Biographie de Juan Martín del Potro

Voir son actualité

Juan Martín del Potro, né le 23 septembre 1988 à Tandil, est un joueur de tennis argentin. Contrairement à la plupart des Argentins, sa surface de prédilection est le dur et non la terre battue.





En 2006, Juan Martín del Potro a remporté des victoires aux challengers de Ségovie en battant Fernando Verdasco, Dick Norman, Benjamin Becker et de Aguascalientes (en simple et en double). Sur le circuit professionnel, il a atteint les quarts de finale aux tournois de Bâle et Umag. Il a également été en huitième de finale à Tokyo et Stuttgart. L'Argentin était le plus jeune joueur dans le top 100 ATP fin 2006.



L'Argentin débute la saison au tournoi d'Adélaïde où il se hisse en demi-finale. À l'Open d'Australie, il s'incline après abandon au deuxième tour contre le futur finaliste Fernando González. Il fait ensuite sa première apparition en Coupe Davis où il remporte le point décisif face à Jurgen Melzer (Autriche). À Memphis, il réussit à battre facilement Feliciano Lopez 6/1 6/2.

Désormais, il marque sa première apparition à un masters series à Indian Wells où il bat au premier tour le revenant Gustavo Kuerten, triple vainqueur de Roland-Garros, avant de chuter face au numéro 1 français Richard Gasquet en 2 sets 7/6 6/2. À Miami, il confirme son talent en battant Jonas Björkman, Márcos Baghdatís et l'homme en forme du moment Mikhail Youzhny avant d'être assez sèchement battu (6-0, 6-4) en huitième de finale par Rafael Nadal. Il affronte encore une fois ce dernier au premier tour de Roland Garros et perd au terme d'un match dans lequel il a enflammé le public grâce à des points particulièrement spectaculaires.



Longtemps mis en difficulté par un physique fragile, Juan Martín del Potro semble être en train d'éclore au plus haut niveau. Il gagne en effet en 2008 4 tournois consécutifs.

Il remporte tout d'abord le Tournoi de Stuttgart en éliminant successivement Evgeny Korolev (6-3, 7-5), Simone Bolelli (6-3, 3-6, 6-3), Philipp Kohlschreiber (7-63, 6-3), Eduardo Schwank (6-2, 6-4) puis en finale Richard Gasquet (6-4, 7-5). Il gagne ensuite l'Open de Kitzbühel en battant en finale Jürgen Melzer sur le score sans appel de 6-2, 6-1. Il enchaîne avec un titre au Tournoi de Los Angeles en battant Andrea Stoppini (6-4, 6-2), Amer Delić (7-66, 6-2), Mardy Fish (6-4, 6-4) puis en finale Andy Roddick en 2 sets seulement (6-1, 7-62). Il remporte son 4e tournoi consécutif au Classic de Washington grâce à ses victoires sur Jesse Levine (6-2, 6-3), Dudi Sela (6-0, 5-7, 6-2), John Isner (6-4, 6-4), Tommy Haas (6-2, 6-1) et en finale Viktor Troicki (6-3, 6-3). Avec ses victoires au Tournoi de Los Angeles, à l'Open de Kitzbühel, et au Classic de Washington, Juan Martín del Potro totalise 19 victoires consécutives. Seul Rafael Nadal a fait mieux cette saison (32 victoires).

Tête de série n° 17 à l'US Open 2008, il est considéré comme l'un des outsiders de ce tournoi. Il rencontrera dès le premier tour son compatriote argentin Guillermo Cañas. Il est cependant éliminé en quart de finale par Andy Murray au terme d'un match très serré (6-7, 6-7, 6-4, 5-7).

Del Potro est sélectionné pour la demi-finale de Coupe Davis. Il remporte les deux simples face aux deux meilleurs Russes du moment : Nikolay Davydenko et Igor Andreev.

Il joue sa cinquième finale de la saison à l'Open de Tokyo où il bat notamment David Ferrer en quart de finale et Richard Gasquet en demi-finale en trois manches accrochées. Il s'incline contre Tomáš Berdych facilement en finale, diminué par un ongle d'orteil cassé. Cette blessure le contraint à déclarer forfait au second tour de l'Open de Vienne. La finale lors de l'Open de Tokyo lui laisse entrevoir la possibilité de participer à la Masters Cup.

Malgré cette blessure, il dispute le Masters de Madrid où il élimine son compatriote David Nalbandian le tenant du titre au second tour avant de s'incliner contre le n° 2 mondial Roger Federer sur le score de 6-3, 6-3. Del Potro dispute l'Open de Bâle lors duquel il est battu par Nalbandian en demi-finale ce qui lui permet d'être n° 7 au classement de la Race et donc d'être virtuellement qualifié pour la Masters Cup de Shangai. Il est battu en huitièmes de finale de l'Open de Paris-Bercy à nouveau par Nalbandian, mais cette performance lui suffit pour valider son billet pour Shangai, finissant 8e à la Race, dépassé par Jo-Wilfried Tsonga vainqueur à Paris. Le tirage au sort le place dans le groupe Or avec Novak Đoković, Nikolay Davydenko et Jo-Wilfried Tsonga. Il s'incline tout d'abord contre le n° 3 mondial Đoković (7-5, 6-3) puis se rattrape en battant Tsonga (7-64, 7-65). Sa défaite lors du troisième match face au Russe Davydenko (6-3, 6-2) l'élimine du tournoi.

Il participe à la finale de Coupe Davis 2008 face à l'Espagne et perd son premier simple contre Feliciano Lopez (4-6, 7-62, 7-64, 6-3). Il sera remplacé par José Acasuso pour disputer son simple face à Fernando Verdasco et l'Argentine s'inclinera 3-1 face à l'Espagne.



Juan Martin Del Potro débute sa saison en gagnant l'Open d'Auckland, où il était tête de série n° 1, grâce à des victoires sur Ernests Gulbis, Viktor Troicki, Robin Soderling et Sam Querrey. Il participe ensuite à l'Open d'Australie où il bat Mischa Zverev, Florian Mayer, Gilles Muller et Marin Cilic avant de s'incliner sèchement en quart de finale face à Roger Federer (6-3, 6-0, 6-0).





















Informations générales

Biographie relatives