Biographie de Michel Schneider

Voir son actualité

Michel Schneider (né en 1944) est un écrivain, énarque, haut fonctionnaire et psychanalyste français. Il a été directeur de la musique et de la danse au ministère de la culture de 1988 à 1991.

Obtient dix voix lors de l'élection à l'Académie française du 7 février 2008, où il brigue la succession de Bertrand Poirot-Delpech.



Psychanalyse
  • Blessures de mémoire, Gallimard, collection Connaissance de l'inconscient, 1980 : traite notamment des relations de Freud et Fliess
  • Voleurs de mots - Essai sur le plagiat, la psychanalyse et la pensée, Gallimard, collection Connaissance de l'inconscient, 1985 (ISBN 2-07-070 501-3)
récit
  • Bleu passé, Gallimard, 1990
roman
  • Je crains de lui parler la nuit, éd. Gallimard, 1991
sur la musique
  • Prima donna
  • Musiques de nuit
essais biographiques
  • 1988 : Glenn Gould, piano solo - Aria et trente variations Gallimard, collection L'un et l'autre (ISBN 2-07-038 841-7) : il s'agit d'un essai sur le pianiste Glenn Gould, écrit sur le mode des variations en hommage au pianiste grand spécialiste de Bach et des variations Goldberg
  • 1989 : La Tombée du jour - Schuman, Seuil, collection La librairie du XXe siècle (ISBN 2-02-010 882-8) : essai sur Schumann, sur sa musique, sur sa souffrance et sa folie
  • Un rêve de pierre : le radeau de la Méduse - Géricault, éd. Gallimard, 1991
  • 2006 : Marilyn, dernières séances (Marilyn Monroe), Grasset (ISBN 2246703719). Prix Interallié 2006.
  • 1999 : Maman, Gallimard, collection L'un et l'autre (ISBN 2-07-031 946-6), réédité en format de poche Folio : traité sur les relations existant entre Marcel Proust et sa mère
  • 2003 : Morts imaginaires, Gallimard (ISBN 2-07-031 462-6). Prix Médicis de l'essai 2003
réflexions politiques et sociologiques
  • La comédie de la culture, éd. Seuil, 1993 :
  • 2003 : Big Mother, Odile Jacob, 256 p. (ISBN 2-73-811 085-1)
  • 2007 : La confusion des sexes.