Biographie de Julien Lepers

Voir son actualité

Julien Lepers, de son vrai nom Ronan Lepers, est un animateur français né le 12 août 1949 à Paris.



Fils du chef d'orchestre Raymond Lepers et de la chanteuse Maria Rémusat et donc petit-fils du peintre Claude Rémusat, il est né à Paris, mais a passé son enfance à Antibes. Licencié en droit à l'université de Nice Sophia-Antipolis, il gagne un concours et devient animateur sur RMC, où il est le « Monsieur Hit-parade », puis sur RTL. Il a une sœur nommée Carole.



  • RMC
    • Hit Parade
  • RTL
    • Challenger,
  • Studio 22,
  • Les Ambassadeurs,
  • Départ Immédiat,
  • Casinos Parade,
  • Une journée pas comme les autres,
  • Et pour vous qu'est-ce qu'on peut faire ?,
  • La vente aux enchères,
  • le célèbre Stop ou encore jusqu'en septembre 1998.


  • France 2 :
    • Télématin
    • La Nouvelle Affiche
  • France 3
    • Questions pour un champion, depuis le 7 novembre 1988. C'est ce jeu qu'il présente depuis 20 années consécutives qui lui a assuré sa plus grande popularité. Julien Lepers est à ce titre connu pour ses exclamations enflammées lorsqu'un candidat donne la bonne réponse, sa mine consternée dans le cas contraire, et sa diction très particulière.
    • Au pied du mur, au début des années 1990, un jeu rapidement supprimé faute de succès.
    • Election de Miss France 1992 à 1995 inclus (avant Jean-Pierre Foucault sur TF1)
    • 40° à l'ombre, émission estivale des années 1990 de France 3.
    • Intervilles, durant les étés 2006, 2007 et 2008 aux côtés de Tex, Nathalie Simon, Philippe Corti...
    • Questions pour un super champion, depuis le 10 septembre 2006. Cette émission dominicale met aux prises quatre personnes qui ont déjà remporté au moins deux fois l'émission Questions pour un champion. Le vainqueur de cette première phase affronte alors en 21 points le « super champion » de la semaine précédente. Celui qui gagne 5 émissions consécutives emporte une cagnotte de 50 000 €.
  • Julien Lepers a présenté le concours Miss Europe en 2001 et 2002.
  • Julien Lepers anime depuis plusieurs années le concours de Miss Mauritius ( Miss Ile Maurice )
  • Série télé : Julien Lepers a fait une apparition dans un épisode de la série "1 gars, 1 fille" avec Jean Dujardin et Alexandra Lamy.


Julien Lepers est également auteur-compositeur-interprète.

En 1979, Julien Lepers enregistra deux singles, De retour de vacances[1] et Je t'aime trop/Pleure sous la pluie[2].

Il est en effet passionné par la musique. Il est le compositeur de trois grands succès du chanteur Herbert Léonard : Pour le plaisir (1981) Amoureux fous (chanté en duo avec Julie Pietri en 1983) et Puissance et Gloire (1985). Il a également composé plusieurs chansons pour Sylvie Vartan, Michel Delpech ou encore Sheila. En juin 1996, il a créé un album musical qu’il interprète en compagnie du grand orchestre de Bratislava. Il poursuit toujours sa carrière de musicien parallèlement à celle d'animateur de télévision.

Il a présenté les qualifications pour l'Eurovision (présélection française avec Tex en 2007) et a commenté le Concours Eurovision de la Chanson sur France 3, seul en 1999 et 2000 puis avec Guy Carlier en 2005, avec Tex en 2007 et Jean-Paul Gaultier en 2008.



  • 2009 : 8th Wonderland, de Nicolas Alberny et Jean Mach : lui-même


Le 4 janvier 1994, le présentateur a été condamné à un an de prison avec sursis et 150 000 francs d’amende pour fraude fiscale[3]. Il a alors dû être remplacé quelques jours à la présentation de "Questions pour un champion" par Vincent Perrot.

En 2005 il aurait subi une arnaque de type « rip deal » qui consistait à lui faire croire qu'il allait gagner une forte somme d'argent s'il acceptait de blanchir des euros contre des francs suisses, il aurait ainsi perdu 450 000 € en billets de banque lors d'une escapade en Suisse[4].



Julien Lepers est connu pour avoir pour sosie l'acteur américain Michael Keaton.





  • Questions pour un champion
  • France 3


  1. De retour de vacances sur Bide et Musique.
  2. Je t'aime trop/Pleure sous la pluie sur Bide et Musique.
  3. Julien Lepers condamné, un article de l'Humanité.
  4. Escroquerie. « Rip deal »: vraie arnaque et faux banquiers, article de La Dépêche, du 12 août 2005.