Biographie de Léon Xanrof

Voir son actualité

Léon Alfred Fourneau, dit Xanrof, puis Léon Xanrof[1], né à Paris le 9 décembre 1867 et mort à Paris le 17 mai 1953, est un auteur-compositeur et chansonnier français, auteur également de contes et de nouvelles, de comédies, de revues et d'opérettes. Académicien de l’humour.

Il contribue à ses débuts à des chansons quotidiennes au National, puis tient la chronique judiciaire à La Lanterne et rédige pendant deux ans des « Propos de coulisses » pour le Gil Blas. Il se fait connaître comme chansonnier au Chat noir, où il interprète ses propres chansons. Ses chansons populaires sont interprétées notamment par Yvette Guilbert (Le Fiacre).



  • Rive gauche, chansons d'étudiants (1888)
  • Chansons sans-gène (1890)
  • Chansons parisiennes, répertoire du Chat noir (1890-1891)
  • Chansons à Madame (1891)
  • Pochards et pochades, histoires du Quartier Latin (1891)
  • Chansons à rire (1892)
  • L'Amour et la vie, nouvelles (1894)
  • Lettres ouvertes (1894)
  • Bébé qui chante (1894)
  • Chansons ironiques (1895)
  • La Forme ! la fô.. ô.. orme ! (1897)
  • Juju, recueil de nouvelles et de saynètes (1897)
  • L'Œil du voisin, recueil de contes (1897)
  • De l'autel à l'hôtel (1902)
  • Une et un font trois (1903)
  • C'est pour rire (1911)
  • Le Mécanique de l'Esprit (1931)
  • Chacun treize à la douzaine (1933)
Théâtre
  • Chez le peintre, farce d'atelier en 1 acte, avec M. Bernac, Paris, Théâtre d'Application, 8 mars 1888
  • Ohé, l'amour ! revue en 2 tableaux, avec Cellarius, Paris, Scala, 18 avril 1896
  • Madame Putiphar, opérette en 3 actes, avec Ernest Depré, musique d'Edmond Diet, Paris, Théâtre de l'Athénée, 27 février 1897
  • Pour être aimée, comédie en 3 actes, avec Michel Carré, Paris, Théâtre de l'Athénée, 27 février 1901
  • Le Prince consort, comédie en 3 actes, avec Jules Chancel, Paris, Théâtre de l'Athénée, 25 novembre 1903
  • Son premier voyage, comédie en 1 acte et 2 tableaux, Paris, Théâtre des Deux Masques, 5 novembre 1905
  • En douceur, comédie en 1 acte, avec Pierre Veber, Paris, Théâtre des Mathurins, 23 octobre 1906
  • Un coup de foudre, vaudeville en 3 actes, Paris, Théâtre des Folies-Dramatiques, 16 avril 1908
  • S.A.R. (Son Altesse royale), comédie musicale en 3 actes, avec Jules Chancel, musique d'Ivan Caryll, Paris, Théâtre des Bouffes-Parisiens, 11 novembre 1908
  • Rève de valse, opérette en 3 actes, adaptation de Léon Xanrof et Jules Chancel, d'après F. Dörmann et L. Jacobson, musique d'Oscar Strauss, Paris, Théâtre Apollo, 1910
  • Les Petites étoiles, opérette en 3 actes, avec Pierre Veber, musique de Henri Hirchmann, Paris, Théâtre Apollo, 23 décembre 1911
Cinéma
  • La Fête de Marguerite, scénario de Léon Xanrof, Pathé frères, 1911


  1. Léon Fourneau avait pris pour nom de plume Xanrof, formé à partir de l'anagramme du mot latin fornax (« fourneau »), avant d'adopter Léon Xanrof comme son nom légal.