Biographie de William A. Wellman

Voir son actualité

fermer

Courthouse Records
Worcester Telegram
Kevin M. Perry, 50, of 3 Wellman St., Auburn, charged with disorderly conduct, resisting arrest, threatening to commit a crime (to do bodily harm), and breaking glass in a building, nol prossed. A nol pros, or nolle prosequi, is a court filing ...




Hillsborough real estate transactions for April 6
Tampabay.com (blog)
321 Royal Bonnet Dr., to Mark Ingwersen & Geri Ingwersen by William B. Tracy & Jennifer L. Tracy, $319,900, 02-24-2014. 6636 Current Dr., to Kevin A. Boyd & Julie A. Boyd by Ashton Tampa Residential LLC, $310,000, 02-28-2014. 551 Manns Harbor Dr., ...




Austin Chronicle

A Paramount Slate: Paramount and Stateside programming heats up
Austin Chronicle
Directed by William A. Wellman. James Cagney epitomized the gangster picture tough guy in this genre-defining tale of a young man rising through the criminal ranks in Prohibition-era Chicago. Released in 1931 before censorship really took hold in ...




A Swingin' Summer coming to Lake Arrowhead
Alpenhorn News
Starring in the movie are Raquel Welch, in her debut singing and starring role, William Wellman, Jr. with James Stacy and Lori Williams. The Technicolor movie was shot during the summer of 1964 and released for the 1965 summer season. Many scenes ...
Get Ready for A Swingin' SummerMountain News

2 autres articles »



National Post

The Duke Abides: Scott Eyman's new biography of John Wayne reveals the man ...
National Post
... other major westerns) and knew Wayne well before the John Ford years. “He was a guy who came up the ladder slowly,” Eyman said; “He worked on William Wellman's Wings as an assistant cameraman in 1927, so he'd been around the business forever!

et plus encore »



Metrópoli

Superhéroes muy especiales
Metrópoli
Es el protagonista de la película homónima firmada por William A. Wellman en 1939, a partir de la novela de Percival Christopher Wren, y tiene los rasgos de Gary Cooper. Generoso, altruista y desinteresado, no duda en sacrificar su existencia, y hasta ...




University of Massachusetts students fare poorly in Amherst Town Meeting election
Amherst Bulletin
Nolan Anaya, Ira S. Addes, Robert C. Biagi, Michael Birtwistle, Edith Nye MacMullen, William J. Mullin, Megan D. Rosa, Jean Schwartz, precinct 2;. • Kathleen M. Carroll, Robert B. Kusner, Marcy A. Sala, precinct 3;. • Patricia G. Blauner, Peter ...




The Bushwick Starr to Present THE FOOD WAS TERRIBLE, 5/14-31
Broadway World
The Bushwick Starr is proud to present the food was terrible, written by William Burke and directed by Mary Beth Easley. The show will run May 14-31 with performances Wednesdays-Saturdays at 8:00pm. the food was terrible is a theatrical meditation ...




Daily Mail

SARAH VINE: Will mums now be jailed for banning PlayStation?
Daily Mail
But could I find a man . . . well, man enough to raise children with? Not likely. Most of them couldn't ... of the bergamot in it. I'm not so sure the same could be said of his brew of choice, Taylors Yorkshire tea, which he takes thicker than William ...

et plus encore »

William A. Wellman ou William Wellman (né William Augustus Wellman le 29 février 1896 à Brookline, Massachusetts - 9 décembre 1975 à Los Angeles) est un réalisateur de cinéma américain. Il est surtout connu pour ses films Les Ailes (Wings) et Une étoile est née.



Ayant servi comme ambulancier puis pilote dans l'escadrille La Fayette, il s'attache à montrer dans ses films de guerre la réalité du front plus qu'à idéaliser l'héroïsme des soldats. Même souci de vérité dans ses westerns, son genre de prédilection, où l'action est souvent délaissée au profit de scènes où se font jour les tensions d'un groupe ou la dimension psychologique des personnages. Nulle violence gratuite enfin : Wellman « omet » souvent de filmer une bagarre dans son intégralité, préférant en souligner les à-côtés, avec une grande sobriété de moyens. Sa volonté de montrer la réalité le conduit à préférer les décors naturels ou à s'affranchir des conditions de tournage imposées par ses producteurs : pour Les Ailes (Wings), il exige d'attendre l'arrivée de nuage dans un ciel parfaitement bleu pour rendre les combats aériens plus saisissants.

Cinéaste « sensible, ouvert aux injustices sociales » (selon Jean Tulard), plus que cinéaste engagé, il réalise L'Étrange Incident (The Ox-Bow Incident) (1943) qui dénonce le lynchage dans une période où la ségrégation raciale vis-à-vis des Noirs se double de la mise au ban des Japonais soupçonnés de collaboration, ainsi que Wild Boys of the Road, film douloureux sur la violence engendrée par la Grande dépression.

Plusieurs de ses westerns, enfin, témoignent de sa volonté de montrer la contribution essentielle de la femme dans l'histoire des États-Unis. Dans La Ville abandonnée, Anne Baxter tient tête à une bande de hors-la-loi ; dans Convoi de femmes, 200 femmes déclassées (filles-mères, prostituées...) traversent les États-Unis et affrontent avec courage et dignité de multiples épreuves pour épouser des colons à demi-sauvages qui représentent leur dernière chance de réhabilitation.

Si sa carrière fut couronnée de nombreux succès (Les Ailes et Une étoile est née, entre autres), il termine sur un échec, avec C'est la guerre (Lafayette Escadrille) (1958), film semi-autobiographique où il prête sa voix à celle du narrateur.

Quelques jours avant sa mort, il confiait à son fils avoir vécu « la vie de cent hommes ».

Surnommé « Wild Bill » à Hollywood autant en raison de son engagement durant la Grande Guerre que pour son comportement et ses exigences sur un tournage, Wellman était un cinéaste avant tout soucieux de réalisme.





  • 1926 : The Boob
  • 1927 : Les Ailes (Wings)
  • 1928 : L'Arche de Noé (Noah's Ark)
  • 1928 : Les Pilotes de la mort (The Legion of the Condemned)
  • 1928 : Les Mendiants de la vie (Beggars of Life)
  • 1930 : Dangerous Paradise
  • 1931 : L'Ennemi public (The Public Enemy)
  • 1931 : Safe In Hell
  • 1931 : L'Ange blanc (Night Nurse)
  • 1932 : Mon grand (So Big!)
  • 1933 : Héros à vendre (Heroes for Sale) - et Wild Boys of the Road ( titre français inconnu - = "Dangerous days" en GB - = "Kinder auf der strassen" en D. ...)
  • 1934 : Viva Villa ! - Non crédité
  • 1935 : L'Appel de la forêt (The Call of the wild)
  • 1935 : La Malle de Singapour (China Seas) - Directeur seconde équipe (scènes des pirates) - Non crédité
  • 1936 : Robin des Bois d'El Dorado (The Robin Hood of El Dorado)
  • 1936 : Tarzan s'évade (Tarzan Escapes) - Non crédité
  • 1936 : La Petite Provinciale (Small town girl)
  • 1937 : Une étoile est née (A Star Is Born)
  • 1937 : La Joyeuse suicidée (Nothing Sacred)
  • 1939 : Beau Geste
  • 1942 : La Folle Histoire de Roxie Hart (Roxie Hart)
  • 1942 : L'Inspiratrice (The Great Man's Lady)
  • 1943 : Lady of burlesque
  • 1943 : L'Étrange Incident (The Ox-Bow Incident)
  • 1944 : Buffalo Bill
  • 1945 : Les Forçats de la gloire (The Story of G.I. Joe)
  • 1947 : Magic Town
  • 1948 : Le Rideau de fer (The Iron Curtain ou Behind the Iron Curtain)
  • 1949 : Bastogne (Battleground)
  • 1949 : La Ville abandonnée (Yellow Sky)
  • 1951 : Au-delà du Missouri (Across the wide Missouri)
  • 1951 : Convoi de femmes (Westward the women)
  • 1953 : Aventure dans le Grand Nord (Island in the Sky)
  • 1954 : Light's Diamond Jubilee - Divertissement TV
  • 1954 : Écrit dans le ciel (The High and the Mighty)
  • 1955 : L'Allée sanglante (Blood Alley)
  • 1958 : C'est la guerre (Lafayette Escadrille)


  • 1919 : Evangeline, de Raoul Walsh : lieutenant britannique
  • 1919 : The Knickerbocker Buckaroo, de Albert Parker : Henry
  • 1927 : Les Ailes (Wings) - (Caméo)
  • 1958 : C'est la guerre (Lafayette Escadrille) : Narrateur
  • 1996 : Wild Bill: Hollywood Maverick - Images d'archives


  • 1937 : Une étoile est née (A Star Is Born)
  • 1937 : Le Dernier Gangster (The Last Gangster), de Edward Ludwig
  • 1954 : Une étoile est née (A Star Is Born), de George Cukor - D'après son histoire
  • 1958 : C'est la guerre (Lafayette Escadrille) - D'après son histoire
  • 1976 : Une étoile est née (A Star is Born), de Frank Pierson - D'après son histoire


  • 1928 : Les Pilotes de la morte (The Legion of the Condemned)
  • 1939 : Beau Geste
  • 1942 : L'Inspiratrice (The Great Man's Lady)
  • 1947 : Magic Town
  • 1958 : C'est la guerre (Lafayette Escadrille)


  • Willam Wellman revint de la guerre avec plusieurs médailles et blessures : il eut une plaque d'argent vissée dans son crâne tout sa vie.
  • Compte-tenu des difficultés rencontrées sur le tournage des Ailes, les producteurs de la Paramount ne convièrent pas le réalisateur à la première du film, ni même aux projections suivantes en dépit de son grand succès.
  • Au sortir de la projection de L'Étrange Incident, Orson Welles déclara que les spectateurs « n'avaient pas réalisé ce qu'ils venaient de voir ».


  • 1938 : Nomination Meilleur réalisateur pour Une étoile est née
  • 1950 : Nomination Meilleur réalisateur pour Bastogne
  • 1955 : Nomination Meilleur réalisateur pour Écrit dans le ciel


Informations générales

Biographie relatives