Biographie de Johnny Winter

Voir son actualité

Johnny Winter (né à Beaumont, Texas le 23 février 1944) est un guitariste et chanteur de blues américain.



Son véritable nom est John Dawson Winter III. Il est né le 23 février 1944 à Beaumont dans l’État du Texas. Il commence à pratiquer la musique très jeune avec son frère Edgar. Tous les deux présentent la particularité d’être albinos. Il enregistre "School Day Blues" sur un label de Houston dès l'âge de 15 ans avec leur groupe "Johnny and the Jammers". Au cours de la même période, il peut observer sur scène les grands noms du blues classique (Muddy Waters, B. B. King ou Bobby "Blue" Band). À noter qu'il s'agit d'un des plus grand bluesman de tous les temps de par un sens inné du blues et des solos divins.

En 1968, Johnnny lance un trio avec le bassiste Tommy Shannon (qui jouera plus tard avec Stevie Ray Vaughan) et le batteur Uncle John Turner (décédé en 2007). Un article dans le magazine Rolling Stone contribue au lancement du groupe. Les albums The Progressive Blues Experiment et Johnny Winter sortent en 1969. Il participe à de nombreux festivals de rock, en particulier à Woodstock.

En 1970, il enregistre le morceau classique du rock « Rock and Roll, Hoochie Koo » dans un groupe qui comprend Rick Derringer et Randy Jo Hobbs des McCoys.

En 1973, après avoir lutté avec des problèmes de drogue, il effectue son retour avec Still Alive and Well.

De 1977 à 1980, il produit et participe à différents albums de Muddy Waters dont Hard Again et King Bee pour lesquels ils gagnent plusieurs Grammy Awards. Il enregistre également son album Nothing But Blues avec des membres du groupe de Muddy Waters.

En 1988, il est introduit dans le Blues Hall of Fame.



  • Winter a reçu 2 Grammy Awards comme producteur des albums Hard Again de Muddy Waters and I'm Ready de Tevin Campbell. Trois de ses propres albums ont été nominés pour les Grammys
  • Il fut l'un des nombreux performers du Festival de Woodstock, en jouant neuf chansons dont deux avec son frère Edgar Winter.
  • Il apparaît sur la couverture du premier magazine Guitar World en 1980.
  • En 1988, il entre dans le Blues Hall of Fame
  • Les Smashing Pumpkins lui rendent hommage sur la chanson instrumentale Tribute to Johnny.


  • The Progressive Blues Experiment (1968)
  • Johnny Winter (1969)
  • Second Winter (1969)
  • Johnny Winter And (1970)
  • Live Johnny Winter And (1971)
  • Still Alive and Well (1973)
  • Saints and Sinners (1974)
  • John Dawson Winter III (1974)
  • Captured Live! (1976)
  • Together (1976)
  • Nothin' But the Blues (1977)
  • White, Hot and Blue (1978)
  • Raisin' Cain (1980)
  • Guitar Slinger (1984)
  • Serious Business (1985)
  • Third Degree (1986)
  • The Winter of '88 (1988)
  • Let Me In (1991)
  • Hey, Where's Your Brother? (1992)
  • Live In NYC '97 (1998)
  • I'm a Bluesman (2004)


  • Fillmore East: The Lost Concert Tapes 12/13/68 (2003 - enregistré en 1968) avec Mike Bloomfield et Al Kooper. Johnny Winter est invité sur un titre
  • Breakin' It Up, Breakin' It Down (2007 - enregistré en 1977) avec Muddy Waters et James Cotton


  • The Johnny Winter Story (1969)
  • About Blues (1970)
  • Early Times (1970)
  • Before The Storm (1970)
  • Austin, TX (1974)
  • Ready For Winter (1981)
  • Jack Daniels Kind Of Day (1992)
  • Back In Beaumont (2000)
  • Breakin' it up, breakin' it down (2007)
  • Live Bootleg Series Vol.1 (2007)


  • Edgar Winter