Biographie de Turlough O'Connor

Voir son actualité

Toirdelbach mac Ruaidri Ua Conchobair (anglais Turlough O' Connor) (1088-1156) roi de Connacht et Ard ri Érenn (1121-1156).



Toirdelbach mac Ruaidri Ua Conchobair ou Turlough O’Connor était le fils de Ruaidri mac Aed Ua Conchobair roi de Connacht (1087-1092 (mort en 1118) et de Mór la fille de Toirdhealbach mac Taidgh Ua Briain roi de Munster et Ard ri Érenn. Il succède à la tête du Sil Muireadhaigh le clan des Ua Conchobair rois de Connacht en 1106 après que son frère aîné Domnall mac Ruaidri roi de Connacht ait été déposé par Muirchertach Mór Ua Briain[1].

Après avoir mené en 1111 avec succès deux expéditions en Ulster , il reconnait la suprématie de Domhnall MacLochlainn comme Ard ri Erenn en 1114 à Dunlo (Comté de Galway). L’année suivante il met à profit une attaque du Munster contre le Meath pour effectuer sa première expédition contre cette province. Il fait présent au monastère de Clonmacnoise les pièces d’orfèvrerie prises comme butin.

En 1116 il continue sa guerre contre les O'Brien et détruit leur résidence de Cenncoradh près de Killaloe[2]. La défaite, puis la mort du roi Dairmaid O’Brien en 1118 lui permettent de se retourner contre Murchad mac Domnall O’Maelseachlainn roi de Meath de 1105 à 1153. Il conclu une alliance avec le Leinster, l’Ossory et les Danois de Dublin contre lui.

En 1118 il envahit le Munster[3] et procède à un partage du royaume en attribuant le Desmond à l'Eóganacht, Tadg mac Muireadheach mac Carthaigh ancêtre éponyme des Mac Carthy et le Thomond aux fils de Diarmaid Ua Briain.

En 1121 Turlough O’Connor revendique le titre d’Ard ri Érenn confisqué par les O'Neill aux O'Connor depuis plus de 600 ans. Il doit déployer une très grande activité guerrière contre les O'Brien de Munster, Murchad O’ Maelseachlainn de Meath qu’il chasse plusieurs fois de son trône et enfin Muirchertach MacLochlainn O'Neill qui contestèrent en permanence son autorité.

Il doit en effet mener des campagnes quasi annuelles contre le Meath entre 1137 et 1144. Lors de cette dernière il tente d’imposer comme roi son fils Conchobar qui est tué par un noble local. Il guerroie également contre le Leinster et Breifne en 1145 et à partir de 1151 de nouveau contre le Munster. Il doit enfin donner des otages à Muirchertach MacLochlainn qui prétendait à son tour au titre d’Ard ri Érenn la même année.

C'est pourtant dans cette période troublée que se tient en 1152[4], le synode de Kells-Mellifont. Le cardinal Johannès Papiron légat du Pape et 300 écclésiastiques rassemblés à cette occasion, organisent l’Irlande en 36 diocèses et quatre archevêchés (Cashel, Tuam, Dublin et Armagh). Il marque véritablement la fin de l’ère des anciens monastères "celtiques" et l’affirmation de la puissance d’une Église séculière romaine. L’archevêque d’Armagh successeur de Saint Patrick obtient le statut de primat,ce qui met un terme à la domination de Canterbury sur l’Église d’Irlande.

En 1156 Turlough O'Connor traverse le Lough Derg et obtient de nouveaux des otages des O’Brien [5]. Ce fut la dernière de ses multiples expéditions contre le Munster car il mourut peu après et fut inhumé près de l’autel de Saint Ciaran à l’abbaye de Clonmacnoise [6].



Turlogh O’Connor contracta deux mariages politiques avec

1)Tailtin morte en 1128 fille de Murchadh O’Maeleaschlainn roi de Meath

  • Tadgh meurt pendant une épidémie en 1144
  • Conchobar tué en 1144 éphémère roi de Meath tué par O’Dubhlaich un chef de clan de Meath
  • Ruaidri Ua Conchobair son successeur roi de Connacht.
  • Brian Breifnach aveuglé par son frère Ruaidhrai en 1156.
  • Brian Luighneach
  • Muirchertach Muimhneach
2) Dearbhforgaill (morte en 1151) fille de Domhnall MacLochlainn.

  • Aedh aveuglé par son père en 1136 pour rébellion
  • Cathal tué en 1152
  • Domnall Midheach
  • Cathal Crodhearg O’Connor roi de Connacht (1189-1190) et (1202-1224).





  1. Annales des quatre maîtres M1106.10
  2. Annales des quatre maîtres: AM 1116.7
  3. Annales des quatre maîtres: AM 1118.6
  4. Annales des quatre maîtres: AM 1152.4
  5. Annales des quatre maîtres: AM 1156.8
  6. Annales des quatre maîtres: AM 1156.9


  • Francis J.Byrne Irish Kings and High-Kings, Courts Press History Classics Dublin (2001) (ISBN 1 851 182 196)