Biographie de Pierluigi Martini

Voir son actualité

Pierluigi Martini est un ancien pilote automobile italien né le 23 avril 1961 à Lugo (Italie). Il a notamment disputé 119 Grand Prix de Formule 1 entre 1984 et 1995, et remporté les 24 Heures du Mans en 1999.



Champion d'Italie de Formule 3 en 1983, Pierluigi Martini connaît sa première expérience en Formule 1 à l'occasion du Grand Prix d'Italie 1984, où il est appelé par l'écurie britannique Toleman pour remplacer le Brésilien Ayrton Senna, provisoirement mis à pied suite à une brouille contractuelle. Ce premier contact avec la F1 se solde par une non-qualification.

En 1985, il participe aux débuts de l'écurie Minardi en Formule 1, mais à partir de 1986, part en Formule 3000, où il reste trois saisons. Martini effectue son retour à la F1 en 1988, toujours chez Minardi. Il y reste jusqu'en 1991, devenant le pilote emblématique de la petite structure italienne. C'est ainsi Martini qui offre à Minardi ses premiers points (GP des Etats-Unis 1988), son unique tour en tête de course (GP du Portugal 1989), son plus bel exploit en qualification (première ligne du GP des Etats-Unis 1990) et ses meilleurs résultats (deux 4e place aux GP de Saint-Marin et du Portugal en 1991). Mais malgré ses quelques coups d'éclat en piste, Martini ne parvient pas à intégrer une équipe de haut niveau. Le niveau moyen des écuries pour lesquelles il a piloté ne lui permettent que trop rarement de quitter les milieux et fins de grille. Dans ces queues de peloton, il se fera d'ailleurs régulièrement remarquer en tant que pilote retardataire, mettant très peu de bonne volonté à se laisser dépasser par la tête de course.

A l'issue de la saison 1991 (sa meilleure en F1, grâce notamment à la présence du moteur Ferrari), il quitte Minardi pour rejoindre la Scuderia Italia, qui engage des Dallara à moteur Ferrari, mais sans plus de réussite. En 1993, la Scuderia Italia et la Scuderia Minardi fusionnent, et Martini retrouve ainsi l'équipe de ses débuts. Il y reste jusqu'à l'été 1995, moment où, faute de budget et d'offres intéressantes, il doit quitter la Formule 1.

Pierluigi Martini s'est ensuite brièvement reconverti dans l'Endurance, avec comme point d'orgue, sa victoire aux 24 Heures du Mans 1999 sur un prototype BMW, en équipage avec Yannick Dalmas et Joachim Winkelhock.

Martini participe depuis 2006 au championnat Grand Prix Masters qui réunit d'anciennes gloires de la Formule 1.



  • Champion d'Italie de Formule 3 en 1983
  • Vainqueur des 24 heures du Mans 1999








Informations générales

Biographie relatives