominique de La Rochefoucauld
  • 2000 : Rastignac ou les ambitieux de Alain Tasma
  • 2001 : Un citronnier pour deux d'Élisabeth Rappeneau
  • 2001 : La Faux de Jean-Dominique de la Rochefoucauld
  • 2003 : La Maison du canal d'Alain Berliner
  • 2004 : Menteur ! menteuse ! d'Henri Helman
  • 2005 : La Femme Coquelicot de Jérôme Foulon
  • 2006 : Le Vrai coupable de Francis Huster


  • 1958 : Oscar de Claude Magnier, mise en scène Jacques Mauclair, Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1961 : L'Idiote de Marcel Achard, mise en scène Jean Meyer, Théâtre Antoine
  • 1963 : La Dame ne brûlera pas de Christopher Fry, mise en scène Pierre Franck, Théâtre de l'Œuvre
  • 1964 : Pieds nus dans le parc de Neil Simon, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre de la Madeleine
  • 1967 : L'Œil anonyme de Peter Shaffer, mise en scène Raymond Gérôme, Théâtre Montparnasse
  • 1967 : Black Comedy de Peter Shaffer, mise en scène Raymond Gérôme, Théâtre Montparnasse
  • 1975 : Gog et Magog de Roger MacDougall et Ted Allan, mise en scène François Périer, Théâtre de la Michodière
  • 1980 : Faisons un rêve de Sacha Guitry
  • 1983 : La Fille sur la banquette arrière de Bernard Slade, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre du Palais-Royal
  • 1984 : Les Temps difficiles d'Édouard Bourdet, mise en scène Pierre Dux, Théâtre des Variétés
  • 1988 : Avanti ! de Samuel Taylor, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre Antoine, Théâtre du Palais-Royal
  • 1994-1995 : Jean-Pierre Cassel chante et danse Fred Astaire
  • 1994 : Cirque à deux de Barry Creyton, mise en scène Jean-Michel Ribes, Théâtre du Palais-Royal
  • 1995 : Qui a peur de Virginia Woolf ? d'Edward Albee, mise en scène Pierre Constant, Théâtre de l'Œuvre
  • 1995 : La Dernière Salve de Jean-Claude Brisville, mise en scène Marcel Bluwal, Théâtre Montparnasse
  • 1999 : Le Désenchanté de Budd Schulberg
  • 2000 : La Collection et L’Amant d'Harold Pinter, mise en scène Patrice Kerbrat, Théâtre de Chaillot
  • 2002 : Festen de Thomas Vinterberg, Théâtre de Nice et Théâtre du Rond-Point
  • 2005 (juillet) : Little Boy-La Passion de Jean-Pierre Cannet, lecture au Festival Off d'Avignon - Manifestation SACD au Théâtre du Chêne Noir
  • 2005-2006 : Jean-Pierre Cassel chante et danse Gainsbourg Suite au Petit journal Montparnasse et Théâtre du Chêne Noir d'Avignon


  1. La disparition de Jean-Pierre Cassel, Jean Roy, L'Humanité, 21 avril 2007


Informations générales

Biographie relatives