Biographie de Ryan Gosling

Voir son actualité

Ryan Thomas Gosling est un acteur, réalisateur, scénariste et compositeur canadien né le 12 novembre 1980 à London en Ontario, Canada.

Il a été particulièrement remarqué depuis l'an 2000 en interprétant un juif Néo-nazi dans Danny Balint, un adolescent énigmatique dans The United States of Leland, un procureur prometteur face à Anthony Hopkins dans La Faille ou encore un enseignant toxicomane dans Half Nelson, qui lui vaudra une nomination à l'Oscar du meilleur acteur en 2007.

Au même moment, à 27 ans, Ryan Gosling se diversifie et passe derrière la caméra pour le tournage de The Lord's Resistance Army, un documentaire sur le sujet difficile des enfants soldats en Afrique, d'après son propre scénario.





Ryan Gosling débute très tôt sa carrière de comédien puisqu'en 1991 (à 11 ans), il figure au générique de All New Mickey Mouse Club aux côtés de Britney Spears, Christina Aguilera et Justin Timberlake. Il enchaîne ensuite quelques apparitions à la télévision dans des séries canadiennes et américaines, puis endosse le rôle de Hercule dans la série éponyme en 1998.

Il apparaît pour la première fois sur grand écran dans le film de Boaz Yakin en 2001, produit par Jerry Bruckheimer, Le Plus beau des combats (Remember the Titans) où il interprète un jeune joueur de football américain dans la première équipe scolaire de Virginie accueillant des Noirs, Les Titans.



La même année, Ryan Gosling obtient le rôle d'un skinhead juif dans Danny Balint (The Believer) de Henry Bean, dont le film remporte le Grand Prix du Jury au Festival du film indépendant de Sundance.

De 2002 à 2004, on le retrouve surtout dans des rôles d'adolescents tourmentés : un meurtrier perfide et sûr de lui face à Sandra Bullock dans Calculs meurtriers (Murder by Numbers) de Barbet Schroeder, mais surtout un adolescent énigmatique et fascinant dans The United States of Leland de Matthew Ryan Hoge. Incarcéré dans un centre de redressement de jeunes délinquants pour l'assassinat d'un jeune autiste, Leland P. Fitzgerald fait la connaissance de Pearl Madison (Don Cheadle) qui va essayer de comprendre son geste, que lui-même ne peut expliquer. Le film sera présenté au Festival du cinéma américain de Deauville et au Festival de Sundance en 2003.

Il a également participé au film de Andrew J. Smith, The Slaughter Rule en 2002, où David Morse l'entraîne dans son équipe de six-man football, un dérivé brutal du football américain.

Il tourne ensuite sous la direction de Nick Cassavetes dans N'oublie jamais (The Notebook) avec Rachel McAdams, un drame romantique sur l'amour éternel à travers la maladie d'Alzheimer, qui leur vaudra de nombreux prix du public aux Teen Choice Awards, et le MTV Movie Award du Meilleur Baiser en 2004.

En 2005, il partage l'affiche de Stay avec Naomi Watts et Ewan McGregor pour le thriller fantastique de Marc Forster.

Puis, il endosse le rôle d'un ambitieux substitut du procureur chargé de prouver la culpabilité de Ted Crawford (Anthony Hopkins) dans La Faille (Fracture) en 2007. Promu à un nouveau poste dans un prestigieux cabinet d'avocats de droit civil, Willy Beachum (Ryan Gosling) accepte de se charger d'une dernière affaire, en apparence facile et rapidement dénouée, qui se transforme en un véritable duel entre l'accusé et l'accusateur quand les preuves, au départ irréfutables, commencent à perdre leur validité.

Son rôle dans Half Nelson lui vaudra une nomination à l'Oscar du meilleur acteur en 2007 (finalement remporté par Forest Whitaker dans Le dernier roi d'Ecosse) pour son interprétation de Dan, un enseignant de banlieue au bord du gouffre plongé dans le désespoir et la drogue. Un amitié naîtra entre lui et l'une de ses jeunes élève, Drey (Shareeka Epps), lorsqu'elle découvrira ses penchants pour la drogue. Half Nelson remportera par ailleurs de nombreux prix et nominations (Prix Spécial du Jury au Festival de Deauville, Grand Prix du Jury au Festival de Sundance).

En 2007, il tourne sous la direction de Craig Gillespie dans la comédie Une fiancée pas comme les autres où il joue un jeune homme à côté de la plaque entretenant une relation avec une poupée qu'il prend pour une femme rencontrée sur le net. Pour son interprétation déphasée, il est nominé aux Golden Globes en 2008 dans la catégorie Meilleur Acteur dans une Comédie ou une Comédie Musicale (Johnny Depp remportera le trophée pour sa prestation dans Sweeney Todd de Tim Burton).



Chacun de ses rôle a été salué par la critique, et il est devenu l'un des acteurs les plus convoités de sa génération à Hollywood, fort de ses nombreuses nominations et récompenses. Il demeure cependant mal connu puisqu'il reste pour l'instant éloigné des grosses productions américaines.

Première dit de lui « qu'il est un des jeunes acteurs les plus convoités. Avec ses airs d’ange déchu et son phrasé marmonnant, il impose un style nouveau à Hollywood. Un jeu toujours impeccable, un registre large et des choix audacieux (comme celui d’un juif nazillon ou celui d’un prof junkie) font de lui le prochain grand »[1].

Le New York Times[2] et GQ[3] lui ont, entre autres, chacun fait une place entre leurs pages, louant son jeu atypique et sa belle gueule, et dissertant sur l'avenir qu'il s'est offert à force de choix libres et assumés.

En 2008, il fut néanmoins choisi pour faire partie du jury qui décerne les Academy Awards (Les Oscars), composé d'artisans du cinéma, tous secteurs confondus (acteurs, réalisateurs, producteurs, scénaristes, maquilleurs, etc.)[4]. Ceci le fait entrer pour de bon dans la machine cinématographie américaine, et fait de lui l'un des plus jeunes nominés et juré de la cérémonie.



Ryan Gosling se lance dans la réalisation en 2008 pour tourner un documentaire sur les enfants soldats en Afrique, selon un scénario écrit par lui.

Il est en effet très concerné par les causes humanitaires, puisqu'il participe à plusieurs projets d'aide pour l'Afrique, notamment ONE : « The campaign to make poverty history » (La campagne pour faire de la pauvreté une histoire) ou encore Save Darfur (ONG pour l'action des gouvernements et la reconnaissance du conflit dans la région en guerre du Darfour au Soudan[5]) ainsi que Invisible Children, une organisation qui vient en aide aux enfants soldats en les scolarisant par exemple[6].



Ryan Gosling est également compositeur, musicien et chanteur. Il a participé à la composition de la bande originale du film Wild Roomies de Oliver Robins en 2004, et il a interprété la chanson originale de Lars and the Real Girl: LOVE.

De plus, il est le chanteur et le guitariste du groupe des Dead Man's Bones[7], accompagné de Zach Shields également à la voix et à la guitare, et de Morgan Slade, bassiste et compositeur.







  • 1991-1993 : All New Mickey Mouse Club (série TV)  : lui-même
  • 1996 : Frankenstein and Me : Kenny
  • 1997 : Breaker High (série TV) : Sean Hanlon
  • 1998 : Nothing Too Good for a Cowboy (TV) : Tommy
  • 1998 : Hercule (Young Hercules) (série TV) : Hercules
  • 1999 : The Unbelievables (TV) : Josh


  • 2000 : Le Plus beau des combats (Remember the Titans) de Boaz Yakin : Alan Bosley
  • 2001 : Danny Balint (The Believer) de Henry Bean : Danny Balint
  • 2002 : The Slaughter Rule de Andrew J. Smith : Roy Chutney
  • 2002 : Calculs meurtriers (Murder by Numbers) de Barbet Schroeder : Richard Haywood
  • 2003 : The United States of Leland de Matthew Ryan Hoge : Leland P. Fitzgerald
  • 2004 : N'oublie jamais (The Notebook) de Nick Cassavetes : Noah Calhoun
  • 2005 : Stay de Marc Forster : Henry Letham
  • 2007 : La Faille (Fracture) de Gregory Hoblit : Willy Beachum
  • 2007 : Half Nelson de Ryan Fleck : Dan Dunne
  • 2008 : Une fiancée pas comme les autres de Craig Gillespie : Lars Lindstrom


  • 2004 : Wild Roomies de Oliver Robins


  • 2009 : The Lord's Resistance Army


  • 2009 : The Lord's Resistance Army




  • 2007 :
    • Satellite Awards : Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale pour Une fiancée pas comme les autres
    • Independent Spirit Awards : Meilleur acteur pour Half Nelson
    • Las Palmas Film Festival : Meilleur acteur pour Half Nelson
  • 2006 :
    • Seattle International Film Festival : Meilleur acteur pour Half Nelson
    • Stockholm Film Festival : Meilleur acteur pour Half Nelson
    • National Board of Review : Meilleure révélation masculine pour Half Nelson
  • 2005 :
    • MTV Movie Awards : Meilleur baiser pour N'oublie Jamais avec Rachel McAdams
    • Teen Choice Awards : Meilleur acteur dans un drame pour N'oublie Jamais
    • Teen Choice Awards : Meilleure révélation masculine pour N'oublie Jamais
    • Teen Choice Awards : Meilleure « alchimie » à l'écran pour N'oublie Jamais avec Rachel McAdams
    • Teen Choice Awards : Meilleur baiser pour N'oublie Jamais avec Rachel McAdams
    • Teen Choice Awards : Meilleure scène d'amour pour N'oublie Jamais avec Rachel McAdams
  • 2004 :
    • ShoWest Convention : Star masculine de demain (Male Star of Tomorrow)
  • 2001 :
    • Russian Guild of Film Critics : Meilleur acteur étranger pour Danny Balint


  • 2008 :
    • Golden Globes : Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale pour Une fiancée pas comme les autres
    • BFCA Critics Choice Award du meilleur acteur : Meilleur acteur pour Une fiancée pas comme les autres
    • Chlotrudis Awards : Meilleur acteur pour Une fiancée pas comme les autres
    • Prism Awards : Meilleur acteur pour Une fiancée pas comme les autres
  • 2007:
    • Academy Awards : Meilleur acteur pour Half Nelson
    • Critics Choice Awards : Meilleur acteur pour Half Nelson
    • Chlotrudis Awards : Meilleur acteur pour Half Nelson
    • Online Film Critics Society Awards : Meilleur acteur pour Half Nelson
    • Screen Actors Guild Awards : Meilleur espoir dans un premier rôle pour Half Nelson
    • Chicago Films Critics Association Awards : Meilleur acteur pour Une fiancée pas comme les autres
    • Teen Choice Awards : Meilleur acteur dans un thriller/épouvante pour La Faille
  • 2006 :
    • CFCA Awards : Meilleur acteur pour Half Nelson
    • Satellite Awards : Meilleur acteur dans un drame pour Half Nelson
  • 2005 :
    • Teen Choice Awards : Meilleure scène de danse pour N'oublie Jamais avec Rachel McAdams
  • 2003 :
    • Chicago Films Critics Association Awards : Meilleure révélation masculine pour Danny Balint et pour Calculs meurtriers
  • 2002 :
    • Independent Spirit Awards : Meilleur acteur pour Danny Balint