Biographie de Pierre Mignard

Voir son actualité

fermer

Le Monde

Edwy Plenel, le coup d'éclat permanent
Le Monde
L'avocat Jean-Pierre Mignard le rencontre à peu près au même moment, dans les cercles étudiants, il se rappelle "quelqu'un de brûlant, inquiet, curieux, anxieux, méticuleux et obsessionnel". Brûlant, inquiet, curieux, anxieux, méticuleux et obsessionnel.

et plus encore »



AgoraVox

Les naïves protestations de Greenpeace sont-elles innocentes ?
AgoraVox
L'avocat de l'entreprise se satisfait des nouvelles exigences de sécurité adopté pour protéger, toutefois Maître Jean-Pierre Mignard, avocat de l'entreprise publique EDF et professeur à Sciences Po met en garde contre « le statut militaire, car selon ...




Le Parisien

Remaniement : les petites manœuvres de François Hollande
Le Parisien
Des intimes de trente ans comme Jean-Pierre Jouyet, Jean-Pierre Mignard ou Ségolène Royal, avec qui il échange très régulièrement. Et des politiques comme Stéphane Le Foll, François Rebsamen ou Julien Dray. Comme dit Hollande lui-même : « C'est ...

et plus encore »



Le Nouvel Observateur

Un ex-oligarque kazakh, un avocat français et des écoutes ...
Le Nouvel Observateur
"La défense de M. Ablyazov est rivée sur le terrain du droit, tout le droit, rien que le droit", répond, Me Jean-Pierre Mignard, autre défenseur de l'ex-oligarque. Dirigeant de la banque kazakh, BTA, Mukhtar Ablyazov est accusé par Moscou et Kiev d ...




Ouest-France

25 sièges pour la majorité, 8 pour l'opposition
Ouest-France
Huit sièges reviennent à l'opposition : Jérôme Kerhardy, Christine Rault-Maisonneuve, Jean-Paul Le Guellec, Françoise Collot, Bastien Diacono (liste « Agir ensemble pour Plérin ») ; Denis Trémel, Françoise Hamoury, Jean-Pierre Mignard (liste « Une ...




Congo-Brazzaville/Françafrique/France) BMA : le dictateur Sassou ...
Le Club de Mediapart
Aujourd'hui, ce septuagénaire qui imite à la perfection feu le patriarche gabonais Omar Bongo défend l'Etat ivoirien et un ancien ministre camerounais, en tandem avec Me Jean-Pierre Mignard, ami intime de François Hollande. Il ne se leurre pas quant ...




Ouest-France

Municipales à Plérin. Les visages du nouveau conseil municipal
Ouest-France
Huit sièges reviennent à l'opposition : Jérôme Kerhardy, Christine Rault-Maisonneuve, Jean-Paul Le Guellec, Françoise Collot, Bastien Diacono (liste « Agir ensemble pour Plérin ») ; Denis Trémel, Françoise Hamoury, Jean-Pierre Mignard (liste « Une ...

et plus encore »



AgoraVox

Manuel Valls, portrait
AgoraVox
Gérard Collomb, et Jean-Pierre Mignard le soutiendront. Iconoclaste, il reviendra plus tard à la charge le 2 janvier 2011 en réclamant que l'on déverrouille les 35 heures, il accumule désormais les ennemis au PS. Il tente en 2011 sa chance à la ...

et plus encore »



La Provence

Municipales à Gardanne : "Le recours est légitime et justifié"
La Provence
"Au vu des premiers éléments, notre requête est jugée plus que recevable", affirme Jean-Brice Garella qui a pris pour avocat Jean-Pierre Mignard, le "Monsieur Haute Autorité des primaires socialistes", proche de François Hollande (lire ci-dessous).

et plus encore »



Royal portrait likely to make £20000 at Cotswold auction
Wiltshire Business
The exquisitely painted oil on canvas by Pierre Mignard (1612-1695), a French painter at the court of Louis XIV, features the heir to the French throne in child-size armour and a red cloak. As an adult, Le Grand Dauphin would lead his father's army ...


Pierre Mignard, né à Troyes le 7 novembre 1612 et mort à Paris le 30 mai 1695 est un peintre français.



Tout d'abord destiné à la médecine, il entre en 1624 dans l'atelier du peintre Jehan Boucher à Bourges. De retour à Troyes, il travaille chez un sculpteur nommé François Gentil avant de partir pour Fontainebleau - capitale des arts de l'époque - où il étudie Le Primatice, Le Rosso et Fréminet. Il peint la chapelle du château de Coubert-en-Brie pour le maréchal de Vitry qui le prend sous sa protection et l'emmène à Paris où il devient l'élève de Simon Vouet et rencontre Charles Le Brun (bien plus tard les deux hommes seront en situation de rivalité ouverte), Eustache Le Sueur, et Du Fresnoy avec qui il se lie.

En 1635 il part pour Rome où il rencontre Poussin, peut-être le peintre Sassoferrato et Anna Avolara, fille d'un architecte, dont il s'éprend mais qu'il n'épousera qu'en 1660 à la suite d'obstacles divers. Devenu célèbre à Rome, il est naturellement rappelé en France par Louis XIV en 1657. Sur le chemin de Paris, il rencontre Molière à Avignon et devient un des rares intimes de la troupe qui ne soit pas comédien. Molière composera en 1669 une éloge (poème de la Gloire du Val-de-Grâce) de son chef d'œuvre, le Dôme du Val-de-Grâce, commandé en 1663 par Anne d'Autriche et qui lui est payé 35 000 livres.

Mignard partage sa carrière entre le portrait - il est la coqueluche des grandes dames du royaume pour cela - et les grandes compositions décoratives. Il peindra notamment au château de Versailles. En juin 1687, il est anobli par le roi qui, en 1690 – à la mort de Le Brun – le nomme son premier peintre, en fait le directeur des manufactures royales et le fait d'office entrer à l’Académie royale de peinture et sculpture et y siéger comme directeur.

À sa mort on fit à Mignard de grandes funérailles à l'église Saint-Roch et il fut enterré aux Jacobins. Il avait eu quatre enfants. Sa fille Catherine épousera en 1696 le comte de Feuquières.

Au vu de ses Madones aux airs inspirés et de la mièvrerie parfois attribuée à sa peinture, un rapport s'est établi[1] entre son nom et l'adjectif « mignard » ou le mot « mignardise », dérivés péjoratifs de « mignon ». Il reste pourtant un des plus célèbres peintres classiques français : ami des beaux esprits de son temps (outre Molière, citons La Fontaine, Racine ou Boileau), on lui doit des portraits de Molière et Bossuet, de la princesse Palatine, de la duchesse de Châtillon, de la comtesse de Fiesque, de Julie d'Angennes, de Mlle de Montpensier, de Mlle de Valois et de la grande-duchesse de Toscane, de Mme de la Sablière, de la duchesse de Brissac, de la duchesse de Ventadour, de Mme de Montespan, de Mlle de La Vallière, de Mme de Sévigné, de Mlle de Grignan, de Mlle de Fontanges et de Mme de Tencin. Il a par ailleurs peint dix fois Louis XIV.





  1. Le Robert - Dictionnaire historique de la Langue Française - ISBN : 2-85036-187-9



Informations générales