Biographie de Thierry Lhermitte

Voir son actualité

Thierry Lhermitte, né le 24 novembre 1952 à Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, Île-de-France est un acteur français.

Il a fait partie de la troupe du Splendid.



Thierry Lhermitte est né le 24 novembre 1952 à Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, Île-de-France. Doué en mathématiques, Thierry Lhermitte suit des cours d’économie au lycée Louis Pasteur à Neuilly-sur-Seine. C’est là, en 1967, qu’il rencontre Michel Blanc, Christian Clavier et Gérard Jugnot avec qui il va suivre des cours d’art dramatique. Ils débutent ensemble au café-théâtre où ils créent Le Graphique de Boscop puis Le Splendid avec Josiane Balasko, Marie-Anne Chazel et Bruno Moynot.

D'abord installée au 10 rue des Lombards, la troupe du Splendid connaît un véritable succès avec « Amour, coquillages et crustacés » (qui deviendra Les Bronzés à l'écran), « Le Père Noël est une ordure », « Ma tête est malade », « Le pot de terre contre le pot de vin », « Je vais craquer ».

Il faut vite trouver un théâtre plus grand. Ils trouvent alors un ancien music-hall transformé en cinéma ayant accueilli entre autres Maurice Chevalier.

Le nouveau Splendid s'installe au 48 rue du Faubourg Saint-Martin à la fin de l'été 1981. D’autres succès suivent comme « Les Bronzés » et « Papy fait de la résistance » qui seront adaptés par la suite pour le cinéma par Patrice Leconte et Jean-Marie Poiré, tout comme le célèbre Père Noël.

Thierry Lhermitte écrira plusieurs scénarios dont celui du Père Noël est une ordure et fera également de la mise en scène.

À partir du début des années 80, Thierry Lhermitte change de registre. Il donne dans le polar (Légitime violence, Un été d'enfer, L'Indic), mais son domaine de prédilection reste avant tout la comédie. Il retrouve Coluche, avec lequel il avait joué « Ginette Lacaze 1960 » au café-théâtre, pour La Femme de mon pote, et Charles Némès, dont il avait participé au premier film (Les héros n'ont pas froid aux oreilles en 1983) pour La Fiancée qui venait du froid.

Il est un banquier ultra-chic dans le film américain French lover de Richard Marquand, un policier dans La Smala, un séducteur dans Le Mariage du siècle.

En 1984, il décroche le rôle de François, flic incorruptible (pour très peu de temps) dans Les Ripoux, un très grand succès suivi cinq ans plus tard d'une suite, Ripoux contre ripoux, à nouveau signée Claude Zidi.

Il persiste dans la comédie, en retrouvant de vieilles connaissances du Splendid, comme Josiane Balasko dans Nuit d'ivresse (1986), film dont il assure la production.

Son rôle le plus loufoque lui est offert par Gérard Mordillat, celui d'un aveugle lubrique traversant la France de l'Occupation dans Fucking Fernand (1987).

En 1988, l'acteur s'octroie une année sabbatique pendant laquelle il part en famille sur les mers avec son voilier.

Dans les années 90, sa carrière prend un nouveau tournant puisqu'il fonde sa maison de production ICE3.

Il retrouve Claude Zidi pour La Totale (1991), comédie parodique d'espionnage avec Miou-Miou et Eddy Mitchell. De ce film naîtra un remake américain, True Lies, avec en vedette Arnold Schwarzenegger.

En 1992, Jean Poiret en fait son Zèbre, incarnation du personnage imaginé par Alexandre Jardin. Thierry Lhermitte joue le rôle du notaire Hippolyte Pécheral qui tente de préserver son mariage de la routine en inventant des situations loufoques.

En 1994, il décide de produire et d'interpréter le film de l'un des réalisateurs des Secrets professionnels du Dr Apfelglück, Hervé Palud. Intuition brillante : Un indien dans la ville, une production ICE3, remporte un énorme succès avec des artistes comme Patrick Timsit, Ludwig Briand et Miou-Miou.

La même année, il joue le rôle de Julien, père de famille, dans Elles n'oublient jamais. Il y est traqué par Nadia Farès, interprétant une très belle femme qui le drague sans retenue, mais il tombe ensuite dans un piège.

En 1997 il produit Quatre Garçons pleins d'avenir, une comédie qui a connu un succès honorable alors qu’il n’y avait aucun acteur connu. Il fait une apparition dans le film comme inspecteur de police, ce qui rappelle aux nostalgiques la grande époque des Ripoux.

Mais c'est en 1998 que Thierry Lhermitte va connaître un succès mondial : Le Dîner de cons.

En 1999 sort dans les salles Trafic d'influence.

L'an 2000 sera la sortie du Prince du Pacifique réalisé par Alain Corneau.

En 2001 il tourne dans Le Placard de Francis Veber où il joue le rôle d'un responsable de la communication.

2001 est également l'année du Roman de Lulu. Thierry joue le rôle de Roman qui rencontre Lulu (Claire Keim). Ils s'aiment et vont vivre cinq années de passion réciproque. Mais un problème obsède Roman : il a le double de l'âge de Lulu, ce qui n'est absolument pas un problème pour elle. Roman devra-t-il se résoudre à la quitter par amour ?

2002 est l'année d' Une affaire privée.

2002 : And now... Ladies and Gentlemen de Claude Lelouch.

2003 est une année riche pour Thierry Lhermitte : Effroyables jardins (coproduit avec Jean Becker), Mauvais esprit, Ripoux 3, Le Divorce. Ces films ont remporté un grand succès auprès du public.

Il apparaîtra également dans Snowboarder dans le rôle d'un guide, dans Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie (Thierry joue son propre rôle), également dans Cette femme-là, l'actrice principale est sa grande amie Josiane Balasko. Thierry apparaît dans quelques scènes où il reprend le rôle de François Manéri (Une affaire privée).

Thierry Lhermitte est un passionné de voile, de plongée sous-marine, d'escalade, de ski, d'équitation (haras de la Cense notamment), il a pratiqué 10 ans de karaté (nous avons pû le voir dans Les Bronzés faire quelques démonstrations).


Il a créé une société de multimedia France Cinéma Multimedia[1]. Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Il est également parrain de la Fondation pour la recherche médicale depuis 2004.

Il a trois enfants : Astrée, Victor et Louise.

En 2006, Thierry Lhermitte joue dans plusieurs films : Les Bronzés 3 et Incontrôlable...





  • 1973 : L'An 01 de Jacques Doillon
  • 1974 : Les Valseuses de Bertrand Blier - Le portier
  • 1974 : Les Suspects de Michel Wyn
  • 1974 : C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule de Jacques Besnard - Le jeune militaire
  • 1975 : Que la fête commence de Bertrand Tavernier - Le comte de Horn
  • 1975 : Le Bol d'air - (Un pique-nique merdeux) court-métrage de Charles Némès
  • 1976 : Attention les yeux de Gérard Pirès - Un flic
  • 1976 : Oublie-moi, Mandoline de Michel Wyn
  • 1976 : On aura tout vu de Georges Lautner - Un acteur du café-théâtre
  • 1976 : F... comme Fairbanks de Maurice Dugowson - Le jeune cadre
  • 1977 : Le Diable dans la boîte de Pierre Lary
  • 1977 : L'Amour en herbe de Roger Andrieux - François Josse
  • 1977 : Des enfants gâtés de Bertrand Tavernier - Stéphane Lecouvette
  • 1977 : Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine de Coluche - Maurice, le héraut d'armes"
  • 1977 : Si vous n'aimez pas ça, n'en dégoûtez pas les autres de Raymond Lewin - Lui-même
  • 1978 : Le Dernier Amant romantique de Just Jaeckin - L'Hermitte
  • 1978 : Les Bronzés de Patrice Leconte - Popeye
  • 1978 : Les héros n'ont pas froid aux oreilles de Charles Némès - Le voleur de pneus
  • 1979 : Les Bronzés font du ski de Patrice Leconte - Popeye
  • 1979 : Tout dépend des filles de Pierre Fabre - Charles-Hubert


  • 1980 : Alors heureux ? de Claude Barrois - Richard, le fou bronzé de l'hôpital
  • 1980 : La Banquière de Francis Girod - Devoluy
  • 1981 : Clara et les Chics Types de Jacques Monnet - Bertrand
  • 1981 : L'Année prochaine... si tout va bien de Jean-Loup Hubert - Maxime
  • 1981 : Les hommes préfèrent les grosses de Jean-Marie Poiré - Hervé"
  • 1982 : Au théâtre ce soir : Pieds nus dans le parc (TV) de Pierre Sabbagh
  • 1982 : Elle voit des nains partout de Jean-Claude Sussfeld - Le prince voyageur
  • 1982 : Légitime Violence de Serge Leroy - Eddy Kasler
  • 1982 : Le Père Noël est une ordure de Jean-Marie Poiré - Pierre Mortez
  • 1983 : Un homme à ma taille d'Annette Carducci - Georges
  • 1983 : La Femme de mon pote de Bertrand Blier - Pascal
  • 1983 : Rock'n Torah ou Le Préféré de Marc-André Grynbaum - Pierre le grand
  • 1983 : La Fiancée qui venait du froid de Charles Némès - Paul Monet
  • 1983 : Stella de Laurent Heynemann - Yvon
  • 1983 : L'Indic de Serge Leroy - Dominique Leonelli
  • 1983 : Papy fait de la résistance de Jean-Marie Poiré - Le colonel SS
  • 1984 : La Smala de Jean-Loup Hubert - Le flic enrhumé
  • 1984 : Les Ripoux de Claude Zidi - François Lesbuche
  • 1984 : French Lover (Until September) de Richard Marquand - Xavier de la Perouse
  • 1984 : Un Été d'enfer, de Michaël Schock - Philippe Darland
  • 1985 : Le Mariage du siècle de Philippe Galland - Paul
  • 1985 : Les Rois du gag de Claude Zidi - François
  • 1986 : Nuit d'ivresse de Bernard Nauer - Jacques Belin
  • 1987 : Dernier été à Tanger d'Alexandre Arcady - Richard Corrigan
  • 1987 : Fucking Fernand de Gérard Mordillat - Fernand


  • 1990 : Promotion canapé de Didier Kaminka - Le ministre
  • 1990 : Ripoux contre ripoux de Claude Zidi - François Lesbuche
  • 1990 : La Fête des pères de Joy Fleury - Thomas Bastide
  • 1990 : Les 1001 nuits de Philippe de Broca - Le roi
  • 1991 : Une piede de paradisio d'Enzo Barboni
  • 1991 : Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück - comédie à sketches dans lequel il réalise un sketch, scénarise et interprète le rôle principal - Le Docteur Apfelglück
  • 1991 : La Totale ! de Claude Zidi - François Voisin
  • 1992 : Le Zèbre de Jean Poiret - Hippolyte Péréchal
  • 1993 : Tango de Patrice Leconte - Paul
  • 1993 : L'Honneur de la tribu de Mahmoud Zemmouri - Le lieutenant français
  • 1993 : Fanfan d'Alexandre Jardin
  • 1993 : L'Ombre du doute d'Aline Issermann - L'avocat d'Alexandrine
  • 1993 : La Vengeance d'une blonde de Jeannot Szwarc - Gilles Favier
  • 1994 : Elles n'oublient jamais de Christopher Frank - Julien
  • 1994 : Grosse Fatigue de Michel Blanc - Lui-même
  • 1994 : Un Indien dans la ville d'Hervé Palud (Thierry Lhermitte également producteur) - Stéphane Marchadot
  • 1995 : Tous les jours dimanche de Jean-Charles Tacchella - Dodo
  • 1995 : Augustin d'Anne Fontaine - Lui-même
  • 1996 : Ma femme me quitte de Didier Kaminka - Pavel Kovacks
  • 1996 : Fallait pas !... de Gérard Jugnot - Docteur Simson
  • 1997 : Les Sœurs Soleil de Jeannot Szwarc - Brice d'Hachicourt
  • 1997 : Comme des rois de François Velle - Le producteur
  • 1997 : Marquise de Véra Belmont - Louis XIV
  • 1997 : Quatre Garçons pleins d'avenir de Jean-Paul Lillenfield - Le flic
  • 1997 : Le Loup-garou de Paris d'Anthony Waller - Le Docteur Pigot
  • 1998 : Le Dîner de cons de Francis Veber - Pierre Brochant
  • 1998 : Charité biz'ness de Pierre Jamain et Thierry Barthes - Le photographe
  • 1998 : Les Collègues de Philippe Dajoux - Un joueur test
  • 1999 : Trafic d'influence de Dominique Farrugia - Maxime de Labardière
  • 1999 : Le Plus beau pays du monde de Marcel Bluwal - Valogne
  • 1999 : C'est pas ma faute ! de Jacques Monnet - Monsieur Michaud


  • 2000 : Meilleur Espoir féminin de Gérard Jugnot - Lui-même
  • 2000 : Le Prince du pacifique d'Alain Corneau - Alfred de Morsac
  • 2000 : Le Prof d'Alexandre Jardin - Le recteur
  • 2000 : Deuxième vie de Patrick Braoudé - Forsan
  • 2000 : Bon plan de Jérôme Lévy - Knut
  • 2001 : Le Placard de Francis Veber - Guillaume
  • 2001 : Le Roman de Lulu de Pierre-Olivier Scotto - Roman
  • 2001 : And now... Ladies and Gentlemen de Claude Lelouch - Xavier
  • 2001 : La Bande du drugstore de François Armanet - Le père de Charlotte
  • 2001 : Une affaire privée de Guillaume Nicloux - François Manéri
  • 2002 : Le Divorce de James Ivory - Edgar de Persan
  • 2002 : Effroyables Jardins de Jean Becker - Thierry Plaisance
  • 2002 : Snowboarder d'Olias Barco - Popeye
  • 2003 : Cette femme-là de Guillaume Nicloux - Manéri
  • 2003 : Mauvais esprit de Patrick Alessandrin - Vincent Porel
  • 2003 : Ripoux 3 de Claude Zidi - François Lesbuche
  • 2003 : Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie - Un comédien qui refuse de tourner avec Laurent Baffie
  • 2004 : L'Américain de Patrick Timsit - Edouard Barnier, dit Eddy
  • 2004 : Qui perd gagne ! de Laurent Bénégui - Jacques
  • 2004 : Au secours, j'ai 30 ans ! de Marie-Anne Chazel - Lui-même
  • 2005 : L'Ex-femme de ma vie de Josiane Balasko - Tom
  • 2005 : Searching for love (Entre vivir y soñar) d'Alfonso Albacete - Pierre
  • 2005 : L'Antidote de Vincent de Brus - Le Docteur Morny
  • 2005 : Foon de Benoît Petré et Delphine Saïag - Bob
  • 2006 : Les Bronzés 3 - Amis pour la vie - Robert, dit Popeye
  • 2006 : Incontrôlable de Raffy Shart - Denis
  • 2006 : Comme tout le monde de Pierre-Paul Renders - Chastain
  • 2007 : 13 m² de Barthélémy Grossman - Le solitaire
  • 2007 : L'invité de Laurent Bouhnik - Alexandre
  • 2007 : Nothing Sacred de Dylan Bank - Le maire de Paris
  • 2007 : La Clef de Guillaume Nicloux - François Manéri
  • 2008 : Notre univers impitoyable de Léa Fazer - Bervesier
  • 2008 : Ça se soigne ? de Laurent Chouchan - Tom Bledish
  • Prochainement : Tous sans exception de Denis Delaître
  • Prochainement : Starfuckers de Julien War - Lui-même
  • Prochainement : Sans Rancune de Yves Hanchar - Vapeur


  • 1980 : Une puce dans la fourrière (TV) de Jean-Marc Prévost
  • 1982 : Au théâtre ce soir : Pieds nus dans le parc d' Eugene O'Neill, mise en scène Pierre Mondy, réalisation Pierre Sabbagh
  • 1982 : Le Voyageur imprudent (TV) de Pierre Tchernia
  • 1982 : La Tribu des vieux enfants (TV) de Michel Favart
  • 1985 : Le Père Noël est une ordure (TV) de Philippe Galland
  • 1988 : Sueurs froides : Le Chat et la souris d'Hervé Palud (TV)
  • 1990 : L'Ex-femme de ma vie (TV) de Josée Dayan
  • 1992 : Les Danseurs du Mozambique (TV) de Philippe Lefebvre
  • 1993 : Deux justiciers dans la ville (TV) (pilote de la série uniquement) de Franck Apprederis
  • 2002 : Le Jeune Casanova (TV) de Giacomo Battatio
  • 2003 : Entrusted (Daddy) (TV) de Giacomo Battiato
  • 2004 : L'Enfant de l'aube (TV) de Marc Angelo
  • 2004 : Si j'étais elle (TV) de Stéphane Clavier - Didier


  • 2007 : Biographie sans Antoinette de Max Frisch, mise en scène d'Hans Peter Cloos






Informations générales

Biographie relatives