Biographie de Michel Saint-Denis

Voir son actualité

fermer

PSA: Montebourg met en garde contre toute radicalisation
TF1
"Je tiens à leur redire qu'il y a déjà un conciliateur nommé par Michel Sapin. Et demander un médiateur pour remettre en cause un accord déjà signé -et, je le rappelle, très largement majoritaire- n'est pas acceptable", insiste Arnaud Montebourg. Mi ...
VIDEOS. Des salariés de PSA Aulnay interrompent le conseil ...Le Parisien
Des salariés de PSA Aulnay s'invitent au Conseil du PSLes Échos

40 autres articles »



La retraite dorée et indue de Michel Vauzelle - Turquie News
Turquie News
Cela permet à ces deux caciques du PS de toucher aujourd'hui une pension mensuelle de 4.000 € brut, qui vient s'ajouter à leurs indemnités de parlementaires et d'élus locaux : soit 15.124 € brut (Michel Delebarre) et 9.760 € brut (Michel Vauzelle ...




Faits-Divers La Réunion à côté de la (fausse) plaque...
Clicanoo
Moins d'une dizaine en zone police (Le Port, Saint-Pierre, Saint-André et Saint-Denis) et le reste chez les gendarmes. ... "C'est très rare", appuie le major Jean-Michel Bellet, commandant en second de l'Escadron départemental de sécurité routière (EDSR).




LaDépêche.fr

Fauvergue, un policier de terrain à la tête du Raid
LaDépêche.fr
Né le 31 janvier 1957 à Bages (Pyrénées-Orientales), Jean-Michel Fauvergue, titulaire d'un baccalauréat B, a fait l'école des officiers de Paix à Nice en 1978 et a été affecté comme officier de police en charge des brigades de nuit en Seine Saint Denis ...

et plus encore »



leJSD

Le territoire passe un contratLes maires des neuf villes de Plaine ...
leJSD
Pour Michel Fourcade (Pierrefitte), « sur le papier les choses avancent, le rééquilibrage doit se faire vers le nord ». Le CDT qui trace la route de la coopération État, villes et agglomération pour la période 2014-2030 acte entre autres choses la ...

et plus encore »



A Sevran, «le barnum» et les dealers
Libération (Abonnement)
Reportage Manuel Valls a visité un quartier dont les habitants se mobilisent contre le trafic de drogue. Par Alice Géraud Photo Jean-Michel Sicot. Libération. Il ne leur aura pas fallu dix minutes pour reprendre possession de la cité. Vendredi, Manuel ...

et plus encore »



Erol Josué, port de prince vaudou
Libération
Et ce n'est pas la seule de ses casquettes : depuis l'automne, il est directeur du Bureau national d'ethnologie (BNE), poste que lui a confié le président Michel Martelly, qui fut, avant d'entrer en politique, un chanteur adulé. «Je viens d'une ...

et plus encore »



leJSD

| Vous êtes ici : accueil >Actualités > Grande d[...]prendre à s'en ...
leJSD
Vaste programme qui ne manquera pas de nourriture intellectuelle avec sept projections de documentaires (salle Louise-Michel) suivies de débat, dont notamment « Nos enfants nous accuseront » de Jean-Paul Jaud à 11h ; « Les moissons du futur » de ...




Réunion 1ère

Sports à La Réunion : du tennis, du trail, du hand et du volley
Réunion 1ère
Les demies-finales opposent le Botc (club du bas de la Rivière à Saint-Denis) au TCMT (club du Tampon) d'un côté et de l'autre, Le TC Saint-Pierre à TCBSP (tennis club de Saint-Paul). Dans la première rencontre, les dionysiens semblent favoris ...




La folle rumeur d'une liste Michel Tamaya/Camille Sudre - Zinfos 974
Zinfos 974
La folle rumeur d'une liste Michel Tamaya/Camille Sudre. La rumeur court depuis quelques jours dans les milieux politiques dits bien informés de Saint-Denis : Michel Tamaya pourrait faire liste commune avec Camille Sudre pour les prochaines municipales.


Michel Saint-Denis (Beauvais, 13 septembre 1897 - Londres, 31 juillet 1971), dit Jacques Duchesne durant la Seconde Guerre mondiale, est un acteur, metteur en scène, directeur de théâtre et professeur d'art dramatique français.

Neveu de Jacques Copeau, fondateur de Théâtre du Vieux Colombier, Michel Saint-Denis rejoint la troupe de son oncle en 1919. Secrétaire général du théâtre, il devient le bras-droit de Copeau. Il le suit à Pernand-Vergelesses en 1924, et dirige la troupe des Copiaus, qui devient en 1929, la Compagnie des Quinze à Paris. Il acquiert une dimension internationale, diffusant les idées de rénovation théâtrale de son oncle en Europe.

En 1935, à la dissolution de la troupe, il fonde à Londres une école d'art dramatique, le London Theatre Studio, où il mêle l'héritage de Copeau et les travaux de Stanislavski, et met en scène des auteurs russes tel que Tchekhov. Il croise Alec Guinness, Peter Ustinov, Michael Redgrave, John Gielgud et Laurence Olivier. Il codirige également à cette époque le Royal Shakespeare Company.

Pendant la Deuxième guerre mondiale, il dirige Radio Londres sous le pseudonyme de Jacques Duchesne. En 1947, il fonde l’Old Vic Theatre Centre, qui ferme en 1952.

Il revient donc en France pour succéder à André Clavé à la tête du Centre dramatique de l'Est à Colmar, transféré à Strasbourg l'année suivante, où il crée l'École supérieure d'art dramatique. Il est aussi conseiller à la Comédie-Française.

Il se retire en 1957, et enseigne à la Juilliard's School de New York, et participe à la création de l'École nationale de théâtre du Canada en 1960. L'année suivante, il devient conseiller artistique du Royal Shakespeare Company de Londres, où il meurt dix ans plus tard.