Biographie de William Herschel

Voir son actualité

William Herschel (né Friedrich Wilhelm Herschel) est un compositeur et astronome germano-britannique, né à Hanovre le 15 novembre 1738 et décédé le 25 août 1822





Il passe son enfance à Hanovre, une ville du nord-ouest de l'Allemagne qui est sous la protection de la couronne de Grande-Bretagne et de son roi George II, où il reçoit une éducation musicale de la part de son père violoniste et hautboïste. Garde de régiment, il est appelé en Grande-Bretagne en 1756 afin de parer à une invasion française (guerre de Sept Ans).



  • Libéré de ses obligations militaires, il gagne sa vie comme copiste musical à Londres puis directeur de la milice de Durham. En 1758, il obtient la direction des concerts d'Édimbourg avant de devenir organiste à Halifax en 1766, puis à Bath l'année suivante. Il demeure au centre de la vie musicale de cette ville pendant 10 ans tout en s'intéressant de plus en plus à l'astronomie.
  • Sa musique, assez largement oubliée aujourd'hui, a été redécouverte avec bonheur en 2003 par les London Mozart Players, dans un disque consacré aux symphonies. Les œuvres "galantes" d'Herschel ont été composées entre 1759 et 1770 : 24 symphonies, une douzaine de concertos (violon, alto, hautbois, orgue), des sonates pour clavecin et de la musique religieuse.


  • En 1776 Herschel construit un télescope de sept pieds de foyer.
  • Aidé par sa sœur Caroline qui l'a rejoint à Bath, il devient un observateur hors pair, construisant lui-même ses lunettes et télescopes. Le Roi George III, passionné d'astronomie, lui offre son soutien, notamment en 1782 avec l'allocation d'un traitement annuel afin qu'il puisse se consacrer entièrement à ses recherches scientifiques.
  • En 1787 Il montre son télescope de vingt pieds (1,524 m de haut).
  • En 1789 Il construit un télescope de 12 m de long et de 1,22 m d'ouverture.
  • On lui doit, entre autres, la découverte :
    • de la planète Uranus (13 mars 1781),
    • du mouvement du soleil vers ce qu'il nomma l'apex. (1783),[1]
    • Il dessine un modèle d'univers lenticulaire et semble avoir eu l'intuition des nébuleuses extragalactiques (1785),[1]
    • de deux satellites d'Uranus : Titania et Obéron (1787),
    • des satellites Mimas et Encelade de Saturne (1789),
    • du rayonnement infrarouge (1800),
    • des étoiles binaires (1802),
    • de la forme (approximative) de notre Galaxie à partir du comptage d'étoiles (1785).
  • Il a également publié plusieurs Catalogues d'étoiles doubles (1782, 1785) et de nébuleuses (1786, 1789, 1802).
La Royal Society lui décerne la médaille Copley en 1781. En 1821 il devient le premier président de la Royal Astronomical Society.

Le cratère martien Herschel (14,9°S 230,3°O, 304 km de diamètre) a été nommé en son honneur et celui de son fils, John Frederick William Herschel.

L'Agence spatiale européenne (ASE ou ESA) a nommé Herschel un satellite d'observation astronomique en infrarouge et submillimétrique qui devrait être lancé en 2009 par une fusée Ariane V.

Son fils Sir John Herschel est également astronome.



  1. ↑ a  b  Histoire de l'astronomie vol. 5, 1964 (le cercle du Bibliophile et Erik Nitsche)




Informations générales