Biographie de Pascal Dusapin

Voir son actualité

fermer

Points forts de la saison 2013-2014
Le Temps (Abonnement)
Création suisse par Renaud Capuçon d'Ausgang, concerto pour violon de Pascal Dusapin, juxtaposé à la Symphonie «L'Inextinguible» de Carl Nielsen, sous la baguette de Neeme Järvi. Autres créations de Terry Riley (Un Concerto pour orgue) et du ...




Renaud Capuçon l'archet type
Libération
Depuis deux ans, il a inscrit le Concerto pour violon de Ligeti à son répertoire et ne cesse de passer commande à des compositeurs contemporains, de Karol Beffa à Bruno Mantovani, en passant par Pascal Dusapin, Wolfgang Rihm, Eric Tanguy, Jörg ...

et plus encore »



klassik.com

Suggestives Falsett
klassik.com
Den Komponisten Pascal Dusapin und den Sänger Georg Nigl verbindet eine langjährige künstlerische und persönliche Freundschaft. Inspiriert von der Bitte Nigls um die Komposition einer Liedergruppe für eigene Liederabende entstand der vorliegende ...




Le Monde

Badinter, librettiste, abolit la peine de mort
Le Monde
Serge Dorny est très attaché à "nourrir le répertoire lyrique du futur", comme en témoignent les précédentes créations à l'Opéra de Lyon – Les Nègres de Michael Levinas (2004), Faustus, de Pascal Dusapin (2006), Lady Sarashina, de Peter Eötvös (2008), ...

et plus encore »



The Guardian

Pascal Dusapin O Mensch!
The Guardian
After taking leading roles in the premieres of Pascal Dusapin's two most recent operas, Faustus, the Last Night in 2006 and Passion two years later, the Austrian baritone Georg Nigl asked Dusapin if he would compose some songs that he might include in ...


Pascal Dusapin, né le 29 mai 1955 à Nancy, est un compositeur français de musique contemporaine.



Il étudie, en tant qu'auditeur libre avec Olivier Messiaen au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, puis avec Iannis Xenakis entre 1974 à 1978, qui l'apprécia comme élève, enfin avec Franco Donatoni au cours de séminaires de composition.

Il est pensionnaire de l'Académie de France à Rome, de 1981 à 1983 et reçoit de très nombreuses distinctions dès le début de sa carrière de compositeur. Il a été élu membre de l'Académie des Arts de Munich en juillet 2006 et nommé professeur à la chaire de Création artistique du Collège de France pour l'année 2006-2007. En mars 2008, il a fait partie de la Commission présidée par Hugues Gall et chargée par Christine Albanel, ministre de la Culture, de pourvoir le poste de directeur de l'Académie de France à Rome.

Il est l’auteur de nombreuses pièces pour solistes, musique de chambre et grand orchestre. Il inscrit plusieurs opéras à son catalogue : Roméo et Juliette (1984-1988) ; Medeamaterial (1990) ; To Be Sung (1991-1992) ; Perelà uomo di fumo (2002) ; Faustus, the Last Night (2006)...



  • Mozart (1976)
  • Souvenir du silence, pour treize cordes solistes (1976)
  • Igitur, pour voix de femme et treize instrumentistes (1977)
  • Lumen, pour voix de femme et six instrumentistes (1977)
  • L'Homme aux liens, pour deux sopranos et trois violons (1978)
  • Le Bal, musique pour Line (1978)
  • Timée (1978)
  • La Rivière, pour orchestre (1979)
  • Inside, pour alto (1980)
  • Musique captive, pour huit instruments à vent (1980)
  • Musique fugitive, pour trio à cordes (1980)
  • Trois Instantanés, musique de scène pour deux clarinettes et trois violoncelles (1980)
  • L'Aven, pour flûte solo et orchestre (1981)
  • Shin'gyo, soutrâ japonais pour soprano et piccolo (1981)
  • Fist, pour huit instruments (1982)
  • Incisa, pour violoncelle (1982)
  • Niobé, ou le rocher de Sypile (1982)
  • Tre Scalini, pour grand orchestre (1982)
  • Quatuor à cordes n°1 (1983)
  • Hop' , pour quatre groupe de trois instrumentistes (1984)
  • If, pour clarinette (1984)
  • La Conversation, Suite en dix pièces pour huit instrumentistes (1984)
  • Assai, pour orchestre (1985)
  • Item, pour violoncelle (1985)
  • Itou, pour clarinette basse (1985)
  • Semino, chant à six voix pour Louis sur le 28e fragment du poème de Parménide (1985)
  • To God, pour soprano et clarinette, sur un texte de William Blake (1985)
  • Treize Pièces pour Flaubert, musique de scène (1985)
  • Ici, pour flûte (1986)
  • Mimi, pour deux voix de femme et ensemble (1986)
  • Poco a poco, pièce pédagogique pour six instrumentistes (1986)
  • Aks, pour mezzo-soprano et sept instrumentistes (1987)
  • Anacoluthe, pour voix de femme, clarinette contrebasse et contrebasse à cordes (1987)
  • Haro (1987)
  • Il-Li-Ko, pour soprano, sur un texte d'Olivier Cadiot (1987)
  • Indeed, pour trombone (1987)
  • Iti, pour violon (1987)
  • Red Rock, extrait n°6 de «Roméo & Juliette» (1987)
  • Sly, huit pièces pour quatuor de trombones (1987)
  • For O., pour deux voix de femmes (1988)
  • Laps, pour clarinette et contrebasse (1988)
  • Roméo & Juliette, Opéra en neuf numéros sur un livret d'Olivier Cadiot (1988)
  • I Pesci, pour flûte (1989)
  • In & Out, pour contrebasse (1989)
  • Neuf Musiques pour «Le Fusil de chasse», musique de scène pour clarinette, trombone et violoncelle (1989)
  • Time Zones, Quatuor à cordes n°2 (1989)
  • Medeamaterial, opéra sur un texte de Heiner Müller (1990)
  • So Full of Shapes Is Fancy, pour soprano et clarinette basse (1990)
  • Aria, pour clarinette et treize instrumentistes (1991)
  • Attacca, pour 2 trompettes en Ut et timbales (1991)
  • Invece, pour violoncelle (1991)
  • La Melancholia, Opératorio (1991)
  • Stanze, dyade pour quintette de cuivres (1991)
  • Coda, pour treize instrumentistes (1992)
  • Go, Solo pour orchestre (1992)
  • Ohimé, pour violon et alto (1992)
  • Comoedia, pour soprano et six instrumentistes (1993)
  • Khôra, pour orchestre à cordes (1993)
  • Quatuor à cordes n°3 (1993)
  • Apex solo n°3 (1993)
  • To Be Sung, opéra de chambre en quarante-trois numéros (1993)
  • Extenso, Solo n°2 pour orchestre (1994)
  • Canto, pour soprano, clarinette et violoncelle (1995)
  • Two Walking, cinq pièces pour deux voix de femmes (1995)
  • Watt, pour trombone et orchestre (1995)
  • Celo, pour violoncelle et orchestre (1996)
  • Immer, pour violoncelle solo (1996)
  • Loop, pour deux quatuors de violoncelles (1996)
  • Quad, "In memoriam Gilles Deleuze" , pour violon et quinze musiciens (1996)
  • Cascando, pour 8 instrumentistes (1997)
  • Quatuor à cordes n°4 (1997, créé avec le Quatuor Pražák à l'occasion du festival Proquartet)
  • Clam, solo n° 4 pour orchestre (1998)
  • Étude pour piano n°1 «Origami» (1998)
  • Étude pour piano n°2 «Igra» (1998)
  • Étude pour piano n°3 «Tangram» (1999)
  • Étude pour piano n°4 «Mikado» (1999)
  • In nomine, pour alto (2000)
  • Perelà, "Uomo di fumo", pour 12 personnages principaux (5 chanteurs), rôles secondaires, choeur mixte (40 choristes mini), orchestre, bande magnétique et 11 musiciens sur scène (2001)
  • A Quia , pour piano et orchestre (2003)
  • Exeo, solo n° 5 pour orchestre (2003)
  • Momo, spectacle musical jeune public (5/8 ans) tiré de l'illustration sonore du livre éponyme (2003)
  • Perelà Suite, pour orchestre (2004)
  • Faustus, the Last Night (2006)
  • Passion (2008)


  • 1977 : Lauréat de la Fondation de la vocation
  • 1979 : Prix Hervé Dugardin (SACEM
  • 1992 : chevalier des arts et des lettres
  • 1993 : Prix de l’Académie des Beaux-Arts et Prix du Syndicat de la Critique
  • 1994 : Prix Symphonique de la SACEM
  • 1995 : Grand Prix national de musique du Ministère de la Culture
  • 1998 : Victoire de la musique attribuée pour le disque gravé avec l’Orchestre national de Lyon
  • 2002 : Victoire de la musique comme « Compositeur de l’année »
  • 2005 : Prix Cino Del Duca