Biographie de Konstantin Tchernenko

Voir son actualité

Konstantin Oustinovitch Tchernenko (24 septembre 1911 – 10 mars 1985) était un homme politique et un chef d'Etat soviétique ayant exercé les fonctions de Secrétaire général du PCUS du 13 février 1984 jusqu’à sa mort, treize mois plus tard.

Après la parenthèse "libérale" (toutes proportions gardées) d'Andropov, Tchernenko représente un retour au communisme orthodoxe des années Brejnev.



Il fait son service militaire dans les troupes de la GPOU. Avant la Seconde Guerre mondiale, il fait des débuts de fonctionnaire régional.

Sa rencontre avec Brejnev en 1950 en Moldavie transforma sa carrière. Il devint son secrétaire personnel, le suivant dans tous ses postes à partir de 1956, d'abord dans l'appareil du Comité Central, puis dans celui du Soviet Suprême en 1960 et enfin de nouveau au CC où il prit la tête du département général 1965.

À partir de 1976, en devenant successivement secrétaire du Comité Central, membre suppléant du Politburo 1977, puis titulaire 1978, il passa du rôle de simple exécutant à celui d'acteur politique principal et fut désigné comme dauphin par Leonid Brejnev. Mais en novembre 1982, à la mort de Brejnev, c’est Iouri Andropov qui est choisi comme premier secrétaire du parti. Tchernenko doit attendre la mort brutale d’Andropov, en février 1984 pour lui succéder[1].

En avril 1984, il devint chef de l'État. Tchernenko passa l'essentiel de son court règne à la tête de l'Etat à l'hôpital et donna ainsi de lui l'image d'un « fantôme à l'article de la mort »[2]. Il décéda à Moscou le 10 mars 1985.





  1. www.sciences-sociales.ens.fr document (.RTF) consulté le 28/11/2007
  2. Site encarta consulté le 28/11/2007


  • Union des républiques socialistes soviétiques
  • Dirigeants de l'URSS
  • Mémoires, Mikhaïl Gorbatchev

Informations générales